JO 2021 : Leïla Heurtault terrassée aux portes des demi-finales de karaté… C’est terrible, Yohann Diniz abandonne… Revivez le live avec nous

EN CONTINU Suivez avec nous les Français dans leur quête de médailles à Tokyo

W.P.
— 
Leïla Heurtault ne verra pas les demi-finales.
Leïla Heurtault ne verra pas les demi-finales. — Alexander NEMENOV / AFP

Le programme des Français
Canoë monoplace C1 : Série du 1000m H avec Adrien Bart
Kayak à quatre (K-4) : 500m Séries F avec Sarah Guyot, Manon Hostens, Léa Jamelot et Vanina Paoletti
Karaté -61kg F : Leïla Heurtault
Pentathlon moderne F : Élodie Clouvel et Marie Oteiz
Plongeon haut-vol 10m H Qualifs : Matthieu Rosset
Cyclisme sur piste Vitesse :  Mathilde Gros en qualifs de la vitesse
Hand F demi-finale : France-Suède
Escalade combiné F : Anouck Jaubert
Basket Demi-finales F : France-Japon

Les Principaux résultats 

50 km marche H : Abandon de Yohann Diniz

8h55 : TUTUTUT C'EST L'HEURE DE LA BASCULE ! On ferme le live nuit et on ouvre celui qui va nous tenir en haleine toute la journée. Viendez ma bande, c'est par ici ! 

8h43: Ah ben oui, 4,5, voilà voilà. Bon après on va relativiser, chaque plongeur a droit à 6 tentatives au total, il y a large de quoi se refaire le slip. 

8h42 : Oulah très mauvaise entrée dans l'eau pour le Français, ça risque de se payer cash au niveau des points. 

8h40 : Un petit détour par la piscine de Tokyo pour vivre le deuxième saut (10m) de Matthieu Rosset, 13e au classement provisoire après sa première tentative. 

8h35 : 11'849, ça ne devrait pas suffire pour passer à l'étape suivante. En même temps ce n'est absolument pas sa spécialité, la Française étant surtout calée en endurance. 

8h30 : On file au vélodrome pour suivre le 200m lancé de Coralie Demay en cyclisme sur piste. 

8h25 : Pour info on ne va pas tarder à basculer avec le live "journée", tandis que les Bleues du hand se préparent pour leur demi-finale contre la Suède. On va gentiment commencer à monter en pression, miam. 

8h08 : Et 2'10''15 pour la deuxième française engagée, Marie Oteiza. Elle aussi grapille du punto. 

8h07 : Bien ouej Elodie ! La Française termine en 2'07''51 et reprend 18 points à la première du classement provisoire, l'Allemande Annika Schleu [pas de vanne svp]. 

 

8h06 : MDR 

 

8h05 : C'est parti pour Elodie Clouvel en natation (200m nage libre) ! 

8h : C'est l'heure du traditionnel récap de la nuit 

 

7h55 : Mario aux JO (vanne copyrightée par l'ami et confrère Julien Froment)

 

7h50 : Ah ben il semblerait justement que notre envoyé spécial ait choisi d'aller suivre nos deux athlètes sous le joli soleil de Tokyo. 

 

7h45 : Pentathlon moderne, acte 2

On va suivre d’ici un petit quart d’heure Elodie Clouvel et Marie Oteiza, qui vont lancer leur journée par de la natation avant de basculer dans la foulée sur de l’escrime. Pour le moment c’est l’Allemande Annika Schleu qui est en tête du classement général avec 256 points. Première Française, Marie Oteiza a conclu sa première journée à la 6e place du classement avec 214 points (à 12 points du podium). Elodie Clouvel est 21e avec 184 points.

7h40 : Je ne vais pas vous jouer de la flûte à bec, il ne se passe pas grand-chose de folichon à Tokyo pour le moment. Du moins du côté du clan tricolore. Mais patience, les handballeuses lancent leur demi-finale contre la Suède dans moins de trois heures maintenant. 

7h25 : Bien joué Leïla !!! La native de Chartres sauve l’honneur dans ces JO 2021 en s’imposant 2-0 contre Coban. On aurait aimé dire que c’est l’expérience qui entre et qu’on la reverra très vite aux Jeux de Paris, manque de pot, le karaté sera disciplina non grata dans trois ans aux JO…

 

7h22: Bon en face c'est la numéro 3 mondial tout de même, ça va être coton encore une fois. 

