Allemagne : Alexander Zverev accusé de violences conjugales par une ex-petite amie

TENNIS Le joueur s'est défendu dans un long message posté sur Twitter jeudi soir

N.C.

— 

Alexander Zverev a réagi à des accusations publiques de violences d'une ex-petite amie, le 29 octobre 2020.
Alexander Zverev a réagi à des accusations publiques de violences d'une ex-petite amie, le 29 octobre 2020. — Martin Meissner/AP/SIPA

Alexander Zverev a remporté les deux éditions du tournoi de Cologne jouées d’affilée ces deux dernières semaines, mais ce n’est pas pour ça qu’il fait les gros titres de la presse allemande. Le 7e joueur mondial a d’abord vu son ancienne compagne, Brenda Patea, annoncer dans Bild qu’elle attendait un enfant de lui. Et puis une autre ex-petite amie, la Russe Olga Sharypova, a évoqué sur Instagram des violences conjugales qu’elle aurait subies de sa part.

Cette dernière évoque notamment un épisode survenu à New York, avant l’US Open 2019. « J’ai été victime de violence domestique ! La première fois que cela s’est produit, au début de la relation, il y a eu une dispute et il m’a cogné la tête contre le mur avec une telle force que je me suis assise par terre », raconte-t-elle, selon des propos traduits par L'Equipe.

« J’avais vraiment peur pour ma vie »

« Il a essayé de m’étrangler avec un oreiller, de me cogner la tête contre le mur, de me tordre les bras et à ce moment-là, j’avais vraiment peur pour ma vie », a ajouté ensuite la jeune femme. Peu après, elle est revenue sur ces accusations dans un entretien au site russe Championat.

« Nous étions un peu en retard et ''Sasha'' s’est fâché à cause de cela. […] Il m’a poussé contre le mur et a dit qu’il ne serait pas puni pour cela », a raconté Sharypova, assurant qu’un ami à elle possède un historique de conversation qui relate ces faits. Jeudi soir, Alexander Zverev a réagi sur son compte Twitter. Il confirme sa future paternité, mais nie en bloc les accusations de violence.

« Elles me rendent très triste. On se connaît depuis qu’on est enfants, on a partagé beaucoup de choses. Je regrette ces accusations, car elles sont tout simplement fausses, a écrit le joueur allemand. On a eu une relation, mais elle est finie depuis longtemps. Pourquoi Olga fait ces accusations maintenant, je ne sais pas. J’espère vraiment que nous trouverons un moyen de renouer, de manière raisonnable et respectueuse. »