FC Nantes : Pourquoi Waldemar Kita a écopé de deux mois de suspension ferme

FOOTBALL Le président nantais a été sanctionné pour son comportement à la fin de la rencontre Nantes-PSG

David Phelippeau

— 

Le président Waldemar Kita.
Le président Waldemar Kita. — AP/SIPA

La sanction vient de tomber. La Commission de discipline de la Ligue de foot professionnel a décidé, ce mercredi soir, de sanctionner le président du FC NantesWaldemar Kita de deux mois de suspension ferme (quatre mois dont deux avec sursis) « de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles » pour son comportement envers le corps arbitral, à l’issue de la rencontre Nantes-PSG (0-3), le 31 octobre.

Le président nantais, notamment agacé par un penalty très litigieux sifflé en faveur des Parisiens (provoqué par Mbappé) en seconde mi-temps, s’en était pris de manière virulente aux arbitres du match. Dès le coup de sifflet de la rencontre, il avait cherché à s’expliquer avec eux et le ton était visiblement monté.

Avec cette suspension de « fonctions officielles », Waldemar Kita ne pourra donc pas siéger au conseil d’administration de la Ligue où il vient d’être fraîchement réélu.