HBC Nantes : Le « H » fait « trop de cadeaux » et s’incline contre Veszprem en Ligue des champions

HAND Les Nantais ont perdu (24-28) leur premier match de poule de Ligue des champions, ce mercredi soir, à la H Arena, contre les Hongrois

David Phelippeau

— 

Le Nantais Rok Ovnicek.
Le Nantais Rok Ovnicek. — SEBASTIEN SALOM-GOMIS/SIPA

Si près et si loin à la fois. Le HBC Nantes s’est incliné (24-28), ce mercredi soir, à la H Arena, contre Veszprem, lors de la première journée de poule de la Ligue des champions. Les yeux dans les yeux avec le vice-champion d'Europe 2019, les Nantais ont fini par lâcher contre les golgoths hongrois et un gardien adverse (Corrales) infranchissable (18 arrêts, 46 %). A la 40e, le « H » s’est laissé distance de manière irrémédiable (10-11 à la pause).

L’ailier espagnol Valero Rivera (3/4) regrette cette démission collective qui a totalement endormi les spectateurs nantais, tous masqués compte tenu du contexte sanitaire : « Rodrigo [Corrales] a fait un gros match, mais on ne peut pas lâcher comme ça le match. Tu n’as pas le droit de rater d’immanquables et faire autant de cadeaux contre une équipe avec autant de joueurs de talents. Il y avait moyen de mieux faire… » Même avis pour le coach adjoint nantais, Greg Cojean : « Il y a de la déception ce soir. Avec tout le respect qu’on a pour cette équipe, on avait les moyens de les inquiéter voire de gagner… »

Des demi-centres en souffrance

L’adjoint d’Alberto Entrerrios pointe du doigt l’absence « de caractère » du HBCN ce mercredi soir, à l’image des demi-centres à côté de leurs pompes (Minne, 0/4 et Ovnicek, 0/2). Le HBCN n’aura pas le temps de cogiter dans cette compétition européenne (dans laquelle les 6 premiers de chaque poule de 8 sont qualifiés pour les 8es de finale) puisque la semaine prochaine il sera en Allemagne à Kiel, encore un favori de l’épreuve.