OL - Bayern Munich: L’épopée lyonnaise s’arrête là… L'OL a eu des occases mais le Bayern était trop fort

FOOTBALL Après la Juventus et Manchester City, l'OL doit se farcir l'ogre de Bavière sur la route de la finale

Nicolas Camus

— 

L'OL a perdu 3-0 contre le Bayern en demi-finale de la Ligue des champions, le 19 août 2020.
L'OL a perdu 3-0 contre le Bayern en demi-finale de la Ligue des champions, le 19 août 2020. — Franck Fife/AP/SIPA

23h14On va se quitter là-dessus je crois bien. Mais toutes les infos de l'après-match sont à suivre par ici, dans le live que mon collègue va reprendre en main avec brio. On reste connectés jusqu'à demain midi après ces deux jours de folie pour le foot français. Merci d'avoir été là, bonne nuit à tous. 

23h08Petit extrait du passage de Juninho au micro >

«On a joué contre une équipe meilleure que nous, mais notre plan de jeu était bon et il a été respecté. Seulement, pour battre ce genre d’équipe il faut un peu de réussite et de l'efficacité. Si en début de match on avait marqué, on aurait pu parvenir à un autre résultat. On est tous tristes, mais je suis fier de tout le monde.»

22h57: Et pas n'importe quelle France...

 

22h55: Hâte d'entendre JMA dire à quel point l'OL a été fort malgré l'arrêt scandaleux de la Ligue 1 qui prive le club de Coupe d'Europe alors que bon, on a vu qu'on était encore là pour l'indice UEFA de la patrie. Sa dernière sortie après cette saison dantesque, profitons-en. 

22h52: Merci à l'OL en tout cas, on a bien vibré depuis 10 jours. Et il y a de faire pour la saison prochaine avec les petits jeunes, pour repartir après cette vilaine 7e place. 

93eFINITO. L'épopée lyonnaise s'arrête là. Le Bayern était trop fort ce soir, même si les Lyonnais auraient pu le faire douter en début de match. La finale entre les Bavarois et le PSG dimanche s'annonce grandiose. 

91e: 55 buts pour le Polonais cette saison... Monstrueux. Il doit être content que le Ballon d'or ne soit pas décerné, tiens (comme Neymar, en fonction de qui gagnera dimanche). 

90e: Voilà, la fête est finie... Ça n'aurait pas dû faire 3-0 ce match mais c'est comme ça, il n'y a pas photo entre le Bayern et l'OL. 

88eLEWANDOWSKI Y VA DE SON BUT. Comme d'habitude. Le Polonais mange Marcelo de la tête et trompe Lopes. Rien à dire. 

85e: Mais sérieux Thiago Mendes t'étais obligé de t'essuyer les crampons sur Kimmich alors que t'étais le premier sur le ballon ? Y'avait un bon contre à jouer pour Aouar derrière...

84e: Aouar qui tente des 20 mètres ! Pas facile à faire, en demi-volée avec peu de place pour déclencher. Sans problème pour Neua. 

81e: L'équipe de France qui entre côté bavarois, avec Tolisso et Pavard. Déjà de retour Benji, c'était prévu en septembre je crois. 

79eCoutinhooooooo ah non ça va, il est signalé hors-jeu. But refusé, il reste toujours 1 point de vie à l'OL. 

77e: Allez, les dernières forces dans la bataille. Aouar fait ce qu'il peut, Caqueret n'arrête pas, Cherki tente des choses. Rha on aimerait tellement voir ce petit but, parce que le Bayern est loin d'être énorme ce soir. 

75e: Oooooh Houssem il était passé sur son côté gauche mais Cherki n'a pas le temps d'armer comme il faut. Ils sortiront avec des regrets les Lyonnais, c'est sûr. 

72e: Cherki pour Marçal. Rudi Garcia >>

 

70e: 20 minutes à jouer... Si vous voulez mon avis, il est temps d'en mettre un petit. Enfin, je dis ça, je suis pas sûr hein, mais je me permets de m'exprimer. 