7h21: C'est du karaté -61 kg pour celles et ceux qui déboulent tout juste. La Française a paumé ses trois premiers combats et est d'ores et déjà éliminées. 

7h20 : Allez on va regarder le dernier combat - pour l'honneur  -de Leïla Heurtault qui affronte la Turque Coban. Allez Leïla, celui-là il est pour toi ! 

7h10 : Nelson Monfort a l'air de toucher un peu sa bille en golf. Voilà, c'était mon analyse du jour. 

7h : Je vous rappelle l'une des infos de la nuit en chwal, Nicolas Delmotte a déclaré forfait pour le saut d'obstacles par équipes. Son pauvre chevall Urvoso du Roch a été pris de coliques...C'est Mathieu Billot, sur Quel Filou13 (ce blase les enfants, ce blase !), qui le remplace. 

6h50 : Et allez, troisième défaite de rang de la pauvre Leïla Heurtault... Ce coup-ci les espoirs de demi-finales (et de médaille) s'envolent. 

 

6h35 : Qui a déjà pratiqué le cerceau à la cour de récré ne peut que respecter les performances des gymnastes avec cet objet de malheur (oui, je suis devant le concours de GRS).

6h25 : C'est mort, deuxième défaite de rang pour Leïla Heurtault. Manque de pot derrière elle va affronter deux des grandes favorites de ce tournoi... 

 

6h24: 5-2 pour la combattante japonaise, ça pue. 

6h23 : Ca me donne envie de jouer à Tekken. 

6h22: Ah non, Yuko pour la Japonaise qu i mène 3-2. Il reste une minute. 

6h22: Et l'égalisation avec ce poing au visager, 2-2 ! 

6h22: Ah si, les arbitres lui accordent un point, tout de même. 

6h22: Deuxième point pour la Japonaise. Et toujours pas le moindre punto inscrit par Heurtault depuis le début de la compète. 

6h20 : Deuxième combat pour Leïla Heurtault ! Après le 8-0 qu'elle s’est mangé d’entrée de jeu, la Française aurait la bonne idée de vite se reprendre pour définitivement lancer ses JO. Allez Leïla, on est derrière toi !

6h15 : Rien à voir avec les JO mais je ne pouvais pas passer à côté sans moufter. On tire notre chapeau aux petits génies de la com' de la Juve qui à aucun moment donné se sont dit que poster une photo d’une de leur joueuse qui tire avec ses doigts sur le bord de ses yeux pour "imiter" les yeux bridés serait malvenu. Ben si les mecs… Pa sûr que ce petit tweet d’excuse suffise à faire oublier ce fail monumental…

 

6h10 : Conseil de lecture, deuxième salve

On enchaîne avec le récit de Nicolas, toujours depuis le Japon, qui vous raconte de l’intérieur le miracle Kevin Mayer, médaillé d’argent malgré une saleté de lumbago qui s’est déclaré dans la semaine. Ce type n’est décidément pas fait du même bois que nous.

 

6h : Le conseil de lecture du jour

Si ce n’est pas déjà fait, courez sur ce papier de Julien qui vous raconte depuis Tokyo les 50 dernières secondes de folie qui ont scellé la victoire française face à la Slovénie. Entre l’anecdote de Fournier sur son flash-back après sa faute offensive qui aurait pu tout faire basculer et l’explication par Batum himself de ce contre pour l’éternité sur Prepelic, il y a de quoi se régaler. Vivement la nuit prochaine (on livera France-USA à 4h30 alors mettez le réveil).

 

5h48 : Victoire à plate couture de Garces Sequera contre Heurtault (8-0), ça pique... 

 

5h45 : Bonne nouvelle pour le kayak tricolore. 

 

5h40 : 7-0 pour la Vénézuélienne contre la Française, Heurtault n’y est pas du tout pour le moment. Enfin, c’est le score me dit car je ne comprends pas grand-chose de ce qui se passe sur le tatami. J’ai l’impression que c’est à celui ou celle qui hurle le plus fort lors des enchaînements qui gagne. Mais je dois sûrement me tromper.

5h37 : Je vous explique vite fait le principe. Deux poules de 5 combattantes, les deux premières sont qualifiées en demies (avec donc une médaille de bronze assurée) puis combat finale pour la médaille d’or entre les deux meilleures. En gros Leîla aura 4 combats pour se qualifier pour les demies. J’espère avoir été aussi compréhensible possible. Autant que faire se peut à cette heure-ci quoi.

