Coupe de France: La quatorzième victoire parisienne dans l'épreuve face à Monaco à revivre en direct (2-0)

FOOTBALL Difficile de faire plus belle affiche pour cette finale

J.L.

— 

Kylian Mbappé face à deux Monégasques, en finale de Coupe de France.
Kylian Mbappé face à deux Monégasques, en finale de Coupe de France. — ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

C'EST FINIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII MERCI J'EN POUVAIS PLUS. Bravo aux Parisiens qui ne finiront pas la saison à poil après un match rondement mené après l'erreur de Disasi. Mbappé en forme intergalactique avant l'Euro, ça promet. Les joueurs se font une petite danse de la joie au milieu, ils ont bien raison. Merci tout le monde de m'avoir accompagné, mon collègue William vous prépare une ode à Kylian (et d'autres choses) depuis Saint-Denis. Bonne nuit tout le monde

90e: Trois minutes et Paris remportera sa quatorzième coupe de France, record all time dans l'Hexagone, évidemment. Je crois que depuis l'arrivée du Qatar le PSG n'a perdu que deux matchs dans l'épreuve (Montpellier en 2012, Rennes en 2019)

88e: Angelito plus carbo que mes pates d'hier soir. Sarabia le relaie pour finir le match sur l'aile droite. Epargnez-nous le temps additionnel pitié. 

86e: Oh le petit pont/semelle de Kean sur Tchouaméni on frise le manque de respect là tu fais ça avec un stade plein t'as le virage parisien qui se lève

84e: Bon on peut s'arrêter là ? Monaco n'y est plus et j'ai sommeil. 

82eCETTE FOIS IL PLANTE LE CHAMPION DU MONDE !!! Duel du gauche terminé comme un prince après une passe magique de Di Maria. C'est plié pour Paris qui va remporter sa 1453e coupe de France. 

 

 

80eOH KYLIAN LE CAFE DES DELICES !!!! Il tente la feuille morte ou balle piquée comme vous préférer à 25 mètres et ça s'écrase sur la barre de Majecki qui était aux fraises. Quelle inspiration. 

78e: Tchouaméni sur le périphérique. Il était pourtant placé pile parfait à l'entrée de la surface. Mais sa demi-volée du gauche part en torche

75e: Le coup de chaud est derrière nous, même si Danilo est pas loin de concéder un penalty qu'on aurait pu qualifier aisément de couillon +++++. Mais le contact était trop léger pour se siffler. 

71e: OH NAVAS. La reprise en première intention de Diatta qui lui tombe dans les bras par miracle. Les mouches sont-elles en train de changer d'âne ?

69e: LA BARRE MONEGASQUE FROM NOWHERE. Le centre de Gelson aterrit sur la transversale de Navas, ce qui n'était pas son intention première, cela va sans dire. Paris a décidé que le match était fini mais il reste quand même 20 minutes. Chelou. 

66e: Dagba pour Florenzi. L'international italien qui a correctement tenu son couloir ce soir, c'est assez rare pour être signalé même si Leonardo mettre fin à son prêt sans plus de regrets a priori. 

63e: La discipline collective parisienne est impressionnante ce soir. Ils ont eu du mal à être toujours réguliers sur l'intensité cette saison mais faut reconnaître quand ils s'y collent. Pas la queue d'un espace pour les attaquants de l'ASM. 

60e: Ah ouais donc ma télé s'emmerde tellement à diffuser le match qu'elle décide de couper l'image et d'aller pioncer. Je vais faire pareil vous caillez pas le lait ça va se finir comme ça. 

57e: Bien jouré Sidibé qui vient sauver la patrie devant Mbappé après une louchette d'Angelito. Kovac voit que ça n'avance pas et va lancer à la fois Gelson Martins et Jovetic. Ben Yedder out. 

54e: L'impression de retrouver la fébrilité monégasque du début de saison avec Caio Henrique qui paume le ballon comme un grand un peu comme Disasi tout à l'heure. Heureusement que c'est Icardi à la course et pas Mbappé...