67e: Tete est entré à la place de Dubois, aussi. Invisible l'ancien Nantais, sauf pour aller râler aurpès de l'arbitre pour obtenir une touche. 

66e: Allez, Reine-Adelaïde qui remplace Toko. Il était temps. Je veux bien qu'il prenne bien l'espace Karlito mais bon à un moment un attaquant ça doit savoir marquer quoi. Jeff au moins c'est pas un attaquant, on sera pas déçu. 

64e: Deux fois des temps forts à l'entame des deux périodes, et deux fois des occases en or gâchouillées comme pas permis. «A ce niveau-là de la compétition mon petit Jean-Mi-Mi...»

62e: Coman remplace Perisic côté allemand. Et Rothen qui nous casse le moral en nous rappelant que le Bayern et l'OL n'ont pas le même banc. OUI C'EST BON ON SAIT JEJE. 

60e: Rho Toko Ekambi qui fait encore n'imp' sur ce bon ballon côté droit. Soit tu centres soit tu tires, mais cette saucisse qui part au poteau de corner c'est non. 

59eNAAAAAAAN MAIS TOKO C'EST PAS POSSIBLE ???!!!!!!!!!!! Caviar d'Aouar après une bonne récupération de Dembélé, et l'attaquant de l'OL qui n'arrive pas à la mettre hors de portée de Neuer. Mais COMMENT tu peux rater autant d'occasions sérieux ? 

58e: Sortie de Depay, remplacé par Dembélé. Il est dans le dur Memphis depuis que ça repris, mais bon c'est normal il revient d'une grave blessure hein. 

56eLa tête de Marcelo sur corner !! Tranquille pour Neuer, mais voilà au moins les Lyonnais ont montré qu'ils pouvaient toujours être dangereux. 

54e: Alors on ne voit pas DU TOUT comment ce match pourrait tourner là. Une mine du droit de Cornet des 45 mètres ? Ça doit être ça, ouais. 

52ePerisiiiiiic il a le but du 3-0 au bout du pied mais il préfère faire une passe à Lopes. C'est bien urbain, on n'a pas à fermer le live tout de suite comme ça. 

51e: Alors, si c'était Mbappé à la place de Toko, ce ballon de Depay était parfait. Sauf que c'était pas Kyky, et que Davies en face il va à mille à l'heure. 

50e: Ça en prend pas vraiment le chemin en ce début de deuxième... L'OL doit être à 15,3% de possession. Courage. 

48e: Rhaaa dommage encore Toko qui ne peut pas trouver Depay à côté de lui sur ce bon contre à jouer. Allez là mettez moi ce petit but qui relancerait tout. 

46eON REPART A LISBONNE. Avec un changement côté OL, Thiago Mendes est entré à la place de Guimaraes. 

21h57: "Coup de bambou" > recherche définition Larousse > 

 

45eMI-TEMPS. L'OL a eu l'opportunité d'ouvrir le score, mais Depay et Toko ont raté le coche. Pas Gnabry, qui a puni l'équipe française. Deux fois. Mission quasi impossible pour l'OL maintenant. On se retrouve dans quelques minutes. 

44e: Mon petit Houssem bien timide pour l'instant, il n'arrive pas à prendre le jeu à son compte comme lors des deux derniers matchs. On voit plus Caqueret à la bagarre.

42e: Pouah l'énorme boîte de Marçal sur Lewandowski là. Totalement gratuit, et carton jaune mérité, après Marcelo tout à l'heure pour une semelle sur le Polonais, déjà. 

41e: Toko pas loin encore de profiter d'un alignement en bois de la défense munichoise. Neuer était parti à la pêche en plus. Mais l'attaquant lyonnais n'a pas eu le temps de se mettre en position de frapper après son contrôle. 

38eOuuuuuuh mais qu'est ce qu'il rate Lewandowski encore ?!! Centre brossé de Gnbry (encore lui), le Polonais n'a qu'à mettre le petit exter qui va bien mais il loupe le ballon. Heureusement pour l'OL que l'homme-but n'est pas dedans (pour l'instant). 

