NBA : Pour pouvoir jouer avec Golden State cette saison, Andrew Wiggins a fini par se faire vacciner

BASKET L’ailier de Golden State a vu sa demande d’exemption pour motif religieux rejetée par la NBA

A.L.G. avec AFP
— 
Commme Wiggins, 90% des joueurs de NBA ont reçu leur dose de vaccin anti-Covid.
Commme Wiggins, 90% des joueurs de NBA ont reçu leur dose de vaccin anti-Covid. — EZRA SHAW / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

L’ailier de Golden State Andrew Wiggins s’est fait vacciner contre le Covid-19 et pourra donc jouer les matchs de son équipe à domicile la saison prochaine en NBA, a indiqué dimanche son entraîneur, Steve Kerr. Cette possibilité de jouer avait d’abord été mise en doute par son refus initial de se faire vacciner, la NBA ayant rejeté fin septembre sa demande d’exemption pour motif religieux.

Selon une décision du département de santé de San Francisco, toute personne à partir de l’âge de 12 ans doit être vaccinée pour pouvoir participer à des événements en salle dans la ville. « Andrew s’est fait vacciner », a déclaré Steve Kerr à l’issue d’un entraînement. « Il m’a juste dit aujourd’hui qu’il a voulu m’en informer. C’est fini, et je ne vais plus répondre à des questions sur ce sujet », a-t-il ajouté.

90 % des joueurs sont vaccinés

Les réglementations sanitaires à New York, imposent aussi une obligation pour des sportifs d’être vaccinés et cela concerne les joueurs de Knicks et Brooklyn Nets. Chez les Nets, Kyrie Irving a jusqu’à présent refusé de faire des commentaires sur son éventuelle vaccination. Lui non plus ne pourra pas jouer pour les Nets à domicile sans être vacciné.

Environ 90 % des joueurs de la NBA se sont fait administrer un vaccin contre le Covid-19, mais certains ont refusé de dire s’ils l’ont fait ou non. Steve Kerr a précisé que l’ensemble de ses joueurs étaient désormais vaccinés. Quant à Wiggins, il pourra évoluer dès lundi contre Portland.