51e: L'arrêt de Navas ??? Ben Yedder est signalé hors-jeu d'un poil de Yak. Première vraie situation monégasque du match. Peut-être le signe qu'il y a un peu de place pour revenir.

49e: Je suis subjugué par la lenteur de Pereira dans tout ce qu'il fait et je le dis sans méchanceté. Faire une carrière pro de haut niveau en courant plus lentement que mon fils de deux ans, sacré talent

46e: La mi-temps la plus longue de l'histoire, Macron a dû redescendre aux vestaires pour leur parler. Kovac fait entrer Diatta à l'aile. Gros espoir le gamin mais on ne l'a pas trop vu depuis son arrivée. Il remplace Aguilar. 

Mi-temps à Saint-Denis. Paris a capitalisé sur une grosse boulette de Disasi, une erreur qui risque bien de coûter la coupe de France à l'ASM, vu comme le match est serré et les espaces inexistants

42e: Les approches monégasques sont bonnes, on sent que cette équipe sait à quoi elle joue. Mais c'est un peu moins aérien physiquement qu'il y a quelques semaines je trouve. 

39e: Bordel mais c'est la deuxième fois que Sidibé manque de nous envoyer Mbappé à l'infirmerie. Ok tu fais pas l'Euro Djibril mais détends-toi c'est pas une raison pour te venger sur les copains

37e: Le coup-franc monégasque pas loin d'être coupé par Maripan, la grande gigue chilienne qui n'en finissait plus de marquer cet hiver. Bon le gars fait trois mètres, ça aide. 

34e: Le chantier que fait Kylian là je sais pas si je vais réussir à attendre le 2 juin pour le voir régaler avec KB nueve. On va marcher sur l'Europe c'est pas possible autrement

31e: OH CE DIABLE D'ANGELITO IL A DES YEUX DANS LA NUQUE. LA passe aveugle pour Florenzi qui se retrouve en position de frappe. C'est tendu et tout droit sur Majecki qui préfère assurer en corner. Belle action. 

28e: Aguilar qui se fait bien attraper la cheville dans la surface par MArquinhos, mais le capitaine parisien avait d'abord pris le ballon assez proprement. L'ASM réagit bien avec des petits ballons de fouine par dessus la défense pour Wissem

25eALLEZ PAS ME BLESSER KYLIAN BANDE DE BACHIBOUZOUKS. Sidibé qui n'y va pas avec le dos de la semelle mais plus de peur que de mal. 

23e: POPOPOPO VOLLAND. Bonne réaction monégasque avec un centre de Tchouaméni dévié un peu trop fort par l'Allemand alors qu'il avait Henrique qui arrivait pleine balle derrière lui. 

19e: L'ancien rémois rate un contrôle facile sur une passe de son gardien, le TGV de Bondy surgit et sert Mauro dans les six mètres. Enorme cadeau de la défense asémiste

 

 

18e: OH ICARDI  !!!!!!!!!!!! LA MAXI BOULETTE DE DISASI ET PARIS QUI OUVRE LE SCORE TOTALEMENT PAR HASARD

15e: Ah oui d'accord Mbappé vient de remonter le terrain en crochetant tous les trois-quarts anglais c'était aussi soyeux que du Brice Dulin pendant le tournoi des VI Nations. Mais le repli collectif monégasque mes aïeux c'est qqe chose

12e: Curieux de savoir si l'issue de cette finale aura des conséquences sur le dénouement du championnat dimanche soir. Monaco a un match pas si facile à Lens pour conserver sa place sur le podium et le barrage de C1

9e: Ahah il vient d'y avoir un ballon en profondeur pour Mbappé et j'ai cru voir un match de NFL avec dix mecs à la course pour reprendre le receveur. Bon le quaterback c'était plus Disasi que Tom Brady, du coup ça donne rien. 

6e: Duo d''internationaux ce soir en pointe côté monégasque. Figurez-vous que Volland, un peu à l'image de Benzema, fait son retour dans l'equipe d'Allemagne cinq ans après. Belle récompense après une très belle saison

4e: Paris entame ce match d'un air décidé avec une grosse qualité technique dans les passes et les déplacements, même si ça ne débouche sur rien de concret encore. 

