FC Nantes - OM : En supériorité numérique, les Marseillais n'ont pratiquement laissé aucune chance aux Nantais. Revivez le match avec nous

FOOT Rapidement réduits à dix, les Nantais n'ont presque pas vu le jour face à des Marseillais entreprenants, qui grimpent à la deuxième place de Ligue 1

Pierre-Alexandre Aubry
— 
Gerson a marqué l'unique but de la rencontre.
Gerson a marqué l'unique but de la rencontre. — S. Salom-Gomis



Merci à toutes et à tous d'avoir suivi avec nous cette rencontre entre le FC Nantes et l'OM. Bonne soirée et à très vite !
93e : Fin du match !! L’OM s’impose 1-0 grâce à un très joli but de Gerson. L’OM a montré deux visages ce soir, face à des Nantais réduit à 10 en première mi-temps après l’expulsion de Pallois. Très convaincants en première mi-temps, ils l’ont moins été ensuite. Mais c’est aussi à cause d’un grand Lafont. Le portier nantais a évité que le score ne soit plus lourd. Malgré leur infériorité numérique, les Nantais n’ont pas démérité et ont tout donné, certainement un peu trop tard. Victoire amplement méritée pour l’OM, qui grimpe à la 2e place au . Retrouvez également les résumés des matchs,et.
91e : L'OM a décidé de garder tranquillement le ballon. Dans le même temps, Nantes presse fort et espère un dernier rush.
90e : Trois minutes de temps additionnel.
88e : On a beau être à la Beaujoire et les Marseillais ont beau être interdit de déplacement, les chants pour l'OM se font entendre dans certains tribunes du stade.
86e : Quelle patate de Gueye !!! Décalé en retrait par Milik, le milieu de terrain de l’OM, entré en jeu depuis peu, arme une frappe sèche de l’extérieur du pied. Ça frôle le montant gauche de Lafont !
84e : Enorme occasion pour Guendouzi qui se présente seul face à Lafont dans la surface !! Encore impérial dans sa sortie, le portier nantais repousse ce nouvel assaut marseillais. Attention à ne pas avoir de regrets côté OM.
83e : Bizarrement, les Marseillais ont l'air de se contenter de ce petit but d'écart. Le rythme a baissé en intensité.
79e : Amine Harit est remplacé par Lirola. Le Marseillais prend tout son temps pour sortir et se fait siffler par les supporters, qui n’ont plus l’air de le porter dans leur cœur.
77e : Les Nantais réclament le rouge auprès de l'arbitre. Les esprits s'échauffent sur la pelouse entre les deux équipes. C'était très limite. Le coup franc qui suit ne donne rien.
75e : les Nantais sont plus entreprenants. Sur une percée foudroyante, Kolo Muani déborde la défense masreillaise. Alvaro, plein de malice, se met devant lui et fait clairement un geste d'obstruction pour stopper la course du Nantais aux 18 mètres. Carton jaune. Nantes pousse un peu plus !
71e : On jette un oeil au classement et Marseille fait, pour le moment, la bonne affaire au en prenant la 2e place de Ligue 1 à
68e : En tout cas ici, il fait de plus en plus froid. Malgré cela et malgré les difficultés des Nantais, les ultras de la Brigade Loire ne lâchent pas leur équipe et continuent d'encourager les Canaris. Une façon de rester chaud !
66e : Premier changement côté Marseillais : De La Fuente est remplacé par Milik. L'occasion de retrouver un peu de confiance pour l'attaquant polonais ?
62e : Nantes tente bien quelques contre quand il a le ballon. Mais la défense marseillaise reste vigilante.
59e : Les coups de butoir s’enchaînent dans la surface nantaise. Harit, encore lui, est trouvé dans la profondeur. Son centre à ras de terre est repoussé par Girotto qui tacle joliment le ballon et repousse le danger. Nantes souffre ce soir, et les Marseillais se régalent.
56e : Quel geste de Gerson ! L'Olympien protège bien sa balle dos au but face à Castelletto, dans l'angle de la surface. D'une jolie Madjer, il trouve Guendouzi qui frappe à l'angle des 6 mètres. Lafont sort bien et bouche son angle.
53e : Ils courent, ils courent les Nantais... Dur dur pour les joueurs d'Antoine Kombouaré qui ne touchent pas la balle. Au terme d'une très belle séquence de jeu, Harit centre pour Kamara, dont la reprise de volée s'envole au-dessus du but nantais. Dommage.
51e : Payet is on fire !!!! Ca chambre ! Après un petit pont sur Traoré au milieu de terrain, le joueur marseillais enchaine avec une passe en talonnade. Du propre.
48e : Les statistiques parlent d'elles-mêmes... Au passage, Payet est impliqué sur 7 des 10 derniers buts inscrits par l'OM en Ligue 1 : 4 buts et 3 passes décisives. On ne seriat pas surpris de le voir marquer ce soir, en plus de sa passe pour Gerson.