37e: En belle compagnie, le panzer bavarois. 

 

35e: Voilà voilà voilà... Y'avait cher moy pendant 17 minutes. Et c'est déjà ça. 

33eLE DOUBLE DE GNABRY !! Lewandowski se troue complet alors qu'il était à 3 cm du but mais Sergio arrive derrière et se charge de la pousser au fond. Là, ça s'annonce très TRES compliqué pour l'OL. 

31e: Lopes qui nous fait sa sortie spéciale superman poing en avant face à Lewandowski. Pas de quoi laisser le Polonais bien longtemps au sol non plus. 

29e: Les Lyonnais ne voient plus le ballon là par contre. Je suis pas très optimiste. J'enfonce des baies vitrées ouvertes mais queeeeel dommage de pas avoir concrétisé ce gros premier quart d'heure. 

27e: Caqueret, troisième titu d'affilée et toujours aussi incroyable. Quelle entrée dans l'équipe il nous fait le gamin... La formidable institution a encore de beaux jours devant elle.

25eLa frappe de Gnabry, encore !! Lopes se couche bien et repousse. Rha ils ont pris un coup sur la tête les Lyonnais, va falloir tenir le temps de s'en remettre. 

23e: 8 buts en 9 matchs pour Gnabry cette saison en Ligue des champions, mine de rien. Krosse saison du milieu allemand. 

22e: Bon là maintenant c'est clair. Soit tu continues comme en début de match et tu reviens vite au score. Soit tu prends le 2e et derrière ça sent la dérouillée.

20e: Les Lyonnais savent.

 

19e: Que c'est dur pour l'OL... Mais bon, faut mettre les occases les gars ! La grande classique du match de LdC où t'es puni par le gros alors que tu commences mieux. 

18eOH LE BUT DU BAYERN DANS LA FOULEE. Nooooooooooooooooooon. Gnabry qui prend le ballon à droite, qui rentre plein axe et qui déclenche du gauche. Pleine lulu, boum.

17eLE POTEAU DE TOKO C'EST PAS VRAI !! Ils y sont pas du tout les Bavarois c'esst ouf ! Toko part en profondeur, il est excentré mais il arrive je sais pas comment à se recentrer et il frappe premier poteau. Neuer sauvé par miracle. 

15e: C'est faible pour l'instant le Bayern derrière, très très faible. Allez il faut appuyer là, c'est le moment ! 

13eNON CORNET tu peux frapper ou la donner à Memphis MAIS PAS COMME CA. Le ballon est sorti par un tacle de Boateng y'avait teeeeeellement mieux à faire !

11e: Oh Goretzka qui rate sa frappe mais ça transforme en truc vicieux sur lequel Lopes plonge à l'arrache. Ça sortait je pense mais le gardien lyonnais a préféré assurer. 

9e: Hop hop hop Caqueret à un cheveu de perdre un ballon bouillant à l'entrée de sa surface mais qui se débrouille pour le récupérer dans la foulée. Les montagnes russes dans mon petit coeur. 

7e: L'OL bien en place en ce début de match en tout cas. Les Lyonnais regardent ce que compte faire le Bayern, mais en intervenant toujours au bon moment, pour l'instant. 

5e: Quelle occasion, mais quelle occasion. Rha, on va la regretter celle-là je sens. M'enfin, ça montre aussi que le Bayern n'est pas imprenable derrière. Il y aura des coups à jouer. 

4eAAaaaaaaaaaAAAhhhhhhh Depay l'énorme occase !! Caqueret qui récupère le ballon et qui joue tout de suite sur son capitaine, parti tout seul plein axe. Mais le Néerlandais veut contourner Neuer et ne peut pas redresser le ballon. Aie aie aie ça doit faire but çaaaaaaa. 

3e: CHAQUE MINUTE COMPTE. 

