Coupe de France : Les joueuses de l’OL l’emportent aux tirs au but face au PSG

FOOTBALL Dominatrices dans le jeu mais en manque de réalisme dans la surface, les Lyonnaises ont finalement gagné 4 tirs au but contre 3

20 Minutes avec AFP

— 

Les joueuses de Lyon avec le trophée de la Coupe de France au stade Abbé-Deschamps à Auxerre, le 9 août 2020.
Les joueuses de Lyon avec le trophée de la Coupe de France au stade Abbé-Deschamps à Auxerre, le 9 août 2020. — AFP

Jusqu’au bout du suspense. Lyon a dû attendre la séance des tirs au but pour remporter la finale de la Coupe de France de football dimanche au stade Abbé-Deschamps à Auxerre (0 à 0, 4-3 t.a.b.). Une nouvelle fois, les joueuses de l’OL ont été sacrées aux dépens de celles du Paris Saint-Germain.

Orage, coupure de courant et pluie

Le match s’est déroulé dans des conditions particulièrement mauvaises. Après dix minutes de jeu, un orage a provoqué une panne de courant et une interruption d’un quart d’heure. Puis une pluie continuelle s’est abattue sur le stade. Mais cela n’a pas empêché les championnes de France de mériter amplement leur victoire. Les Lyonnaises ont affiché une réelle solidité, surtout défensive. Leur copie n’était cependant pas parfaite et leur chance fut d’avoir en face une équipe du PSG qui n’a pas proposé grand-chose sur le plan offensif.

Les Rhodaniennes, tenantes du titre, se sont créé plusieurs occasions nettes, surtout en première période. Mais elles ont, comme à plusieurs reprises cette saison et encore face à Guingamp (1-0), le 2 août en demi-finale, péché dans la finition. Ainsi, Nikita Parris (35, 40, 61e) a été proche de trouver l’ouverture tout comme Wendie Renard dès la 8e minute alors qu’Amel Majri était stoppée in extremis par Onema Grace Geyoro (23e). De leur côté, aucune des joueuses sorties du banc en seconde période, que ce soit Eugénie Le Sommer, la Néerlandaise Shanice van de Sanden ou l’Anglaise Jodie Taylor, n’a été en mesure de faire la différence malgré plusieurs bonnes offensives dans la dernière demi-heure.

De son côté, le PSG s’est également montré solide défensivement mais n’a réussi à se créer aucune occasion. L’équipe parisienne n’a pas non plus saisi l’opportunité de renverser le match lors des tirs au but. Le PSG avait pourtant pris le premier l’avantage. Comme au Trophée des championnes, opposant déjà les deux équipes, la Lyonnaise Elodie Le Sommer a manqué sa tentative, arrêtée par la gardienne chilienne Christiane Endler. Mais l’espoir de Paris a été de très courte durée. Immédiatement après, Christiane Endler, placée cette fois du côté du point de tir, a envoyé le ballon sur la barre. Puis, Sarah Bouhaddi, en stoppant le tir de Lea Khelifi, a fini d’offrir aux Lyonnaises un nouveau trophée. C’est le neuvième succès en Coupe de France pour l’Olympique lyonnais qui décroche ainsi le triplé Trophée des championnes- Championnat-Coupe de France.

Si l’heure est pour l’instant à la fête, l’OL devra rapidement se remettre au travail pour améliorer son efficacité. Le 22 août à Bilbao, les joueuses vont en effet affronter le Bayern Munich en quart de finale de Ligue des  champions. Le PSG devra quant à lui digérer cette défaite car l’équipe à elle aussi RDV le même jour avec la compétition européenne face à Arsenal.