5h35 : Direction le Budokan de Tokyo où la Française Leïla Heurtault va entrer en piste en karaté en -61 kg.

5h30 : Sinon tout va bien dans les bureaux de 20 Minutes Paris. Youpi matin. 

 

5h20 : Joli passage de la Slovène Ekaterina Vedeneeva. Meilleur que celui de Doncic hier. Mouahahah que c'est bon d'être mesquin. 

5h15 : Oh mais que vois-je, ne serait-ce pas le concours de gym au sol avec ballon ? Mais oui, c'est bien cela ! Vite les amis, allons voir ce qu'il s'y passe. 

5h10 : On arrive tout pile pour vivre la victoire des Américaines en finale de beach-volley féminin contre l'Australie. Voilà, je n'ai pas beaucoup d'autres commentaires que ça à faire. A part bravo, éventuellement. 

 

5h : Goooooooooooooooooooood morning France ! Sympa ce réveil à 5 du mat qui ne pique absolument pas (FAUX !). On remercie Philippe depuis les Etats-Unis et on le libère pour qu’il maintienne son mariage en vie. Alors, qu’y a-t-il de si beau qui m’oblige à sortir du lit à une heure pareille ? Ha ben pas grand-chose en plus, c’est génial ça !

4h45: Le premier set pour les Américaines 21-15

Elles sont injouables, April Ross est surexpérimentée et envoie des mines au service. Et derrière, Alix Klineman est une muraille en bloc avec son 1m93.

4h20: La paire suisse Verge-Depre médaillée d'argent au beach volley

Elles ont battu les Létonnes 2 sets à 0. Et maintenant c'est l'heure de la grande finale entre les Etats-Unis et l'Australie, et je suis évidemment à fond derrière April Ross et Alix Klineman qui s'entraînent à LA et San Diego.

4h00: Des nouvelles des Françaises en golf (c'est pas terrible)

Pour le troisième jour, Perrine Delacour est 15e à 4 sous le par, et Céline Boutier 35e à 0. C'est loin du podium (-10) et encore plus de l'or (-16), avec la leader Nelly Korda. Si le nom de famille vous dit quelque chose, c'est la fille de l'ancien joueur de tennis tchèque Petr Korda. Ses filles, nées aux Etats-Unis, sont sous les couleurs américaines.

3h35: En K4, les Françaises devront passer par les repêchages

Enfin par les quarts de finale et pas direct les demi, car elles terminent loin des places qualificatives.

3h30: I'm still loving youuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu

Non, ce n'est pas une déclaration d'amour à ma femme qui me jette des regards noirs car je bosse en décalé jusqu'à 20/21h depuis 15 jours. Mais on a un peu de GRS sur France 2 pour meubler. Et la première concurrente, qui est née en 2001, a choisi I'm still loving you de Scorpion comme bande-son. Si vous ne connaissez pas, il faut absolument écouter le podcast Wind of Change, qui va trèèès loin "down the rabbit hole" sur une rumeur un peu folle: que la CIA était derrière la célèbre chanson avec le but de précipiter la fin du communisme/URSS. Ça semble barré mais c'est prenant, je me suis envoyé ça sur un aller-retour LA-SF.

 

3h15: Mais oui, Adrien Bart qualifié tranquille pour les demi en canoë (1000m)

Je découvre un peu cette discipline, qui a l'air de nécessiter une musculature complète bras/épaules/quads/core. Car en canoë, ils sont en fente sur un genou, et ils pagaient toujours du même côté sur une embarcation instable.

 

3h05: Les accréditations de deux entraîneurs bélarusses retirées par le CIO

Les accréditations de deux entraîneurs de la délégation bélarusse aux Jeux olympiques de Tokyo ont été retirées pour leur rôle dans l'affaire Krystsina Tsimanouskaya, cette athlète menacée d'être rapatriée de force au Bélarus après avoir critiqué les instances sportives de son pays, a annoncé vendredi le Comité international olympique (CIO).
«Dans l'intérêt des sportifs du comité olympique bélarusse qui sont toujours à Tokyo et à titre provisoire, le CIO a annulé et retiré la nuit dernière les accréditations de M. A. Shimak et de Y. Maisevich», a indiqué l'instance olympique sur son compte Twitter.

