Stade Toulousain : Menacé de suspension, le capitaine Julien Marchand pourrait rater la finale de Champions Cup

MAUVAIS GESTE? Le talonneur international va passer devant la commission de discipline de l’EPCR qui pourrait le priver de la finale de Coupe d’Europe face à La Rochelle, le 22 mai à Twickenham

N.S.

— 

Julien Marchand au coeur du combat lors de la demi-finale de Champions Cup entre le Stade Toulousain et l'Union Bordeaux-Bègles, le 1er mai 2021 à Ernest-Wallon.
Julien Marchand au coeur du combat lors de la demi-finale de Champions Cup entre le Stade Toulousain et l'Union Bordeaux-Bègles, le 1er mai 2021 à Ernest-Wallon. — Lionel Bonaventure / AFP

Ce serait une très mauvaise nouvelle pour le Stade Toulousain. Julien Marchand pourrait être suspendu lors de la finale de Champions Cup, prévue le 22 mai à Twickenham, face à La Rochelle. Le sort du talonneur et capitaine des Rouge et Noir sera fixé le 12 mai, à l’issue d’une commission de discipline convoquée ce mercredi par l’EPCR (European Professional Club Rugby).

L’organisateur des Coupes d’Europe de rugby « a reçu une plainte » déposée par l’Irlandais Ed Kenny, commissaire à la citation de la demi-finale entre Toulouse et l’UBB, samedi dernier, indique l’instance dans un communiqué. Marchand « est soupçonné d’avoir plaqué de manière dangereuse l’ailier de Bordeaux-Bègles, Romain Buros, à la 58e minute ».

L’action n’avait pas été sanctionnée

Le taulier stadiste se voit reprocher un coup d’épaule sur Buros qui venait de perdre le contrôle du ballon, après avoir été plaqué par deux autres Toulousains, Faumuina et Elstadt. L’arbitre du match, l’Anglais Wayne Barnes, n’avait pas signalé de faute. Resté quelques secondes au sol, le Girondin s’était relevé avant de finir la rencontre.

S’il est reconnu coupable d’un mauvais geste, le talonneur titulaire des Rouge et Noir comme du XV de France risque de deux à 52 semaines de suspension. La commission de discipline indépendante, présidée par le Gallois Simon Thomas et composée d’un Anglais (Gareth Graham) ainsi que d’un Irlandais (Antony Wheat).