Angleterre : Des joueurs vont cesser de mettre un genou à terre et réclament plus d’action contre le racisme

FOOTBALL Wilfried Zaha et d’autres estiment que le geste est devenu routinier et ne suffit plus

W.P.
— 
Wilfried Zaha
Wilfried Zaha — John Patrick Fletcher/Action Plus/Shutterstock/SIPA

Wilfried Zaha, joueur de Crystal Palace (Premier League) ainsi que les équipes de Bournemouth et Brentford (D2 anglaise) ne poseront plus le genou à terre avant le coup d’envoi des matchs. Tous pointent du doigt le caractère routinier du geste et demandent de l’action plutôt que des symboles.

« Ce geste est devenu quelque chose que nous faisons juste comme ça, et ce n’est pas suffisant pour moi, a déclaré Zaha, lors de sa prise de parole à une conférence « sport business » organisée par le Financial Times. « Je ne vais pas poser le genou à terre, je ne vais pas porter Black Lives Matter au dos de mon T-shirt parce que j’ai l’impression que c’est comme porter une cible ».

Le geste « a fait son temps »

A Bournemouth​, le capitaine Steve Cook s’inscrit dans la lignée de Wilfried Zaha. Il explique que toute l’équipe cessera de s’agenouiller avant les matchs car le geste « a fait son temps ». « Nous voulons continuer d’agir pour le changement, mais nous avons aussi besoin des dirigeants politiques et des réseaux sociaux, explique Steve Cook. Et nous aimerions voir de l’action plutôt que des paroles ou des gestes. » La semaine dernière, plusieurs joueurs ont fait l’objet de commentaires racistes sur les réseaux.

Les joueurs, les officiels et le personnel des matches de Premier League posent un genou à terre avant le coup d'envoi des rencontres depuis la reprise de la saison 2019/20 en juin pour montrer leur soutien à la lutte contre les inégalités raciales.