Autriche-Macédoine du Nord Euro 2021 : L'Autriche s'impose avec deux buts d'écart contre une Macédoine du Nord honorable...

FOOTBALL Revivez le match de l'Autriche contre la Macédoine du Nord dans le groupe C de l'Euro 2021 à Bucarest

X. R.

— 

Goran Pandev a plus de talent que de cheveux.
Goran Pandev a plus de talent que de cheveux. — Vadim Ghirda/AP/SIPA

19h57: L'histoire retiendra quand même que c'est Pandev qui a marqué le premier but de la Macédoine du Nord dans une compétition internationale. Qui d'autre que lui ? Cette homme finira président. 

L'Autriche peut rêver à un huitième de finale en tout cas, et va surveiller l'Ukraine ce soir. Nous aussi, on a un live pour ça d'ailleurs.

Merci de nous avoir suivi, et à très vite pour un autre match de l'Euro.

19h52: C'est terminé ! L'Autriche s'impose pour la première fois de son histoire en phase finale de l'Euro. La Macédoine n'a pas démérité, a souvent été menaçante sur le but de Bachmann, mais a finalement craqué. D'abord décevante et peu mobile, l'Autriche a profité du repositionnement d'Alaba (et de son bon coup de patte) pour s'imposer avec la manière.

90e+1: Non non pas de quatrième !!! Dimitrievski se couche bien pour repousser la tentative de dribble de Lainer, qui s'est cru chez mémé !

89e: ARNAUTOVIC MET LE TROISIEME !!!! Vraiment cruel pour la Macédoine, surtout en dribblant le pauvre Dimitrievski, héroïque plusieurs fois.

86e: Sortie de Musliu, l'histoire ne dit pas s'il préfère les céréales ou la purée. (Vous pouvez toujours compter sur nous pour des jeux de mots tellement foireux que personne ne les comprend)

84e: Carton jaune pour Lainer, coupable d'une jolie obstruction alors que la Macédoine partait en contre.

81e: Depuis que Alaba a retrouvé son couloir, il est carrément plus intéressant. Dépassement de fonction, influence retrouvée, et ce centre, du caviar sur un plateau d'argent.

79e: C'est vraiment cruel pour les Macédoniens, vraiment séduisants depuis un moment. Quelle histoire ça serait de les voir prendre au moins un point pour leur premier match dans une grande compétition...

77e: BUUUUUUUUT POUR L'AUTRICHE !!!!!! QUEL CAVIAR DE CENTRE ENROULE DE DAVID ALABA POUR GREGORITSCH, IL A JUSTE A TOUCHER LE BALLON DEVANT LE GARDIEN !!!!

74e: ELMAS BIEN SERVI AU POINT DE PENALTY MAIS CONTRE !! Ils sont de mieux en mieux les Macédoniens !

72e: La volée du gauche d'Alioski détournée par Lainer, elle avait son visa pour la lucarne pourtant !

69e: Oh non le ballon trop long d'Elmas, Alaba peut venir couvrir, ça s'est pas joué à grand-chose là d'avoir un duel Pandev-Bachmann

68e: Sachez que le liver est entièrement d'accord.

 

65e: La belle interception de Sabitzer sur un coup-franc mal joué, Laimer obtient un corner pour l'Autriche ! Voilà, fallait se plaindre du manque d'occasions...

63e: QUEL ARRET DE DIMITRIEVSKI !!! Sur un bon centre de Sabitzer dévié par Gregoritsch au duel avec un défenseur, le gardien se déploie et effectue une parade réflexe majestueuse !

62e: Oh la grosse occas' pour Nikolov !!! Bien lancé à droite de la surface, mais Bachman est cette fois bien sorti même si sa parade retombe sur Pandev qui la met au-dessus !

61e: On compte péniblement 7 tirs en tout dans ce match. Et encore, on est généreux sur la définition de "tir".

58e: Franco Foda en a plein le dos de son géant immobile, le sélectionneur autrichien change et passe à deux attaquants.

