Tour de France 2021 : Wout van Aert remporte le contre-la-montre de Saint-Emilion, Pogacar largement battu... Revivez ce contre-la-montre en direct

CYCLISME Le maillot jaune, ultradominateur, peut remporter une quatrième étape dans ce Tour, sa deuxième en contre-la-montre

N.S.
— 
Wout van Aert a remporté le contre-la-montre du Tour de France entre Libourne et Saint-Emilion, ce samedi.
Wout van Aert a remporté le contre-la-montre du Tour de France entre Libourne et Saint-Emilion, ce samedi. — Anne-Christine Poujoulat / AFP

 

18h05: Le Tour de France se terminera demain sur les Champs-Elysées avec la deuxième victoire d’affilée de Tadej Pogacar sur le Tour de France. On suivra tout particulièrement la performance de Mark Cavendish. Bonne soirée à toutes et tous !

18h02: Rouge sur rouge, rien ne bouge. En ces terres viticoles, le classement général est resté inchangé.

 

18h01: Le classement du jour. Wout van Aert, déjà vainqueur de la 11e étape à Malaucène (celle où les coureurs ont monté deux fois le Mont Ventoux), s'impose assez facilement dans ce contre-la-montre, devant les Danois Kasper Asgreen et Jonas Vingegaard. Tadej Pogacar finit 8e à près d'une minute du Belge. Premier Français, le Bigourdan de Groupama-FDJ Bruno Armirail est 12e.

 

17h56: C'est fini. Tadej Pogacar est largement battu et Wout van Aert remporte ce contre-la-montre entre Libourne et Saint-Emilion.

17h52: Ben O'Connor limite la casse sur Wilco Keldermann. L'Australien perd du temps sur le Néerlandais mais pas assez pour perdre sa 4e place. Le Top 10 ne va pas du tout changer, alors que Jonas Vingegaard, deuxième au général, termine l'étape à une sympathique 3e position.

17h48: Guillaume Martin conserve sa 8e place au général. Peio Bilbao ne l'a pas rattrapé. Le meilleur Français de ce Tour va finir pour la première fois de sa carrière dans le Top 10. « C’est une super satisfaction, c’était le seul enjeu aujourd’hui, réagit le coureur de Cofidis sur la télé publique. Je n’avais pas de super sensations mais je crois que c’est un peu le cas de tout le monde. Je suis content de mon Tour. Je vais maintenant participer aux Jeux olympiques. »

17h44: « Il est sorti en croustilles », lâche Laurent Jalabert sur France 2 au sujet de Pogacar qui a « frôle le trottoir ». Qui peut rivaliser avec le jargon du cyclisme ?

17h40: 3'05'' de retard sur Wout van Aert pour Rigoberto Uran à l'arrivée. Le Colombien, longtemps 2e du Tour, a complètement explosé depuis l'étape de jeudi entre Pau et Luz-Ardiden.

17h36: Vingegaard va tranquillement garder sa 2e place en augmentant encore son avance sur Carapaz. En fait, le Top 10 ne va quasiment pas changer aujourd'hui.

17h33: Si vous tombez sur une question cyclisme au Trivial Pursuit...

 

17h30: Peio Bilbao galère comme un malade avec son oreillette. Cela pourrait faire les affaires de Guillaume Martin, son concurrent pour la 8e place (oui, on va chercher le suspense où il se trouve).

17h28: Pogacar largement derrière van Aert au premier intermédiaire. 20 secondes ! Le Slovène y va mollo et Wout van Aert devrait gagner ce contre-la-montre.

17h27: Franck Bonnamour élu « super combatif du Tour de France », une récompense spécialement taillée pour un Tricolore. « C’est énorme, je n’aurais jamais espéré ça au départ, lâche le coureur de B&B Hotels p/b KTM, sur France 2. C’est un nouveau départ dans ma carrière après avoir longtemps stagné. J’espère que ce n’est pas fini. »

17h19: Wout van Aert prend la tête du classement provisoire, 21 secondes devant Kasper Asgreen. Tadej Pogacar vient de partir de Libourne.

17h18: Désolé Kasper, mais Wout va te passer devant.

