France - Italie : La belle victoire des Bleus bis à revivre en direct, rendez-vous à Twickenham

RUGBY Après trois succès convaincants des tauliers, une équipe de France très remaniée doit assurer face à un adversaire abordable

J.L.

— 

Woki prend un ballon en touche face à l'Italie, au stade de France.
Woki prend un ballon en touche face à l'Italie, au stade de France. — Michel Euler/AP/SIPA

FRANCE - ITALIE 29-5

Penalités : Jalibert (2e)

Essais : Cana 25e, Danty 35e, Villière 55e, Serin 61e, Thomas 63e, Macalou 80e

FINITO. Et bien écoutez, après une entame compliquée, cette équipe de France new-look a largement fait le boulot avec trois essais en moins de dix minutes en deuxième mi-temps. Tout le monde a été sérieux dans un premier temps, Jalibert a bien mené sa barque, et tous les nouveaux ont été à la hauteur. Big up à Brice Dulin, qui a volé toute la soirée pour son retour en équipe de France. 

79e: MACALOU !!! Le dernier essai des Bleus pour le joueur du Stade Français, qu'on a vu partout ce soir mais qui manquait un peu de dextérité balle en main, ce qui ne lui ressemble pas. Il conclut un beau mouvement tricolore. 36-5

74e: Dulin ce soir c'est un mélange de Bryan Habana et de Jonah Lomu. Chaque initiative est payante, il met dans le vent tout les maillots bleus qui se pointent, rien à voir avec le joueur des années Saint-André

71e: On va donc voir à l'oeuvre notre charnière C. Carbonel et Couilloud. Celle qui jouera la semaine prochaine, puisque Jalibert et Serin ont coché leur 3e feuille de match ce soir. Dix minutes pour se chauffer avant Twickenham. Pas un cadeau. 

68e: Les Italiens ont pris la foudre en infériorité numérique. Et c'est quand même très cruel quand on se rappelle els carton jaune en question. Mais bon les Italiens ne proposent pas grand-chose à part du jeu au pied long, tu peux rêver à rien en jouant comme ça. 

63eAU TOUR DE TEDDY THOMAS !!!!! Le Racingman peut dire merci à Brice Dulin qui régale ce soir sur les chandelles. Première fois qu'il la joue à la réception, il casse deux plaquages et envoie son ancien pote de club derrière la ligne. 31-5.

 

 

61eLES BLEUS ENFONCENT LE CLOU !!! Une cocotte à l'ancienne après un plaquage à retardement sur Thomas qui nous avait offert une pénaltouche. C'est bien emmené par Baptiste Serin qui aplatit lui-même. 24-5. 

58eOH VILLIERE LA MERVEILLE !!!! IL traverse le terrain après une touche volée par l'alignement français. La fusée venue du sept. Il y avait du Dominici dans cette course tranchante plein axe. 17-5 pour les Bleus. 

55e: Carton jaune extrêmement sévère contre l'ailier italien Trulla qui avait juste tenté une interception pas loin de réussir d'ailleurs. Nigel Owens n'ira pas passer ses vacances à Toscane

53e: J'en viens à me demander s'il ne vaudrait pas mieux paumer ce soir pour éviter d'aller se prendre une rouste la semaine prochaine à Londres. Je veux bien que Galthié ait révolutionné le jeu des Bleus, mais l'équipe C part vraiment de trop loin

51e: Très bel hommage à Jacques Sécretin cette rencontre. Du ping-pong au pied en permanence. Disons-le tout net, on s'emmerde sévère. 

47e: Pour ceux qui ont raté l'essai de Danty tout à l'heure. Il a tout emporté sur son passage le bougre, on aurait dit du Bastareaud

 

45e: Et bien la même chose en face. Les Italiens enchaînent les temps de jeu en prenant mètre par mètre au prix d'efforts surhumains, et Macalou annule tout sur un superbe contest. Deux équipes limitées dans leur expression offensive quand même

42e: Faut nettoyer plus vite sacrebleu. On a déjà du mal à progresser sans faire tomber les ballons, il faut être plus actif sur les zones de combat (parle comme un coach de centre de formation)

Au fait, je vous avais promis un peu de Dominici. Son premier essaie en équipe de France, pour sa première sélection, pour le premier match de l'histoire à Saint-Denis. Contre les Anglais. Et il fallait le mettre

 

40e: Merci à Minozzi pour les moufles. Les Italiens menaçaient encore la garnison, mais ils ont été trop gourmands à ne pas vouloir prendre les points. La France rentre avec un petit matelas au vestiaire, c'est bien payé. 

