VTT : Après Ferrand-Prévot, Jordan Sarrou s'impose chez les hommes aux mondiaux en cross-country

CYCLISME Un doublé français en VTT, vivement les Jeux !

20 Minutes avec AFP

— 

Jordan Sarrou champion du monde
Jordan Sarrou champion du monde — SIPA

Le Français Jordan Sarrou a décroché son premier titre de champion du monde de VTT cross-country en remportant la course élite samedi sur le parcours boueux et glissant de Leogang, près de Salzbourg, dans les Alpes autrichiennes. Pour la France, c'est le troisième titre de la journée, puisque Pauline Ferrand-Prévot a enlevé son troisième trophée mondial en début d'après-midi en élite et Loana Lecomte est devenue championne du monde espoirs (moins de 23 ans) en fin de matinée.

A 27 ans, Sarrou est le premier Français depuis 2014 et Julien Absalon --double champion olympique à Athènes-2004 et Pékin-2008-- à revêtir le maillot arc-en-ciel de champion du monde de la spécialité. L'Auvergnat a devancé le Suisse Mathias Flückiger d'un peu moins d'une minute, résistant au retour du vice-champion du monde 2019 dans les deux derniers tours. Un autre Français, Titouan Carod, complète le podium à la troisième place.

« Le plan était de commencer vite. J'ai roulé à mon rythme et j'étais très concentré sur ma course. Je n'arrive pas à y croire, je suis dans un rêve, je suis champion du monde! », a commenté Sarrou, vice-champion du monde espoirs 2014 à Hafjell (Norvège).

« C'était une course de dingue et des conditions que j'adore. C'est vraiment énorme ce que j'ai fait, je suis vraiment fier », a-t-il ajouté, remerciant sa famille, son équipe, son entraîneur et sa fédération.

Il signe sa première victoire en élite au meilleur moment. Par le passé, il a participé aux quatre relais mixtes français titrés aux Mondiaux en 2014, 2015, 2016 et 2020, il y a trois jours à Leogang.

C'est la première fois depuis 2012 que le titre de champion du monde n'est pas détenu ni par le Suisse Nino Schurter (34 ans), octuple champion du monde mais seulement 9e samedi (+2:33) en Autriche, ni par Absalon, quintuple champion du monde et retraité du circuit depuis 2018.