Handball : « Il faut retrouver cette grinta en demi-finale », les Bleus en veulent encore plus

MONDIAUX L'équipe de France s'est fait peur face à la Hongrie avant de rallier le dernier carré en prolongations

J.L. avec AFP

— 

Vinvent Gérard et les Bleus sont qualifiés pour les demi-finales des championnats du monde.
Vinvent Gérard et les Bleus sont qualifiés pour les demi-finales des championnats du monde. — Anne-Christine POUJOULAT / POOL / AFP

Si les victoires sont encore plus belles quand elles sont douloureuses, alors celle face à la Hongrie est particulièrement jouissive. Larguée à l’entame (2-8 au quart d’heure de jeu), bien installée aux commandes en fin de match (29-26 à trois minutes de la fin), l’équipe de France de handball a finalement dû attendre les prolongations pour rallier les demi-finales des championnats du monde en Egypte (35-32).

« On a réussi à trouver le chemin de la victoire dans des circonstances exceptionnelles : un début de match catastrophique, des blessures, des prolongations, s’est félicité Guillaume Gille. Un scénario juste fou pour ce quart de finale, fidèle aux quarts de finale de notre sport. Je suis fier de l’état d’esprit des garçons, qui n’ont rien lâché et sont allés chercher très profondément les ressources pour revenir dans ce match ». Rien n’est fait pour autant, a jugé Valentin Porte, qui était des deux dernières demi-finales des Bleus, lourdement perdues à chaque fois.

« Le dernier carré, c’est très bien par rapport à l’an dernier, par rapport à tout ce qui s’est passé. Maintenant, j'aimerais qu'on arrive à passer à la vitesse supérieure et à retrouver cette grinta sur une demi-finale pour aller chercher une finale, chose qui n’a pas été faite depuis très longtemps (2017, NDLR). Il ne faut pas croire que c’est terminé, que le travail est accompli. On s’est ouvert une nouvelle porte, maintenant il faut continuer à pousser pour aller chercher encore un match et se qualifier pour la finale ».