 

47e : Clairement, les anciens Canaris ont décidé de faire la misère aux Nantais ce soir. Ici, c'est Payet qui s'illustre aux 20 mètres et obtient un joli coup franc. Repoussé finalement par la tête de Girotto, qui est KO.
46e : C'est reparti à la Beaujoire. L'OM engage. Bon, on va se le dire franchement : ça sent bon cette histoire pour Marseille, qui domine clairement son adversaire du soir. Nantes peut espérer faire le dos rond et tenter de jouer en contre.
45e : C'est la mi-temps à la Beaujoire ! Et le suspense a été tué dans l'oeuf lorsque Gerson a ouvert la marque. Deux minutes plus tard, Pallois n'a rien arrangé côté nantais en se faisant expulser à la suite d'une enième faute. La tâce s'annonce très difficile pour le FC Nantes, tant l'OM domine outrageusement les débats. Ils ont eu le ballon 70 % du temps. Mais n'ont pas encore tué le match.
45e : Une dernière occasion marseillaise avant la mi-temps sur une frappe de Gerson, encore lui. Bien repoussé par Lafont, qui a du boulot ce soir.
44e : Nantes est totalement dépassé, dans tous les domaines. L'OM est deux crans au-dessus ce soir. Encore plus depuis l'expulsion de Pallois. Cette histoiters emble mal embarquée pour les Canaris. L'OM devra tuer le match abvec un 2e but pour se mettre à l'abri.
42 : Mine de Rien, Harit est très chaud ce soir. Impressionnant ! Il touche énormément de ballons sur son aile droite et provoque dès qu'il le peut le jeune Quentin Merlin. Le Marocain gagne clairement des points ce soir, et se rappelle aux bons souvenirs de son club formateur.
40e : Pour le moment, Antoine Kombouaré n'a pas effectué de changement après l'expulsion de Pallois. Girotto est redescendu en défense.
39e : Résultat : le FC Nantes ne touche plus le ballon. Grosse domination marseillaise dans le jeu. Vivement la mi-temps pour Nantes !
35e : Si vous regardez un peu plus bas dans le llive, vous verrez que cette expulsion de Pallois n'est pas forcément étonnante. Même si elle est sévère, le joueur vivait un début de match cauchemardesque.
31e : C'est tout simplement dingue ce qui se passe à la Beaujoire !!!! Encore en retard sur Harit, Pallois reçoit un second carton jaune. Il est expulsé !! A première vue, c'est sévère comme arbitrage. Mais la réaction du Nantais envers l'arbitre y est peut-être pour quelque chose. Le match s'emballe totalement et Nantes joue à 10 désormais. Deux minutes après avoir encaissé un but. Ca sent pas bon du tout pour le FCN.
29e : BBBBUUUUUUUTTT de Gerson !!!! L'OM ouvre le score. Sur une passe en retrait de Payet dans la surface, Gerson contrôle, le ballon rebondit en l'air et il en profite pour reprendre de volée. Sa frappe du gauche surperend Lafont et finit au fond ! Très joli mouvement.
26e : Petit temps mort. Le speaker qui en profite pour rappeler aux spectateurs que le port du masque est obligatoire dans l'enceinte du stade. Ce qui est loin d'être le cas à voir les tribunes.
22e : Nantes a du répondant et Kolo Muani trouve les gants de Lopez après un joli une-deux à l'entrée de la surface. Insuffisant. Mais les débats s'équilibrent légèrement lorsque Nantes se projette en contre.
20e : L'OM continue de pousser sur un très joli centre d'Harit depuis la droite, qui trouve Gerson dans l'axe. Lafont repousse la frappe du Marseillais et sauve les siens. La pression devient difficile à supporter côté FCN.
19e : Oooohhh tout ble stade y a cru !!! Aux 20 mètres, Payet se charge d'un coup franc dans l'axe. Il enroule bien sa frappe qui trouve le petit filet extérieur. Première grosse occasion !
18e : On ne compte pluis les coup-francs pour Payet dans ce début de match ! ET on ne compte même plus les fautes nantaises !
15e : Très remuant Amine Harit. Il provoque encore une faute nantaise sur son côté droit. La défense Jane et Verte a bien du mal ce soir.
13e : Premier carton jaune de la partie, et il est pour Pallois. Le défenseur des Canaris a un peu de mal en ce début de match et offre un joli coup franc aux Olympiens, près de la surface.
11e : Bon, il n'empêche qu'on a bien du mal à se réchauffer ce soir. Même chose pour les gardiens de but des deux équipes, qui n'ont pas eu à s'employer pour le moment : zéro frappe cadrée.
9e : Hommage traditionnel à la 9e minute pour Emiliano Sala, ancien joueur du FC Nantes, décédé dans un accident d'avion. La Tribune loire donne de la voix à la Beaujoire.
7e : Drôle de tactique côté OM ce soir. Sampaoli a aligné six milieux de terrain de formation. Une sorte de 3-6-1, qui met les Nantais en difficulté.
5e : Nantes en difficulté dans ce début de match. On sent des Marseillais qui ont faim, avec quelques tentatives de débordements de De la Fuente et Harit.
2e : Les Marseillais veulent utiliser la largeur du terrain. Mais les deux formations s'observent pour le moment. C'est surtout l'OM qui a la balle pour l'instant. De son côté, Pallois est est déjà à deux dégagements.
21h : C'est parti à la Beaujoire entre le FC Nantes et l'Olympique de Marseille ! Ce sont les Marseillais qui ont le ballon. On espère voir du spectacle sur la pelouse ce soir.
20h56 : Amine Harit, formé au FC Nantes, est bien présent pour commencer la rencontre face à Nantes, dans un stade qui l’a vu éclore au niveau professionnel. Autre ancien Canaris et joueur de l’OM : Valentin Rongier, également titulaire ce soir. Ils retrouvent tous les deux une Beaujoire des grands soirs. Le public nantais est déjà bouillant !