 

1èreGOOOOOOOOOO allez les ptits Gones. 

20h57: Je suis absolument SEUL AU MONDE à la rédac (lâchement abandonné par des personnes qui se reconnaîtront). Enfin, y'a un pigeon qui me regarde bizarrement de l'autre côté de la fenêtre mais j'en suis pas encore à la considérer comme un ami. Du coup je m'enjaille tout seul en mettant ça très très fort. 

 

20h55: L'entrée des deux équipes sur la pelouse. Je voudrais pas m'avancer, mais je crois qu'on n'a jamais été aussi proche. 

20h52: MOINS DE 10 MINUTES. Allez lààààà on veut que ça parte. 

20h49: Aaaaaah, je suis rassuré, je viens d'avoir des nouvelles de mon collègue William, à Lisbonne. Il s'est enfilé une marmite de café, il est chaud bouillant pour une nouvelle nuit blanche. Le monde du culturisme respire. 

20h46: Petite info au passage, l'UEFA envisage de faire jouer la Supercoupe d'Europe, qui pourrait donc concerner le PSG ou l'OL, devant du public. C'est Sky Sports qui nous relaie ça. Le match aura lieu le 24 septembre la Puskas Aréna de Budapest, et le but est de remplir environ un tiers du stade (68.000 places, tout de même).

20h43: Derniers instants d'échauffement. Les joueurs ne vont pas tarder à rentrer au vestiaire. 

 

20h40: Je me demande vraiment à quoi va ressembler ce match. Une longue souffrance pour l'OL sous la pression du Bayern? Beaucoup trop évident pour que ça se passe comme ça, si vous voulez mon avis. C'est pas le sens de ce Final 8. 

20h36: Karim vous regarder les pélos. Soyez forts. 

 

20h33: Dites-moi ce que vous en pensez au fait. PSG-OL en finale, ce serait... 

1- Giga mega super cool pour le foot français

2- Trop bizarre, on n'est pas en Coupe de la Ligue là

20h30: 30 minutes to go. L'heure de vous expliquer comment Houssem va marcher sur la Bavière ce soir. Si si. 

 

20h26: Garcia a dit aussi qu'il avait montré aux joueurs des vidéos de ce qu'il se passe à Lyon, l'engouement, tout ça. ILS VOUS VOIENT LES GARS. 

20h24Rudi Garcia au micro de RMC >> 
«Ce sera encore plus une bataille ce soir, le Bayern est plus physique que City, avec moins de jeu à l'intérieur dans les 25 derniers mètres mais plus sur les cotés... quand on connait le sens du iut de Lewandowski et Muller, on sait comme ça peut être dangereux. La réponse sera collective. Mais une des clés ce sera aussi d'exister offensivement, essayer de marquer. Le bayern devrait nous presser, il faudra être très bon dans l'utilisation du ballon. Pas seulement jouer en profondeur mais aussi utiliser la largeur.

Pourquoi Toko? Parce qu'il le mérite, et ça me donne des options tactiques différentes. Je peux changer de systèmes en cours de match avec cette équipe-là. Mais Moussa va rentrer, il va claquer et nous qualifier ! On a fait des résutats à 16, ce sera encore le cas ce soir. 

Capable d'un nouvel exploit? Je ne sais pas, la montagne est encore plus haute aujourd'hui. Mais si on n'est là pas par hasard, on a peu de chance de se qualifier mais on va la jouer à fond.»

20h18: Petit pap maison si vous ne l'avez pas vu passer aujourd'hui. On vous raconte l'histoire derrière la photo de Marcelo et Lewandowski, ressortie sur les réseaux dès samedi soir après la qualif de l'OL. Elle date de l'époque où les deux jouaient en Pologne. Lisez-le, vous apprendrez des choses intéressantes sur le défenseur brésilien, notamment. 

 

20h15: Les joueurs des deux équipes sortent pour l'échauffement. La pressssssssssssion qui monte petit à petit. 