55e: Le danger rôde autour de la surface macédonienne mais Dimitrievski intervient bien sur chaque centre. Un Autrichien a du en avoir marre car le gardien du Rayo reste au sol après un bon coup dans les côtes.

52e: Quelle couleur pour ce carton ? Alioski y est allé franco en taclant Schlager les deux pieds au niveau du tibia. Grosse colère de Sabitzer mais finalement c'est juste un jaune pour le latéral de Leeds.

50e: Elmas sur le point de faire du sale à l'entrée de la surface, mais Lienhart est vigilent et obtient une faute pour souffler.

48e: Bachman qui fait encore passer un gros frisson dans le dos des supporters rouge et blanc ! Dégagement en premier intention alors qu'un joueur des Balkans était venu tacler...

46e: ça commence fort avec le coup-franc indirect de Bardhi qui retombe sur Trajkovski dans la surface, mais ça ne donne rien. L'Autriche en sueur.

19h03: C'est parti pour la seconde période ! Un seul changement, Dragovic blessé sort pour Lienhart chez les Autrichiens.

18h59: Les petites infos qu'on a pas eu le temps de vous donner dans le flot du match : Lainer a sorti un t-shirt avec un message de soutien à Eriksen pour célébrer son but. Carton jaune pour Trajkovski pour son choc avec Dragovic (42e), qui sort à la mi-temps d'ailleurs.

18h47: MI-TEMPS. La Macédoine du Nord est bien surprenante et entreprenante. Douchés pendant quelques minutes par la reprise en extension de Lainer, meilleur autrichien sur la pelouse, les coéquipiers de Pandev ont profité du traditionnel renvoi dans un coéquipier + défenseur et gardien qui se gênent pour revenir au score. On se retrouve après une petite pause !

45e: Lainer il commence à péter un câble, chaque fois qu'il met un caviar dans la surface c'est dégagé par un Macédonien (vous avez vu comme on s'applique à éviter de les nommer). L'asperge de Stuttgart sert à rien en pointe.

42e: Dragovic est au sol après un choc contre un macédonien. Jeu arrêté et médecins sur le terrain pour lui faire un joli bandage.

41e: Faut reconnaître qu'on tient là un très joli but. Dommage que la réalisation soit pas hyper chaude sur les ralentis, on en reprendrait bien une dose.

 

39e: Heureusement pour lui, Alaba a signé au Real avant ce match. Parce que pour le moment, mis à part faire des passes latérales, il branle pas grand-chose le capitaine de 28 ans. Oui 28 seulement, j'avais pourtant l'impression qu'il avait 33 ans vu ses 10 titres de champions d'Allemagne et la charette qu'il tire.

36e: En tribunes, les descendants d'Alexandre le Grand ont oublié l'existance du masque, du Covid et de toutes ces merdes. On les comprend, et on les envie. De toute façon depuis le but de Pandev, ils peuvent mourir tranquilles. Enfin le plus tard possible, mais, ils peuvent.

34e: Corner autrichien bien boxé par le gardien macédonien. Il flotte à Bucarest et ça n'aide pas pour la qualité de jeu...

28e: Quel cafouillage des Autrichiens, deux joueurs se percutent, le ballon roule jusqu'à Baumgartner qui ne garde pas le ballon dans les mains sur son plongeon, Pandev rôde et marque dans le but vide...

27e: OOOOOOOOOH L'EGALISATIONNNNNNNN !!!!! GORAN PANDEV !!!!

24e: Ce premier but encaissé a autant fait perdre confiance à la Macédoine du Nord que le premier rateau mis par une jolie fille au collège quand t'as 14 ans.

22e: Kalajdzic !!! Dimitrievski surgit bien pour parer la bonne reprise de l'attaquand de Stuttgart.

18e: BUUUUUUT pour l'Autriche !! Stefan Lainer, le défenseur de Gladbach, reprend bien un centre tendu au second poteau.