2h50: La suite du programme

Alors, on a:

- du canoë C1 sprint (1000m) séries à 3h08 avec Adrien Bart

- du C4 avec quatres Françaies à 3h30

- la finale de beach volley féminin USA-Australie à 4h30

- du karaté avec Leïla Heurtault à 5h28

Et puis du penthathlon moderne, du plongeon, de l'escalade, du cyclisme sur piste et puis les filles en demi du basket et du hand, mais ça sera mon mes camarades liveurs à Paris.

2h30: Tomala champion olympique

Après le triple champion olympique du 50 km Robert Korzeniowski, le Polonais inscrit son nom dans les tablettes. Il a mis un gros coup d'accélérateur au 30 km et on ne l'a plus revu.

 

2h10: Tomala à 3 km du but

Avec 3 minutes d'avance et zéro pénalités, il ne peut plus rien lui arriver.

1h50 : Un marathon en « marchant » en 3h12

C’est assez dingue, Tomala passe au 42e km en 3h12, soit environ du 13 km, un rythme assez dur à tenir pour un coureur du dimanche comme moi sur un footing d’une heure.

 

1h30: Le Polonais Tomala s'envole

L'écart se creuse, ses poursuivants sont à 2min27 au 38e km, il n'a pas d'avertissement... A moins d'une défaillance, ça sent bon pour lui.

1h15 : « La compétition de trop », explique Diniz

Lucide au micro de France 3, le marcheur s’explique : « C’est la compétition de trop. Physiquement j’étais pas bien, j’avais mal au dos, au bassin, aux adducteurs. Je subissais la route. Le corps il voulait peut-être plus. Les JO, malheureusement je n’en garderai pas un grand souvenir pour ma carrière »

1h05: La course continue, et ça accélère sec

Le Polonais Dawid Tomala, c'est Pogacar dans les Pyrénées, il dépose tout le monde et part avec un rythme infernal, il a 1m46 d'avance sur les poursuivants.

0h51: ABANDON DE DINIZ

Cette fois, c'est officiel, on le voit à côté d'un arbitre, et le classement affiche les 3 lettres maudites: DNF, did not finish. Pour la dernière course de sa carrière, que c'est dur. Vaincu par la chaleur, ou sa remontada, ou les deux.

 

0h50: Ça sent la fin

Yohann Diniz est assis sur le trottoir, prostré, la tête cachée dans sa serviette. Les retardataires passent tous un à un. L'abandon n'est pas encore officiel mais c'est tout comme.

0h43: Près de 2 minutes de retard pour Diniz

Tout est à refaire. Mais il n'aura sans doute pas les forces.

0h40: DINIZ S'ARRETE ENCORE

Mais que se passe-t-il?? Il s'arrête sur le côté, il s'étire sur les barrières, il a l'air dépité. Son équipe l'encourage, lui dit qu'il a déjà fait 27 km, que ses enfants le regardent. Il regarde un premier groupe passer, puis un second. Allez il repart.

 

0h35: Encore un ravitaillement à rallonge!

Au lieu de juste attraper ses victuailles, il s'arrête à son stand, visiblement pour prendre des sels minéraux. Du coup il perd encore 30 secondes et va devoir cravacher. C'est pas tenable, même si ca ne va pas trop vite devant.

0h25: Yohann Diniz nous fait une course WTF (et une remontada)

Bonsoir à tous, j'ai pris en cours, et cette course est un emotional rollercoaster, comme on dit chez moi: Yohann fait un départ canon et passe en tête au 5 km. Puis il fait une pause toilettes et on a craint le pire, puis il s'est arrêté sur le côté et s'est trompé de sens. Il comptait quasi 2 minutes de retard au 10 km et puis a mis le turbo pour refaire son retard avec le peloton de tête à mi-course. C'est du grand n'importe quoi ou du génie, on ne sait pas.

Yo les Minutos ! Alors, bien remis des émotions de la veille ? Entre l’or de Da Costa, l’argent quasi miraculeux de Mayer et le carton plein des sports collectifs masculins, il y a de quoi tirer la langue. Mais nous voilà à nouveau en piste, nous et nos petits cœurs fragiles, prêts à vibrer devant les exploits de nos athlètes tricolores. Ça a déjà commencé en milieu de soirée avec Yohann Diniz, engagé sur le 50km marche et ça continuera tout au long de la nuit avec du canoë, du pentathlon moderne, du karaté et bien sûr, du handball et du basket. En route pour une nouvelle grande journée à Tokyo ?

>> Début du live dans quelques minutes