SCO Angers-OL : Comme dans le derby, Lyon s’en remet à Kadewere (0-1)… Revivez ce succès synonyme de podium pour l’OL

FOOTBALL Grâce à leur buteur en pleine forme, les Lyonnais prennent provisoirement une deuxième place quasi inespérée en Ligue 1 au vu du niveau collectif affiché

Jérémy Laugier

— 

Tino Kadewere a inscrit le seul but du match à Angers ce dimanche. JEAN-FRANCOIS MONIER
Tino Kadewere a inscrit le seul but du match à Angers ce dimanche. JEAN-FRANCOIS MONIER — AFP

Allez les amis, on vous laisse sur cette victoire lyonnaise (0-1) bien à l’arrach' comme il faut (comme d’hab vous direz-nous). Ne vous pincez pas, cet OL présentant si peu de garanties dans le jeu collectif se trouve provisoirement deuxième, et à coup sûr sur le podium ce soir, et à seulement quatre points du PSG. Voilou, merci beaucoup de nous avoir suivis. On va vous proposer un article de retour sur cette rencontre dans la soirée sur 20minutes.fr. La bise.

C'est fini, l'OL a bien bien souffert par moment mais l'emporte sur ce but de Tino Kadewere, l'attaquant en forme.

Cinq minutes de temps additionnel, rien n'est joué donc !

90e : Quelle parade… de Sinaly Diomandé ! Le jeune défenseur ivoirien de l’OL supplée remarquablement son gardien Anthony Lopes, cette fois battu sur une frappe croisée de Doumbia. Petit miracle de voir les Lyonnais conserver leur avance sur le coup, surtout qu’ils souffraient à 10 sur cette action, avec Thiago Mendes blessé (et remplacé par Jean Lucas juste après).

78e : Buuuuuuuuuuuuuuuuut pour l’OL : joli mouvement à trois avec Dembélé pour Dubois (si, si) et Kadewere, impeccable de sang-froid pour conclure en pleine surface. Ça va être dur pour le SCO de revenir tant cette équipe semble moins bien physiquement là.

 

76e : La voilà la balle de but pour l’OL : Memphis pour Caqueret qui lance parfaitement en profondeur Dembélé. Mais celui-ci, décidément pas en réussite cette saison, bute sur un beau réflexe de Bernardoni.

74e : C’était encore le gros danger pour les Lyonnais : Lopes dégage d’une manchette comme il peut (mais dans l’axe) un centre dangereux. Amadou aurait bien pu en profiter, d’autant que Lopes était au sol après avoir télescopé Marcelo, mais ça passe au-dessus.

72e : Quelle cote pour un but à la 92e du nouvel entrant du SCO, un certain Loïs Diony ?

67e : Une tête trop molle de Moussa Dembélé a pour mérite d’être… le premier tir cadré de l’OL ce soir. Mais mine de rien, les changements ont déjà eu un petit impact positif.

59e : Comme dans le derby, Rudi Garcia nous tente le triple changement de l’heure de jeu qui lui a tant porté chance il y a deux semaines : De Sciglio, Guimaraes et Dembélé remplacent respectivement Bard, Paqueta et Cherki, tous les trois décevants ce dimanche il faut dire.

58e : Les défenseurs mettent 23 minutes pour sortir sur Bahoken, qui peut tranquillement balancer une nouvelle frappe à l’entrée de la surface, mais cette fois c’est tranquillement dans les bras de Lopes. A voir Denayer râler auprès de ses partenaires, on comprend bien à quel point l’OL n’est pas (encore) dedans.

57e : Enooooooooorme occase du SCO : Doumbia hérite d’un ballon, archi seul et légèrement décalé sur la gauche de la surface lyonnaise. Il prend son temps pour allumer Lopes mais celui-ci bouche bien l’angle et sauve son équipe.

55e : Ça s’anime bien dans ce match : Romain Thomas joue avec le feu dans sa surface : en dégageant un ballon, il s’essuie les crampons sur la cheville de Rayan Cherki. L’arbitre estime que c’est involontaire.

 

48e : Superbe fail d’Amaury Delerue : il siffle un penalty complètement hors sujet sur un contrôle de la hanche de Thioub dans sa surface. Pour le coup, heureusement que le VAR était dans les parages pour effacer pareille boulette. Toujours 0-0, et pas de penalty en faveur de Memphis Depay, qui se préparait à ouvrir le score.

 

C’est reparti ici, pas de changement à la pause.

C’est la mi-temps ici, et à l’image d’un Rayan Cherki bien trop discret (17 ballons touchés), l’OL passe globalement à côté de son match jusque-là. « On n’y est pas », vient d’ailleurs de reconnaître Maxence Caqueret sur Canal +. Et il ne parle pas que des 167 glissades du jour sur une pelouse cata, croyez-nous.

 

42e : Réaction tout de même de l’OL, avec un centre de Léo Dubois pour la tête de Thiago Mendes au deuxième poteau. C’est trop smashé, et ça passe au-dessus de la barre après le rebond.

41e : Pfiouuuuuuuuu, énorme minasse de malade de 25 bons mètres, décalé sur la droite sur contre-attaque, de Stéphane Bahoken. L’ancien Strasbourgeois a été bien malin de viser le premier poteau alors que Lopes anticipait un centre. Le ballon ne passe pas bien loin de la transversale.