17h15 : « Je ne sais pas combien j’ai fait », sourit Julian Alaphilippe, décontracté du pignon sur France 2. « J’ai vraiment tout donné mais j’ai aussi pris le temps d’apprécier les encouragements. » Maintenant : objectif Paris, où son collègue de la Deceunick – Quickstep Mark Cavendish peut remporter sa 35e étape sur le Tour de France et devenir le seul recordman, devant le mythe Eddy Merckx.

17h10: Après le départ de Wilco Kelderman, il ne reste plus que quatre coureurs à s'élancer de Libourne. Le dernier sera le premier, Tadej Pogacar, à 17h19.

17h08: 25 secondes d'avance pour van Aert sur Asgreen et Küng, à un peu plus de 10 bornes de l'arrivée.

17h07: C'est parti pour Guillaume Martin, 8e avant cette étape. Le meilleur Français du Tour craint de ne pas rester à cette place. Reste à savoir si le leader de Cofidis va pouvoir s'accrocher au Top 10.

17h04: Il fait très, très chaud, n'est-ce pas Ben O'Connor ?

 

17h01: 1'44'' de retard pour Julian Alaphilippe sur son coéquipier Kasper Asgreen. Il est 13e mais ne va pas le rester, ce qui ne le chagrinera pas trop sans doute.

16h59 : C’est parti pour David Gaudu. On vous divulgâche la fin : il ne gagne pas.

16h52: Van Aert signe le temps référence au premier intermédiaire, après 7 km. Le Belge compte 3 secondes d'avance sur Stefan Küng et 13 secondes sur Kasper Asgreen. On va voir s'il tient le choc, contrairement au Suisse.

16h50: Woet Van Aert est parti, au fait. Un client, qui a fait 4e à Laval, vice-champion du monde de la spécialité.

16h47 : Interview très intéressante de Stefan Küng sur France 2. « Je voulais absolument gagner aujourd’hui, confie le Suisse de la Groupama-FDJ. J’étais archimotivé peut-être trop. Je suis parti trop vite et j’ai payé pour ça. Une fois dans le rouge, tu ne récupères jamais sur un chrono comme ça. J’ai souffert deux fois plus qu’à Laval. C’est comme ça, c’est la vie. » Une réaction sans langue de bois qui fait du bien. Bonne chance à Tokyo Stefan.

16h45: Parfois je me réveille en sueur la nuit, parce que j'ai rêvé de William Servat qui me vantait les mérites d'un concessionnaire automobile. L'entraîneur adjoint du XV de France est le nouveau Bernard Canetti.

16h40: Un petit point sur le Top 5 provisoire:

1. Kasper Asgreen (Deceuninck-Quick Step) 36'14''
2. Stefan Küng (Groupama-FDJ) à 16''
3. Stefan Bissegger (EF Education-Nippo) à 23''
4. Mikkel Bjerg (UAE Team Emirates) à 31''
5. Magnus Cort (EF Education-Nippo) à 38''

16h36: Geraint Thomas qui finit 35e, dans l'anonymat. Comme depuis le début du Tour, même si sa chute dès la 3e étape n'a pas aidé le Gallois, vainqueur du Tour en 2018. Pogacar venait d'entrer au collège.

16h33: Au tour de Valverde de s'élancer. A 41 ans, Alejandro le bienheureux défie le temps et l'arthrose.

16h31: Bon, Matej Mohoric n'est pas encore arrivé, mais on peut déjà dire qu'il ne fera pas le geste de fermer des bouches comme hier. 

 

16h26: France 2 propose les images de la victoire d'Alaphilippe lors de la 1ere étape à Landerneau. A l'époque, on espérait un Tour en bleu-blanc-rouge. Naïfs que nous étions...

16h21: Il reste encore 29 coureurs à partir. 28 maintentant qu'Alaph' s'est élancé de Libourne. Il avait fini 14e du contre-la-montre à Laval en début de Tour, loin de sa victoire à Pau en 2019 qui lui avait permis de conserver son maillot jaune.

16h17: Julian Alaphilippe s'apprête à partir. Il est acclamé par la foule girondine. Il n'y a qu'une star dans le vélo français, et elle habite en Andorre comme pas mal de ses collègues.

