Euro 2021 : Dembélé et Griezmann réagissent aux accusations de racisme, la Roja appelle les Espagnols d'Angleterre à se mobiliser… Revivez la journée en live

FOOTBALL L’Euro entre dans sa dernière ligne droite, entièrement londonienne

X. R., N. S.
— 
Simon Kjaer et Kasper Schmeichel, cadres de la défense danoise.
Simon Kjaer et Kasper Schmeichel, cadres de la défense danoise. — Paul Greenwood / BPI / Sipa
  • Repoussé d’un an en raison de la pandémie de coronavirus, l’Euro « 2020 » vit ses derniers jours avant les grandes vacances.
  • Les demi-finales opposeront l’Espagne à l’Italie mardi et le Danemark à l’Angleterre mercredi, à Wembley.
  • 60.000 spectateurs sont toujours attendus pour les demies puis la finale, dimanche également dans l’enceinte londonienne.

18h10: On vous laisse là pour aujourd'hui, merci d'avoir suivi ce live et à demain pour vivre avec nous toute la tension d'une journée de demi-finale ! Et bien sûr, on vous livera aussi Italie-Espagne avec toute la décontraction des mecs qui sont plus en course (ça fait toujours un peu mal).

18h02: Spinazzola opéré avec succès

On l'avait quitté en larmes, on le retrouve avec le sourire. Le latéral italien Leonardo Spinazzola, éblouissant sur son couloir gauche, a été opéré avec succès de sa rupture du tendon d'Achille. Cette opération marque le « compte à rebours » vers son retour, attendu d'ici six mois minimum, écrit le joueur de l'AS Roma sur son compte Instagram.

 

17h11: Gourvennec entraineur de Lille ?

On reste un peu hors de l'Euro mais faut avouer qu'il se passe pas grand-chose avec seulement quatre équipes qui préparent un match. Sans coach depuis le départ de Christophe Galtier, Lille tiendrait enfin son successeur, alors que l'entrainement a déjà repris : Jocelyn Gourvennec. Selon l'Equipe, l'ancien de Guingamp et Bordeaux signerait un contrat de deux ans.

16h57: L'aggresseure présumée de Yoann Wissa arrêtée

Selon les informations du Télégramme, la femme qui s'est introduit dans le domicile du joueur du FC Lorient Yoann Wissa, jeudi dernier, pour lui jeter de l'acide au visage a été interpellée samedi. Il s'agit d'une habitante de Vannes de 32 ans, qui a aggressé un autre couple et a enlevé leur bébé. Le nourrisson a été retrouvé sain et sauf. L'attaquant lorientais, opéré en urgence, est dans un état stable.

16h34: Un supporter belge coincé en Russie

Drôle de mésaventure pour ce fan des Diables Rouges, coincé depuis deux semaines en Russie à cause d'un test PCR positif. De six tests positifs même ! Mais aucun seum chez l'infortuné spectateur, qui trouve même la nourriture locale « étonnament savoureuse » !

 

16h26: On vous résume l'affaire Dembélé-Griezmann par ici

 

16h15: Et si on se consolait avec l'eEuro ?

La compétition se joue sur tous les terrains, y compris en ligne ! Entrée en lice de l'équipe de France dans trois jours. En espérant faire mieux qu'un huitième de finale...

 

15h36: Griezmann réagit à son tour

 

15h17: Les Anglais confisquent Wembley

Voilà une décision qui va encore faire parler. Alors que l'UEFA avait menacé de retirer l'organisation des demi-finales et de la finale de l'Euro à Londres si le gouvernement britannique ne changeait pas ses mesures sanitaires pour recevoir plus de public, les supporters étrangers ne peuvent finalement plus poser un pied sur le sol anglais. A la veille de la première demi-finale, le timing est mauvais.

