Mort de Christophe Dominici : Le XV de France « va tâcher de lui rendre hommage » samedi face à l'Italie

RUGBY Les deux hommes forts du XV de France, Fabien Galthié et Raphaël Ibanez, ont eu du mal à trouver les mots

B.V. avec AFP

— 

Fabien Galthié et Raphaël Ibanez
Fabien Galthié et Raphaël Ibanez — F. FIFE/AFP

La voix éteinte par l’émotion, ils ont bien du mal à trouver leur mot. Alors qu’ils devaient tenir leur conférence de presse habituelle pour évoquer le match à venir de samedi, les deux hommes forts du XV de France Fabien Galthié et Raphaël Ibanez se sont présentés devant les médias mardi soir pour évoquer la mort de leur ami et ancien coéquipier Christophe Dominici. « Nous sommes venus vous parler de Christophe, lance Ibanez. Nous étions en séance de travail cet après-midi avec les joueurs du XV de France quand Bernard Laporte nous a informé tous les deux de cette terrible nouvelle. C’est un choc, nous sommes tristes. »

Extrêmement touché, le manager des Bleus peine à trouver ses mots, s’arrête, puis reprend. « Domi, c’était une légende de notre sport : il a porté le maillot bleu avec tellement d’énergie, tellement de passion…. Christophe, c’est surtout notre ami. Nous avons vécu de grandes et belles émotions ensemble, sur le terrain, mais surtout en équipe. »

Au bout de ce que la douleur lui permettait de dire, Ibanez tend le micro à Fabien Galthié, sélectionneur du XV de France et passeur décisif pour Domi dans ce match légendaire face aux All-Blacks, dont la voix est chevrotante. « Nous pensons très fort à sa famille et à ses proches, à ses anciens clubs, à Sollies-Pont, à Toulon, au Stade Français et à tous les supporters de rugby. Samedi nous allons tâcher de lui rendre hommage au Stade de France », conclut-il, au bord des larmes.