Losc-OM : Marseille est encore très loin d'être guéri

FOOTBALL Battu mercredi à Lille (2-0), l'OM n'a quasiment pas existé dans le jeu 

Francois Launay

— 

Ligue 1 : Le débrief de Losc-OM (2-0) — 20 Minutes
  • Marseille s’est incliné à Lille après cinq matchs sans défaite en Ligue 1.
  • Huitième de Ligue 1, l’OM est à cinq points de la cinquième place.
  • Le chantier qui attend Jorge Sampaoli, le nouveau coach marseillais, est immense.

Pour mesurer l’ampleur du chantier marseillais, il suffit parfois de quelques chiffres. Mercredi à Lille, l’OM n’a tiré que trois fois au but contre 23 fois pour son adversaire. Un véritable désert offensif qui montre tout le boulot qui attend Jorge Sampaoli, le nouveau coach marseillais, absent mercredi pour cause d’isolement d’une semaine après son arrivée mardi sur la Canebière.

« On n’a pas été du tout efficaces et présents. On n’a pas du tout pesé sur l’adversaire. C’est l’un des points que l’équipe doit travailler. On n’a pas eu d’idée directrice pour arriver dans les 16m50 », reconnaît Nasser Larguet, le coach intérimaire qui a réfuté un départ en fin de saison du côté du centre de formation de Caen.

A cinq points de la cinquième place

Malgré ça, Marseille a bien failli réussir un petit hold-up en s’en remettant aux exploits de Steve Mandanda jusqu’à la 90e minute où Lille a fini par trouver logiquement la faille. Car l’OM n’a quasiment fait que défendre mercredi dans le Nord. Ses leaders techniques comme Payet et Thauvin sont passés à côté. Et Milik n’a pas eu l’occasion de se mettre en évidence devant.

Après cinq matchs sans défaite toutes compétitions confondues, les Olympiens sont rentrés dans le rang. A dix journées de la fin, l’OM pointe à la 8e place (avec un match en moins) à cinq points de la cinquième place, l’objectif de la fin de saison olympienne.

« Cette équipe ne va pas guérir d’un coup de baguette magique »

Mais pour atteindre cette place, il va falloir que Sampaoli fasse des miracles. Car le mal marseillais est profond. « Cette équipe ne va pas guérir d’un coup de baguette magique. Avec des matchs tous les trois jours, vous faites beaucoup de récupération mais vous n’amenez pas le plus dont a besoin l’équipe. Mais avec l’arrivée du nouveau coach et la trêve internationale qui arrive, il y a moyen de remettre en selle cette équipe », affirme Nasser Larguet qui va désormais passer le témoin à Jorge Sampaoli​. En lui souhaitant avant tout bon courage au vu du chantier qui attend le nouveau coach argentin.