 

15h02: Les excuses de Dembélé

Depuis quelques jours, une vidéo a ressurgi de 2019 où Ousmane Dembélé et Antoine Griezmann semblent se moquer du personnel asiatique de l'hôtel dans lequel ils séjournaient lors d'une tournée avec Barcelone. Prise dans un contexte privé, la vidéo a fuité récemment. Depuis, les deux Bleus sont accusés de racisme anti-asiatique. Ousmane Dembélé a fini par répondre sur ses réseaux sociaux.

 

14h38 : Achraf Hakimi a pris l’avion

En temps normal, rien d’extraordinaire, on vous l’accorde. Mais quand on parle d’une plus que probable future recrue du PSG attendue dans la capitale pour passer sa visite médicale…

 

14h30 : Schmeichel senior confiant pour junior

Voici 29 ans, Peter Schmeichel avait joué un rôle majeur dans l’étonnant parcours du Danemark, vainqueur d’un Euro auquel il n’aurait pas dû participer. Le gardien de Manchester United avait gardé ses cages inviolées face aux Anglais en poule, et s’était montré décisif en demi-finale face aux Pays-Bas en arrêtant le tir au but d’un certain Marco Van Basten.

Aujourd’hui, c’est au tour de son fils Kasper d’officier dans les cages danoises. Et le rendez-vous est pris avec l’Angleterre mercredi à Wembley, en demie. « Il sera préparé à cela », a assuré Peter lors d’un entretien à la chaîne ITV. « Au final, il n’y a pas énormément de choses que vous pouvez faire en tant que gardien », a assuré Schmeichel senior, qui songeait peut-être à Hugo Lloris en prononçant cette phrase.

« Je pense qu’une chose à laquelle il pensera, c’est que la dernière fois que le Danemark a disputé les demi-finales de l’Euro, on a gagné aux tirs au but. Donc il peut s’en inspirer », a encore lâché Peter. Ce n’est pas comme si Kasper, 5 ans et demi à l’époque, n’avait pas grandi dans l’ombre du mythique paternel, avant de faire son trou à Leicester et de devenir champion d’Angleterre en 2016.

14h18: Paul Bernardoni dans le champ pendant les Jeux olympiques ?

Sylvain Ripoll a tellement galéré pour monter sa liste qu’on ne serait même pas étonné de voir le gardien d’Angers dépanner en pointe ou comme arrière droit.

 

13h42 : Southgate pas rassasié avec une demie

Comme lors de la Coupe du monde 2018 en Russie, l’Angleterre se retrouve dans le dernier carré d’une grande compétition. Sans surprise, Gareth Southgate et ses boys en veulent plus. « Nous avons égalé ce que nous avions fait là-bas, mais ce ne sera pas assez pour combler le groupe, a lancé le sélectionneur. C’est un signe positif. » Les Trois Lions n’ont jamais gagné un Euro. En 1968 et 1996, ils avaient chuté en demie. 25 ans après, ils rejouent à domicile (seul le 8e contre l’Ukraine s’est disputé à Rome). Pas sûr que ça perturbe le Danemark, leur adversaire de mercredi, qui en a vu d’autres depuis le début de la compétition. 

12h30: Belle revanche pour Alvaro Morata

 

11h55 : La Roja veut mobiliser les Espagnols d’Angleterre (mais pas que…)

Avec les restrictions sanitaires, il est très compliqué de quitter l’Espagne pour rejoindre Londres afin de supporter la Roja contre l’Italie demain à Wembley, en demi-finale de l’Euro. Aussi, la Fédération a lancé en urgence la campagne « We need you » destinés aux nombreux Espagnols résidant Outre-Manche, notamment à Londres. Il y a même un message pour les Britanniques amateurs de séjours dans le pays de Victoria Abril, et pas forcément pour y visiter le Prado : « Si vous aimez la sangria, il est temps de dire merci ». Quand il est question de foot, on n’est plus à un cliché près…

 

11h35: Quand Nico Anelka poétise

Inspiré, l'ancien avant-centre des Bleus a écrit un message destiné à Kylian Mbappé, après son échec suisse.

