Inter Milan - FC Séville : Séville encore roi de l'Europa... Revivez la finale de la Ligue Europa avec nous

FOOTBALL Un match qui fait envie pour le premier titre européen de la saison

B.V.

— 

Les joueurs sévillans célèbrent le troisième but face à l'Inter Milan.
Les joueurs sévillans célèbrent le troisième but face à l'Inter Milan. — FRIEDEMANN VOGEL / AFP

95e: C'est terminé ! Séville remporte sa sixième victoire en Ligue Europa en 6 finales !!!

95e: Dernière minute d'arrêts de jeu, tout le terrain à remonter pour l'Inter...

93e: Les passes ratées au milieu des arrêts de jeu pour l'Inter... Ca sent bon pour Séville.

90e: Je peux vous dire que les Espagnols jouent parfaitement le jeu du je me jette au sol pour gagner 30 secondes.

88e: Candrevaaaa la reprise au deuxième poteau... Ca file en corner

84e: Séville en gestion en mode Olympique Lyonnais, 11 derrière et on envoie des grandes saucisses devant.

81e: Les tranchées dans la surface de Séville!! Et Koundé qui sauve sur sa ligne alors que Moses a raté la balle de 3-3!!! L'Inter a eu sa balle d'égalisation

79e: Koundéééé ! Il remporte son duel de la tête mais elle passe au-dessus. Le Français était pas loin de plier le match pour les Sévillans.

76e: L'Inter lance le tout pour le tout, Sanchez et Moses. Mais ça fait un petit moment que les Italiens sont plus très dangereux.

73e: Oh le coup de trafalgar sur l'Inter là, coup de pied arrêté sans réel danger, mal dégagé et Diego Carlos sort la bicyclette de nulle part

71e: DIEGO CARLOOOOS QUI SE VENGEEEEE !!!!!! Un retourné dans la surface qui partait dehors mais Lukaku le dévie dans son propre but et Séville prend l'avantage!

67e: On commence avec les changements. On rappelle, 5 de chaque côté + 1 possible supplémentaire en prolongations. Ocampos sort, remplacé par Mounir.

64e: Bounou sort la frappe de Lukaku! J'ai entendu les commentateurs crier, le signe qu'il faut revenir au jeu.

61e: Autant vous dire que ça fait dix minutes que je navigue sur des forums improbables qui parlent de la chevelure d'Antonio Conte. Je reviendrai au match plus tard.

58e: Ah ah ah.

 

55e: Oh Reguilon il avait tout fait à la défense de l'Inter mais il envoie une saucisse dans le petit filet. Dommage.

52e: on a perdu un peu de rythme, je crois que les mecs se sont rappelés à la mi-temps que c'était une finale et qu'il y avait quand même un truc à perdre à bout. 

50e: Oh le tacle salvateur de Koundé! Il se jette devant une frappe intériste à l'entrée de la surface et ça partait très très bien ette histoire.

46e: On est reparti à Cologne! 2-2 et c'est encore ouvert pour ce titre d'Europa Ligue.

45e: C'est la mi-temps sur une dernière occasion pour Ocampos. On s'est régalé!

41e: Est-ce que Suso s'est trompé sur cette action ? Je crois bien. 

37e: Quelques minutes de calme, on peut respirer les gars.

34e: L'EGALISATION DE L'INTER DANS LA FOULEE !!!! Encore un coup de pied arrêté, Godin gagne son duel de la tête et foudroie le gardien. 2-2.

32e: C'est franchement mérité pour Séville, un peu meilleur footballistiquement parlant j'ai l'impression.

30e: DE JOOOOON LE DOUBLÉ !!!!!! La tête au deuxième poteau parfait décroisée qui trompe Handanovic. Séville a repris le manche

27e: Pas trop vu Ocampos ce soir encore. Mais il se raconte que l'ancien Marseillais fait une saison incroyable à Séville. Ca vous surprend?

24e: Séville a bien mis sa patoune sur le match. L'Inter n'en touche plus une.

21e: Il y a personne dans le stade (c'est aussi à huis clos) mais l'ambiance est quand même délétère au bord du terrain. Les bancs se lèvent au moindre contact, on croirait un match entre deux équipes coachées par Rudi Garcia.

18e: Roh D'Ambrosio il loupe la reprise au deuxième, quel bon ballon d'Ashley Young...

15e: Ahaha magnifique Antonio Conte qui prend un jaune pour avoir demandé la VAR sur une main dans la surface. C'est vrai qu'en Italie il siffle 4 pénos par match pour main, dès qu'un ballon s'approche à un mois d'un mètre d'une mimine.

12e: He beh, quel début de match. On voit du beau football, ça marque, y a du talent. On se régale.

10e: L'égalisation de Séville! Centre de Navas et tête de De Jong au premier poteau! Le match est relancé, on se régale

7e: Séville et sa charnière 100% Ligue 1 Koundé/Diego Carlos, c'est pas tout à fait ça pour l'instant.

4e: Lukaku au fond ! Il a tout fait le Belge. 1-0 pour l'Inter, mais Séville s'en sort presque bien d'encore encore à 11, seulement un jaune pour Diego Carlos.

3e: OH CA VA FAIRE PENO POUR L'INTER !!!!!! Lukaku fait l'amour sans préliminaires (c) à ce pauvre Diego Carlos qui fait un triple uchimata pour tenter le stopper. C'est limite rouge!

2e: Ouh la première occasion pour Séville! Handanovic se troue totalement mais sa défense sauve sur sa ligne 

1e: C'est parti !

20h59: On va particulièrement suivre le duel à distance entre Ocampos, l'ancien marseillais, génie de Séville cette année, et le duo Lukaku-Lautaro Martinez.

20h55: Voici les compos : 

FC Séville (ESP): Bono - Navas (cap), Carlos, Kounde, Reguilon - Joan Jordan, Fernando, Banega - Suso, L. de Jong, Ocampos

Inter Milan (ITA): Handanovic (cap) - Godin, De Vrij, Bastoni - D'Ambrosio, Barella, Brozovic, Gagliardini, Young - L. Martinez, R. Lukaku

20h55: Salut la compagnie, on va gentiment prendre la direction de l'Allemagne pour cette histoire de football là.

20h15: Salut à tous et bienvenue sur 20 Minutes. On se fait un petit apéro avant le PSG-Bayern de dimanche, l'Inter affronte Séville en finale de la Ligue Europa à Cologne.

C'est un avant-goût qui sent bon l'Europe. Avant la finale de rêve entre le PSG et le Bayern Munich dimanche soir en Ligue des champions, le FC Séville et l'Inter Milan vont s'envoyer en l'air pour s'offrir la Ligue Europa, à Cologne en Allemand. Sextuple vainqueur de la compétition, Séville arrive comme favori de cette finale à l'expérience, et aussi parce qu'ils ont sorti un bon Manchester United en demi-finale. Mais l'Inter, qui a fait exploser le Shaktar Donetsk en demi, est l'une des équipes les plus en forme de cette fin de saison, après avoir arraché la 2e place en Serie A. Et leur duo d'attaque Lukaku-Lautaro est une raison suffisante pour suivre ce match.

>> On se retrouve vers 20h15 pour la prise d'antenne avant cette finale...