20h13: Et puis bon, y'a Lewandowski devant quoi. Le Polonais est sur une autre planète cette saison. 

 

20h10: En parlant du Bayern, il y avait un très bon papier dans l'Equipe ce matin qui expliquait pourquoi les Bavarois étaient une équipe si compliquée à affronter. En résumé, la moitié du 11 de départ peut jouer à un autre poste que celui qu'il occupe (Muller, Kimmich, Davies, Alaba, Gnabry...), du coup c'est difficile à appréhender pour l'adversaire parce que pendant le match ça bouge de partout. 

20h07: Pour le Bayern, c'est ce qui était annoncé également. En 4-2-3-1 avec Muller derrière la machine Lewandowski. Gnabry et Perisic sur les côtés. Et aussi le banc le plus Français de l'histoire des bancs pour un club étranger, avec Pavard, Hernandez, Cuisance, Tolisso et Coman. 

 

20h05: je vous donne tout de suite les compos. Côté OL, on repart avec les mêmes. C'est-à-dire que Dembélé, malgré son doublé en quart, est encore laissé sur le banc par Rudi, qui lui préfère Toko. Pour l'instant en tout cas. 

 

20h02GO GO GO. C'est parti pour ce grand match, à un peu moins d'une heure du coup d'envoi. 

19h30: Je file au ravito et je vous retrouve dans une grosse demi-heure pour le départ réél de ce live, avec d'autres papiers OL dans la besace, les compos, tout ça tout ça. A tisuite. 

19h30: D'ailleurs, les suiveurs allemands ne font que peu de cas du 7e de la Ligue 1. Enfin, certains. Enfin, c'est ce qu'on a cru voir, quoi. Bref, tout ça pour vous recommander la lecture d'un papier sur le sujet, signé de mon éminent collègue Julien.

 

19h30: MAIS on est encore trèèèèèès loin de la première finale franco-française de C1 de l'histoire, bien sûr. Parce qu'en face, il y a un tout petit obstacle de rien du tout: le char d'assaut bavarois, qui écrabouille tout ce qui a l'outrecuidance de se présenter devant lui depuis le début de l'année 2020 - confinement ou pas. 

19h30♪♫♪♫ TUTUTU TUTUTU ♪♫♪♫ Demi-finale de LdC avec un club français à Lisbonne ! Et oui, ça revient aussi régulièrement qu'un but un soir de multiplex cette affaire, et on doit dire qu'on s'y habitue facilement. Après la qualification du PSG hier, c'est au tour de l'OL de tenter sa chance, ce soir, avec la vertigineuse perspective d'offrir à la France un grand moment d'histoire dimanche prochain. 

Dans un monde normal, on vous dirait que les Lyonnais feraient mieux de rester à l’hôtel, ce soir. Rien ne sert de se pointer sur la pelouse et d’en prendre 12 devant le monde entier. C’est que le Bayern Munich déboule en mode panzer, après avoir concassé le Barça dans des proportions inimaginables, marqué plus de 4 buts de moyenne par match dans cette Ligue des champions et remporté 26 de ses 27 derniers matchs. Oui mais voilà, ce mois d’août est un truc à balayer toutes les certitudes.

Les rencontres de C1 qui nous sont proposées sont des matchs couperets pour aller chercher le titre, plutôt que des 8e tour préliminaire entre un club ouzbek et un club biélorusse, déjà. Et puis le reste : le PSG a arrêté les éliminations embrassantes, les cadors sont restés à quai, Messi et Ronaldo ne seront pas les meilleurs buteurs de la compétition… Surtout, surtout, l'OL, à l’agonie avant le confinement, enchaîne les exploits. Mettre la Juve et City dehors en une semaine n’est pas à la portée du premier venu, et tout cela nous incite à croire en l’impossible. Rien qu’un instant, imaginez la fin de semaine qui nous attend si les Lyonnais passent ce soir…

>> La suite de la folle épopée lyonnaise est à suivre ici sur les coups de 20h00, on compte sur vous pour mettre l’ambiance…