38e; J'étais pas emballé les première fois, mais je trouve que Yachvili est très juste au commentaires. Ca vaudra jamais un Pierre Albaladéjo, mais il sent vite ce qui se passe et arrive assez facilement à expliquer ce qui ne fonctionne bon. Un consultant qui progresse

36eOH DANTY LE BISON !!!!!!!!! Quelle charge du centre stadiste, il a emporté la défense italienne jusqu'en Sicile. Cet essai va nous faire du bien, surtout qu'on n'a pas consommé trop d'énergie pour scorer. 10-5

 

 

34e: VOILA DULIN. Enfin un lancement propre qui glisse sur Dulin à l'aile, le coup de pied rasant est parfait, on va récupérer une mêlée à cinq mètres. IL faut marquer

31e: OUF MERCI GERACI !!!! On prenait le bouillon devant notre ligne après une nouvelle pénalité concédée alors qu'on avançait, allez comprendre. Mais gros plaquage du 2e ligne tricolore. Les Italiens nous martyrisent sérieusement, rappelons qu'il faut faire nul si on veut jouer les Anglais la semaine prochaine. 

25e: POPOOPO CANA QUI MET LES CANNES. Quel essai italien, construit de A à Z par la paire de centre. Zannone a cassé la ligne à deux reprise, et son compère a fini par en profiter. J'allais dire que les Italiens n'avançaient pas beaucoup, ils m'ont fait mentir sur ce coup. 3-5

20e: Joli concours d'en-avant, tout le monde s'y met côté tricolore. Ca va être compliqué de voir des essais ce soir si on n'est pas foutu de faire trois passes d'affilée

17e: ANDIAMO JALIBERT !!! Première inspiration du Béglais qui passe les bras pour les grands compas de Woki. Dommage que Barraque fasse tomber le ballon dans la continuité. Les Bleus ont du mal à enchaîner

14e: Même Teddy Thomas se montre bien sage pour le moment. ll y aviat pourtant la place pour aller jouer le duel sur ce bon décalage du revenant Brice Dulin

11e: Comme la semaine passée à Murrayfield, les Bleus jouent au pied quasiment neuf fois sur dix quand ils sont dans leur quarante mètres. Un peu frustrant mais ce sont les consignes

8e: Ok donc on les enfonce sur dix mètres mais c'est l'Italie qui ramasse la pénalité. Première ligne 100% toulousaine ce soir. Pas forcément titulaire à Ernest-Wallon derrière. 

6e: Mon dieu l'erreur de main du neuf italien...Ca suivait une séquence un peu moins heureuse pour les Bleus, après que Mauvaka a gardé le ballon trop longtemps au sol dans les 22 adverses. Bonne mêlée à jouer

3eLes premiers points de Jalibert, on remercie les Italiens de partir à la faute aussi vite. Le Bordelais butera pour la première fois de sa carrière en équipe de France. Il doit faire mieux que la semaine passée en Ecosse, où il avait un peu trop porté le ballon. 

1eALLEZ C'EST PARTIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!!! Nigel OWens au sifflet, 100e match international. L'impression de le connaître depuis toujours, il arbitrait déjà à la coupe du monde 2003. 

21h08: Une minute de silence poignante pour Domi, heureusement suivie d'un des hymnes les plus entraînant du monde. Fratelli d'Italia. Ca rebooste les coeurs

21h05: Je pense que selon le déroulé du match je profiterai des quelques temps morts pour partager avec vous quelques souvenirs de Domi sur les terrains de rugby. "Domi", c'est ce qu'il y aura écrit sur les manches des joueurs tricolores ce soir

 

21h: On n'a un peu de temps avant le coup d'envoi, prenons tous le temps de nous rappeler quel joueur était Dominici

 

20h53Salut la famille, on se met du sérum phy dans les yeux pour se remettre des manifs de la journée, et on s'installe tranquillement devant le meilleur live du moment pour supporter nos Bleus

La preuve que le rugby français marche encore sur la tête, parfois, on s'approche tout doucement du climax de cette tounée automnale nouvelle mouture (une finale contre l'Angleterre à Twickenham) avec les remplaçants des remplaçants. Mais la règle du jeu est connue depuis longtemps, et le staff tricolore a fait avec. Ce match contre l'Italie sera donc l'occasion de mettre à jour nos connaissances sur le top 14, avec un paquet de joueurs jamais vus en Bleus (cinq bizuths dans le XV de départ), cornaqués par notre charnière de revanche, Serin-Jalibert. Cela devrait suffire, quand même, à se dépêtrer d'une équipe italienne toujours aussi médiocre hors de ses bases. Un nul et les Bleus s'assurent la première place de leur poule dans cette Coupe d'automne tronquée par le forfait des Fidjis. Rendez-vous à partir de 21h.