2e: Bordel première action Sidibé envoie une patate de l'espace dans la tronche du pauvre Gueye qui trainait par-là. Le Sénégalais a du mal à retrouver ses esprits

1eALLEZ ON EST ENFIN PARTIS

21h13: Manu raconte sa vie aux joueurs, comme le veut l'usage en coupe de France. Chirac y passait des heures alors qu'il ne pannait rien au foot. Là il demande des nouvelles du petit dernier de Ben Yedder

 

 

21h10: On rappellera que Monaco a battu Paris deux fois sur deux en championnat. Beaucoup de chatte à Louis II à l'aller, mais pour avoir été en tribunes ce jour-là, grosse grosse impression laissée au Parc des Princes au retour. Mbappé n'avait pas existé trois jours après avoir collé un triplé au Camp Nou alors que le bougre réussit bien face à son club formateur

 

 

21h05: Petite info pour ceux qui rêvent de mettre des cartons jaunes à Kylian et d'autres plus tard dans leur vie

Clément Turpin a été élu meilleur arbitre de Ligue 1, a annoncé mercredi la Ligue de football professionnel. Son partenaire Cyril Gringore a été élu meilleur arbitre assistant.

Les deux hommes, avec Nicolas Danos, l'autre assistant de Clément Turpin, vont arbitrer la prochaine finale de Ligue Europa, Manchester United-Villarreal à Gdansk (Pologne), mercredi 26 mai. LA FRANCE QUI REUSSIT OUI MESSIEURS DAMES

21h: On file à Monaco où Kovac n'a pas touché à son duo fétiche Volland-Ben Yedder. On note la titularisation de Golovin au milieu, alors qu'Aguilar devrait faire basculer l'équipe à cinq derrière sans le ballon

 

20h55: On commence par Paris, où Pochettino ne s'est pas amusé à remplacer Neymar par un artiste indolent style Draxler. On part plutôt sur un milieu à trois pour répondre au défi physique monégasque

 

20h50Hello la compagnie. Je mets la marmaille au lit et je suis à vous pour les compositions d'équipe, que je vais découvrir en même temps que vous. 

20h15: Allez on se retrouve dans une grosse demi-heure pour la prise d'antenne. On a un peu le temps car le coup d'envoi n'est prévu qu'à 21h15 ce soir, merci France 2 qui n'a pas voulu toucher à «Un si grand soleil». Sérieusement? Oui oui, sérieusement. A tout'.

20h15: La nouvelle toute fraîche de la fin d'aprem, c'est que Neymar et Kimpembe sont bien suspendus pour ce match. Le PSG avait déposé un recours devant le CNOSF pour les récupérer, mais il n'a pas été entendu. Dommage pour le Brésilien qui aurait pu jouer son 19e match de la saison, quand même. 

 

20h15: Bel échauffement en tout cas avant la 38e journée qui nous attend ce week-end, avec les deux équipes qui peuvent toujours espérer être championnes. Enfin, un poil plus Paris que l'ASM mais sait-on jamais (non). 

20h15YoooOOOooo la compagnie ! Bienvenue chez nous pour cette petite finale de Coupe qui s'annonce pas moche du tout entre le PSG et Monaco. Le 2e de L1 contre le 3e, ça va on a vu pire. 

Alors que se profile un dernier week-end de folie en Ligue 1 avec une lutte pour le titre qui concerne trois équipes, deux d'entre elles se retrouvent ce soir pour une finale de Coupe de France sacrément relevée. Le PSG et Monaco vont se disputer le gain de la 104e édition de l'histoire, dans un Stade de France qui sonnera malheureusement le creux, la FFF n'ayant pas obtenu de dérogation au couvre-feu pour les potentiels spectateurs. Il n'empêche, entre un PSG qui veut éviter de terminer la saison sans trophée et Monaco qui n'a plus remporté la compétition depuis 30 ans, voilà un match qui s'annonce sympthique.

>> Ne vous faites pas avoir, ce soir le coup d'envoi c'est 21h15. On se retrouve ici même vers 20h45...