Cyclo-Cross : Van Aert et Brand s'imposent dans des conditions à faire passer Paris-Roubaix pour le paradis

ENFER DU NORD Le cyclo-cross est un sport inhumain et il l'a encore prouvé dimanche

W.P.

— 

Allez, on file à la douche, Wout
Allez, on file à la douche, Wout — La Chaîne L'Equipe

Ne vous étonnez pas, en cas de Paris-Roubaix pluvieux en 2021, si Wout Van Aert​ lève les bras au ciel. Le Belge de la Jumbo-Visma s’est imposé sur le circuit de Termonde, en Belgique, dans le cadre de la Coupe du monde de cyclo-cross. Van Aert a survolé une course disputée dans des conditions infernales, où flaques d’eau et boue ont poussé les concurrents à courir un tiers du temps le vélo sous le coude. Bref, à faire passer les classiques flandriennes pour une promenade de santé.

Le cauchemar de Compton

Chez les dames, la Néerlandaise Lucinda Brand s’était imposée un peu plus tôt dans l’après-midi avec, déjà, des images impressionnantes du calvaire des coureuses.

A l’image, la pauvre Américaine Katherine Compton s’était retrouvée prise au piège dans la boue pendant de longues secondes à un endroit où certains pilotes de 4x4 ne se seraient même pas aventurés. Un sport de malade, on vous dit. Mais parfait pour effacer les excès de Noël.