 

16h15: Il va peut-être falloir patienter pour trouver un ou des concurrents sérieux à notre ami danois. Richie Porte et Geraint Thomas sont partis pour faire un temps médiocre, Nairo Quintana va quitter Libourne avec le sourire aux lèvres comme s'il allait prendre le goûter chez Mamie. 

16h10: Stefan Küng n'a pas tenu la distance (enfin, façon de parler depuis son fauteuil). Près de 17 secondes de retard sur Asgreen, qui peut commencer à rêver (si Pogacar le veut bien).

16h08: Et bien, Küng ne battra pas Asgreen aujourd'hui... 

16h02: Superbe photo du toujours offensif Pierre Rolland.

 

15h58: 0''28 d'avance seulement pour Küng sur Asgreen au 2e intermédiaire. Il reste encore plus de 10 bornes et le Suisse a perdu 10 secondes sur le Danois. Etonnant !

15h55: « Bip ! Bip ! » Küng qui double Jonas Rutsch (EF Education – Nippo). On a beau être habitué, ça fait toujours bizarre ces images.

15h53: Le genou couronné de Geraint Thomas ! On dirait moi dans la cour de l'école primaire à Fonsorbes après une partie de foot avec une balle de tennis.

15h40: Kasper Asgreen prend LAAARGEMENT la tête de ce contre-la-montre. Pour relier Libourne à Saint-Emilion, il n'a fallu que 36'14'' au coéquipier danois de Julian Alaphilippe chez Deceunick - Quick Step. C'est 23'' de mieux que Bisseger.

15h35: Stefan Küng est parti. Comme une balle. Le champion d'Europe de la discipline avait terminé deuxième du premier contre-la-montre de ce Tour à Laval, à 19" du vainqueur Tadej Pogacar.

15h30: Et bonjour ! Nous rentrons dans le vif du sujet. Pour l'instant, c'est Stefan Bisseger (EF Education) qui a établi le temps de référence, en 36'37''. Le Suisse est un spécialiste du chrono.

14h30 : Pour vous faire patienter, on vous raconte l’étape avant qu’elle se déroule

Il fait beau, il fait chaud et le suspense n’est pas à son comble. Stefan Küng, l’un des quatre rescapés de la Groupama-FDJ, semble avoir assommé le chrono après avoir traversé les Pyrénées tranquillou, pendant que ses coéquipiers Gaudu, Madouas et Armirail se vidaient les tripes entre Col du Portet et Luz-Ardiden. Définitivement déprimé depuis le Tourmalet, Rigoberto Uran perd de nouveau 5 minutes et permet à Guillaume Martin de garder sa place dans le Top 10. Cocorico…

Julian Alaphilippe, jamais le dernier pour la déconne, se croit dans le Marathon du Médoc et s’arrête dans chaque château, déguisé en Gérard Depardieu, l’autre idole du Berry. Tadej Pogacar lui aussi garde le sourire du début à la fin du chrono. Il met une minute au malheureux Küng et passe de nouveau un quart d’heure sur le podium en tant que vainqueur de l’étape et porteur de tous les maillots distinctifs, au vert près.

L’arrivée sur les Champs-Elysées et l’officialisation du deuxième sacre de Tadej Pogacar sur le Tour de France, c’est pour demain… Aujourd’hui, c’est un contre-la-montre de 30,8 km dans le vignoble bordelais qui attend le peloton, ou plutôt ce qu’il en reste. Le podium est a priori figé, mais on n’est pas à l’abri d’une nouvelle performance de mutant du prodige slovène de 22 ans, déjà vainqueur de trois étapes cette année, dont le premier clm remporté en sifflotant entre Changé et Laval.

On surveillera aussi le comportement de Guillaume Martin, premier Tricolore au général mais qui reconnaissait hier soir qu’il lui serait compliqué de garder sa huitième place actuelle. Un petit Top 10 semble toutefois dans ses cordes : le 10e est Rigoberto Uran, 3’ 39” derrière le Normand. Si le Colombien est un spécialiste du chrono, il est complètement à la ramasse alors qu’il luttait encore pour le podium jeudi matin, avant d’exploser entre le Tourmalet et la montée vers Luz-Ardiden.

» Rendez-vous à 15h30 pour vibrer avec nous. On se le souhaite en tout cas.