33e : Nouveau coup de chaud pour Anthony Lopes. Avec sa patte gauche, Pierrick Capelle le force à une belle parade sur un coup franc excentré, alors que la tête de Romain Thomas rôdait par là aussi. Vous l’aurez compris, ça ne s’arrange pas pour l’OL, mais les supporters lyonnais sont plus qu’habitués à souffrir dans ce type de rendez-vous, non ?

 

28e : La réaction angevine n’a pas tardé : Fulgini sollicite un corner à deux (on vous imagine détestant cette formule ayant 0,37 % de réussite en Ligue 1) et parvient grâce à deux feintes de frappe à se mettre en bonne position. Ça se finit par une puissante frappe à terre que sort en se démenant au pied de son poteau droit Anthony Lopes.

23e : Même si les Lyonnais ne maîtrisent pas grand-chose depuis un quart d’heure, la plus grosse occase est pour eux. Memphis balance un super centre depuis l’aile gauche, Kadewere s’arrache avec une belle détente mais son coup de tête passe tout près du poteau gauche de Bernardoni.

18e : Ça nous avait échappé, on l’avoue, la présence de l’ex-Lillois Ibrahim Amadou dans cet effectif angevin. Petite percée intéressante de sa part et le SCO est dans le coup.

15e : Petite frappe cadrée à défaut d’être dangereuse de l’attaquant angevin Stéphane Bahoken (la deuxième en cinq minutes). L’entame est donc ma foi bien agréable.

14e : Joli ballon de Lucas Paqueta dans le dos d’une défense angevine bien attentiste (et qui a déjà ramassé cinq buts dans les 20 premières minutes depuis le début de la saison de L1). Memphis Depay s’embrouille comme pas permis au moment de crocheter Bernardoni. Mais pas de regret, il était légèrement hors jeu.

9e : L’OL est bien entré dans son match, avec déjà une belle petite relation technique Memphis Depay-Rayan Cherki (what a surprise). Ça laisse augurer deux-trois sucreries sympas cet aprem, si vous voulez notre avis.

2e : Bon, notre Antho Lopes sûr n’a pas tardé à se distinguer avec une sortie bien virile. Au menu cet aprem : coup de genou bien gratos au milieu du dos de Romain Thomas (qui a l’air bien touché) sur un ballon aérien… et coup franc en faveur du Lyonnais, tout va bien.

D’ailleurs, l’image de cet avant-match, c’est ce clin d’œil du gardien international portugais au mythique Thomas Price (vous l’avez, hein ?).

 

C’est parti au stade Raymond Kopa ! Et si on se régalait cet aprem (petit pressentiment, ne me demandez pas pourquoi) ?

16h55 : Voici la compo angevine, sans grosse surprise.

 

16h45 : Hello les amis, on se retrouve comme prévu à 15 minutes du coup d’envoi. Filons tout de suite vers la compo lyonnaise. Rudi Garcia nous a concocté deux surprises avec « la formidable académie » à l’honneur : Melvin Bard en arrière gauche et Rayan Cherki en attaque profitent des suspensions des titulaires incontournables (hum hum) Maxwel Cornet et Karl Toko Ekambi. De retour de blessure, Houssem Aouar commence comme prévu sur le banc.

 

16 h : Voici un peu de lecture pour vous sortir gentiment de votre sieste d’avant-match, amis lyonnais, angevins, et amateurs de notre tendre Ligue 1. Notre collègue Aymeric s’est plongé dans cette saison horrible pour tous les ultras. Comment vivent-ils exactement cette interminable période sans spectateurs dans les stades ?

Comme la trêve internationale est passée par là et a eu tendance à nous faire zapper la 10e journée de Ligue 1, on vous propose à nouveau le débrief du dernier match en championnat de l’OL, le fameux derby remporté avec réussite le dimanche 8 novembre.

 

Hello et bienvenue par ici les 20 Minutos ! Avant le Losc-Lorient de ce soir (21 heures), on va vous faire vivre un match qui pourrait compter pour les Lyonnais (6es) à Angers (9e), à partir de 17 heures. Déjà car le dernier déplacement de la bande à Memphis Depay remonte à octobre 2018 (et oui, c’est la bizarrerie d’une saison dernière interrompue en pleine épidémie de Covid-19). Mais aussi car après avoir méchamment galéré en début de saison, l’OL reste sur trois victoires et un nul à Lille en Ligue 1. Au vu de l’effectif hyper fourni des Lyonnais pour ne disputer que le championnat, on n’est pas loin de penser que les absences (pour suspension) de Maxwel Cornet et de Karl Toko Ekambi, ce dimanche à Angers, ne sont en rien des mauvaises nouvelles. Un nouveau succès de l’OL permettrait aux hommes de Rudi Garcia de retrouver le podium pour la première fois depuis la 1ere journée de L1. Côté Angers, il manque Mangani (suspendu), ainsi que Bamba, Boufal, Cabot et Ebosse (blessés), et l’opportunité est belle pour dépasser Lyon, se rapprocher du Top 5 et faire parler de ce SCO souvent sous-estimé. Allez, on se retrouve très vite pour découvrir tout ça avec vous, et vous présenter les compos dès 16h45.

» Pour vibrer avec nous devant cet Angers-OL, rendez-vous par ici ce dimanche dès 16h45, avec un coup d’envoi à 17 heures…