Crash de Romain Grosjean : Le pilote remercie le Halo de sécurité, « sans ça je ne serais pas là pour vous parler »

F1 Le pilote de l’écurie Haas souffre notamment de brûlures aux mains

Aymeric Le Gall

— 

Romain Grosjean s'est extirpé de sa voiture en flamme avant d'être pris en charge par les secours.
Romain Grosjean s'est extirpé de sa voiture en flamme avant d'être pris en charge par les secours. — HAMAD I MOHAMMED / POOL / AFP

Véritable miraculé après le violent accident subi dimanche lors du GP de Bahreïn, Romain Grosjean a tenu à envoyer un message à ses soutiens depuis sa chambre d’hôpital. « Salut à tous, c’est juste pour vous dire à tous que je vais bien… Enfin à peu près, a rectifié le pilote après avoir vu ses mains dans leur bandage. Merci pour vos messages, je n’étais pas pour le halo il y a quelques années, mais je pense maintenant que c’est le truc le plus génial en F1, car sans ça je ne serais pas aujourd’hui là pour vous parler. Merci au staff médical. J’espère vous écrire des messages pour vous donner bientôt de mes nouvelles ».

Romain Grosjean fait référence à ce nouveau dispositif de sécurité installé sur les voitures et permettant de protéger la tête des pilotes en cas de chocs violents. Rendu obligatoire sur les monoplaces en 2018, ce halo avait été pensé après la mort du pilote Français Jules Bianchi, lors d’un accident au Grand Prix du Japon en 2014. A l’époque, certains pilotes avaient émis des réserves quant à son efficacité. Dimanche, le halo a probablement participé à sauver la vie de Romain Grosjean.