 

20h50 : L'hymne à la Beaujoire retentit dans le stade ! Si le coeur vous en dit, vous pouvez aussi suivre les live des autres rencontres de la soirée :,et.
20h42 : Petite info tribune depuis la tribune presse : Yoann Riou, journaliste de L'Equipe est présent ce soir. Il s'est mouillé pour un petit pronostic et il veut du spectacle : 3-3 !
20h30 : Du côté de l'OM, plusieurs changements par rapport au match de dimanche face à l'ESTAC. Gerson fait son retour et Gueye commencera sur le banc. Amine Harit est aussi présent dans le onze de départ choisi par Sampaoli. En tout, ce sont six milieux de terrain qui débutent la rencontre ! Mais Rongier pourrait se retrouver dans un rôle de piston qu'il connait déjà. En difficulté le week-end dernier, Milik débute sur le banc de touche. C'est Payet qui devrait occuper la pointe de l'attaque.


 

20h20 : Le doute planait sur le milieu aligné par Antoine Kombouaré, le coach nantais. Malgré l’absence du maître à jouer des Canaris, Chirivella (suspendu), c’est un nouveau milieu à trois qui est mis en place ce soir. Girotto retrouve l'entrejeu. A noter la deuxième titularisation en Ligue 1 du jeune Quentin Merlin, préféré à Charles Traoré. Il occupera le poste de latéral gauche, comme à Lille.


 

20h16 : Ça caille à la Beaujoire ! Pourtant, près de 34.000 spectateurs sont attendus ce soir à Nantes. L'OM attire toujours autant, même en plein froid !
Bonsoir à toutes et à tous et bienvenue sur le live du match entre le FC Nantes et l’Olympique de Marseille ! En ce premier jour de décembre, le froid est de la partie au stade de la Beaujoire. On espère que les 22 acteurs sauront réchauffer l’ambiance. D’ailleurs, les supporters marseillais ne sont pas présents au stade ce soir, interdits de déplacement par la préfecture de Loire-Atlantique. 10e du classement de Ligue 1, le FCN stagne et reste sur une série de quatre matchs sans victoire. A l’inverse, l’OM de Jorge Sampaoli est en bonne forme. Malgré sa récente élimination en Europa League, l’équipe a enchaîné six matchs sans perdre. La dernière défaite des Marseillais date d'il y a deux mois, c’était à Lille (2-0). Deux dynamiques opposées, donc. Mais attention au réveil des Canaris, qui ont montré de belles choses dans le jeu samedi dernier (1-1 à Lille). Après leur victoire laborieuse contre l’ESTAC (1-0), les Marseillais devront montrer un bien meilleur visage pour éviter une mauvaise surprise.