A quoi joue Charles Villeneuve avec les actionnaires du PSG?

FOOT Auteur d'une lettre où il réclame plus de pouvoir à Colony Capital, Charles Villeneuve pourrait bien perdre sa place de président...

A.P.

— 

Claude Makelele (à gauche), le milieu de terrain du Paris-Saint-Germain, lors de sa présentation à la presse, le 21 juillet 2008 au Parc des Princes.
Claude Makelele (à gauche), le milieu de terrain du Paris-Saint-Germain, lors de sa présentation à la presse, le 21 juillet 2008 au Parc des Princes. — B.Tessier/REUTERS

Charles Villeneuve s’est-il vu trop beau, trop fort et surtout trop tôt? Dans son édition de samedi «Le Parisien» révélait que le président du PSG avait adressé une lettre, avec accusé de réception, aux administrateurs du club pour réclamer plus de pouvoirs. «C’est moi désormais qui aurai l'autorité sur la préparation de l'ordre du jour et la convocation du conseil d'administration, sur l'ensemble des personnels et des collaborateurs, et qui serai l'interlocuteur unique du club avec les actionnaires», annonçait-t-il dans cette lettre.

Toujours selon «Le Parisien», l’initiative aurait provoqué l’ire des intéressés et surtout celle de Sébastien Bazin, le représentant de l’actionnaire principal: Colony Capital. «Ce procédé est choquant», confie un administrateur au quotidien. «Sébastien Bazin est comme un fou. Personnellement, je serais favorable à une ligne dure car tout ceci est inadmissible».Une déclaration officielle de l’homme fort du club est annoncée pour dimanche ou mardi.

Villeneuve a-t-il un repreneur dans sa manche?

Dans ce contexte, le conseil d’administration prévu ce dimanche avant la réception de Sochaux (17h) s’annonce tendu. Depuis cette lettre, les relations entre Bazin et Villeneuve seraient glaciales. Dans un tel climat de défiance, le licenciement de l’ancien patron des sports de TF1 n’est pas à exclure, malgré le redressement sportif amorcé depuis son arrivée à la tête du club en mai dernier.

Mais qu’est-ce qui a donc bien pu motiver cette initiative risquée? Plusieurs hypothèses circulent. Bien que président, Charles Villeneuve n’a pas accès aux comptes du club et se sent à l’étroit dans ses attributions. A-t-il un atout caché dans sa manche? Un éventuel repreneur par exemple, Colony Capital n’étant pas opposé à vendre le PSG. «Le Parisien» croit savoir qu’il s’est rendu à Manchester City le week-end dernier pour y rencontrer les opulents propriétaires de Manchester City, originaires d’Abu Dhabi. Affaire(s) à suivre.