14e: Les sifflets tombent de l'Arena Nationala, les Autrichiens ont le ballon au milieu de terrain mais il n'y a aucun mouvement pour bouger le bloc bas macédonien. Faut pas s'attendre à un match bien spectaculaire...

11e: Si le sort lui offre un huitième de finale contre la Turquie, faudra que Pandev prenne des renseignements pour ses cheveux parce que c'est limite interdit son style.

9e: Joli ballon aérien de Sabitzer, bien dosé, pour alerter le géant Kalajdzic dans la surface, mais la tête est mal ajustée.

6e: Ademi va au charbon pour faire une double-récup sur la ligne médiane et donner un bon ballon à Pandev, cette Macédoine n'a pas froid aux yeux et est plus dangereuse que l'Autriche pour le moment.

3e: L'Autriche évolue pour le moment en 3-4-3, avec Alaba au coeur de la défense. Sur Football Manager, ça pue, en vrai faut voir.

18h: C'est parti à Bucarest !

17h56: Au tour de l'hymne autrichien, "Land der Berge, Land am Strome" d'être joué. Là, ça parle montagnes et fleuve, un bon moyen de réviser la géographie du pays sans doute.

17h54: L'hymne macédonien retentit pour la première fois dans une grande compétition ! Son titre : Denes nad Mekedonija. Qui signifie "Aujourd'hui sur la Macédoine", ça parle de soleil, de forêt, et surtout de liberté car il a été écrit en 1944 après la Libération.

17h52: Difficile de vous raconter l'histoire de ces équipes dans les compétitions précédentes du coup. Ensembles dans le groupe de qualification, les Autrichiens ont remporté les deux matchs (4-1, 2-1).

17h47: Bon cette fois, on avait pas le budget pour un envoyé spécial, mais sachez qu'une jauge de 25% est en place à l'Arena Nationala de Bucarest. Soit un peu plus de 12.000 places dispos sur 55.000.

17h42: On connait un peu plus de monde côté autrichien, le capitaine Alaba, futur joueur du Real par exemple. Mais on est quand même pas sûr de les voir aller bien loin, vu leurs résultats précédents en compétition internationale...

 

17h37: Les compos sont tombées, on commence avec le petit poucet : la Macéoine du Nord. Bien sûr, le vétéran Pandev est en pointe, c'est l'âme du pays tout simplement. De la qualité aussi au milieu avec le jeune Elmas (Naples) et l'artificier Bardhi (Levante), sans compter Alioski, biberoné au beau football avec Bielsa à Leeds.

 

17h30: Bonjour et bienvenue aux passionnés du football vrai ! Dans 30 minutes, le coup d'envoi du match qu'on attend tous depuis le tirage des groupes de l'Euro : Autriche-Macédoine du Nord ! On va vibrer tous ensemble pour cette affiche que seul l'Euro peut nous offrir (avec de l'enjeu au bout, parce qui sinon en match amical moisi...).

Oui oui, c'est pas la plus belle affiche, mais vous vous êtes promis de suivre TOUS les matchs de l'Euro, et en rigolant avec vos potes vous avez forcément entouré cette rencontre sur le programme. Nous aussi. En attendant de voir si les Pays-bas sont aussi délicieux à voir jouer que ce que suppose leur liste, et après l'intensité d'Angleterre-Croatie, on va découvrir le football d'ailleurs. Car c'est aussi ça, l'Euro.

Alors côté pile, on a l'Autriche, qu'on connait quand même un peu, mais qui n'a jamais dépassé la phase de poules. En 2016, elle avait terminé derrière la Hongrie et l'Islande. Mais quand on a Alaba, futur joueur du Real, et Sabitzer dans ses rangs, faut bomber le torse un peu.

Côté face, la Macédoine du Nord fête sa première participation à un Euro. En phase de qualif, elle a perdu deux fois contre l'Autriche. Mais la légende du Genoa Pandev et ses copains ont tapé l'Allemagne 2-1 au printemps. Gare à Bardhi, le Messi argentin, redoutable sur coup franc. 

>> Pour le match le plus hipster de cet Euro, on se retrouve à 17h30 !