 

11h20: Adidas dévoile le ballon pour les demi-finales et la finale à Wembley

Sans surprise, il est rond. Sinon, l’équipementier allemand dévoile quelques subtilités comme ces « graphismes rouges, blancs et argentés » qui « représentent la ville de Londres où sera sacrée l’équipe reine du continent ». Si vous voulez la version « compétition », il vous faudra lâcher 140 euros. A ce tarif-là, ce serait dommage de l’expédier sur un toit.

 

11h15: Pendant ce temps, l'équipe de France s'entraîne

Enfin, celle qui va disputer les JO de Tokyo...

 

11h: Thomas Delaney et le daltonisme

Depuis le début de l'Euro, le milieu de terrain du Borussia Dortmund est l'un des éléments phares de la sélection danoise. Samedi, il a été élu homme du match à l'issue du quart de finale remporté face à la République tchèque à Bakou (2-1), après avoir ouvert le score. Pourtant, Delaney (29 ans) souffre d'une maladie génétique très pénalisante. Il avait fait cette révélation dans une émission télévision danoise avant le Mondial russe, mais le quotidien sportif espagnol Marca ressort l'info ce lundi.

Le milieu de terrain peine à distinguer certaines couleurs, notamment le rouge du vert, et cela ne va pas sans problème, notamment lors d'un Danemark-Mexique en préparation de la Coupe du monde 2018. «Je me focalisais sur les visages, mais je devais le faire très rapidement pour ne pas perdre le ballon», confessait Delaney à l'époque. Toujours selon Marca, le Danois serait le premier footballeur de très haut niveau à évoquer son daltonisme.

 

10h35: Un petit point mercato

Apparemment, le PSG ne se contentera pas de finir vice-champion de France la saison prochaine.

 

10h08: L'Anglais Saka apte pour la demi-finale

Victime d'un coup vendredi dernier à l'entraînement, Bukayo Saka avait été remplacé par Jordan Sancho pour le quart de finale Angleterre - Ukraine (4-0), samedi. Le sélectionneur des Trois Lions Gareth Southgate assure que le jeune ailier d'Arsenal (19 ans) est rétabli et devrait postuler à une place de titulaire mercredi en demie face au Danemark, à Wembley.

9h43: Dure, la vie d'entraîneur du Real Madrid

Carlo Ancelotti, le successeur de Zizou, ne peut compter que sur 13 joueurs pour la reprise ce matin, entre les éléments qui disputent l'Euro, la Copa America et ceux qui préparent les Jeux olympiques. Et encore, Luis Enrique a été sympa en ne prenant pas un seul Merengue dans la liste des Espagnols qui disputeront la demi-finale, demain à Wembley.

 

9h27: Anglais frustrés

Le Daily Mail nous indique que 52 supporteurs anglais ont été privés du récital de leurs protégés samedi soir contre l'Ukraine, à Rome. La police italienne a tout simplement annulé leurs billets car ces fans de Jack Grealish n'avaient pas respecté la quarantaine de cinq jours (doit-on parler de cinquaine?) exigée par les autorités pour tenter d'empêcher la diffusion du variant Delta.

9h: ET BONJOUR A TOUTES ET TOUS ! Allez haut les coeurs, l'Euro se poursuit. On commence par un petit retour sur la sortie de Karim Benzema hier. KB(1)9 donne clairement rendez-vous pour la suite, après ses cinq ans et demi d'éclipses en Bleu.

 

Allez, on attaque la dernière semaine de cet Euro, centrée sur Wembley, avec dès demain la première demi-finale Italie – Espagne, en attendant le Danemark – Angleterre de mercredi. Quatre nations sont en fusion, et on essaie de suivre en vous faisant vivre cette montée en puissance. Même si ça ne nous rendra pas l’équipe de France.

» Rendez-vous aux alentours de 9h