Un XV en mode expérimental

A.P.

— 

Les entraîneurs du XV de France ont retenu onze nouveaux joueurs pour la Tournée en Australie, où ils affronteront les Wallabies les 28 juin à Sydney et 5 juillet à Brisbane, et ont rappelé sept anciens, dont Sébastien Chabal, Pépito Elhorga et Mathieu Lièvremont.
Les entraîneurs du XV de France ont retenu onze nouveaux joueurs pour la Tournée en Australie, où ils affronteront les Wallabies les 28 juin à Sydney et 5 juillet à Brisbane, et ont rappelé sept anciens, dont Sébastien Chabal, Pépito Elhorga et Mathieu Lièvremont. — Franck Fife AFP/archives

Cherchez le buteur. Lionel Beauxis forfait, le staff tricolore a décidé de rappeler François Trinh-Duc. Le retour du jeune ouvreur (22 ans, 7 sélections) a de quoi laisser songeur quant à la stratégie des sélectionneurs. Jugé hors de forme en janvier par le staff, Trinh-Duc a été préféré aux Toulousains Davis Skrela et Frédéric Michalak, pourtant deux buteurs plus confirmés. Auteur d’un piteux 0 sur 3 au pied samedi dernier à Montauban, le Montpelliérain offre peu de garanties dans cet exercice et le reconnaît lui-même : «Le jeu au pied n'est pas naturel pour moi».

>>> A 9h ce mercredi, suivez l'annonce de la composition du XV de France

Faute de mieux, Benoit Baby, Cédric Heymans et Morgan Parra peuvent s’y coller également. Problème, aucun des trois ne bute régulièrement en club. Avec 24 points inscrits pour une réussite de 50%, le Clermontois Baby apparaît comme celui qui offre le plus de garanties. Mais cela risque d’être court, quand on sait que les meilleurs artilleurs au niveau international tournent autour de 80 à 90% de réussite.

Est-ce une folie de se passer d’un buteur de métier contre les Gallois? Et plus généralement, que vous inspirent les décisions de Marc Lièvremont depuis le début du Tournoi des VI Nations? Venez réagir dans les commentaires.