Tour de Pologne : Groenewegen présente ses excuses après la chute de Jakobsen, toujours dans le coma

CYCLISME Le sprinteur néerlandais a tassé son compatriote contre les barrières, provoquant sa chute

W.P, avec AFP

— 

Groenewegen a poussé Jakobsen dans les barrières
Groenewegen a poussé Jakobsen dans les barrières — Tomasz Markowski/AP/SIPA

Dylan Groenewegen a fini par sortir de son silence, jeudi après-midi, après avoir provoqué la très lourde chute de Fabio Jakobsen à l’arrivée de la première étape du Tour de Pologne​, dont il a été exclu. Le sprinteur de la Jumbo Visma a présenté ses excuses sur les réseaux.

« Je pense que c’est terrible ce qu’il s’est passé hier. Je ne trouve pas les mots pour décrire à quel point je suis désolé pour Fabio et d’autres qui sont tombés ou ont été touchés. Pour le moment, la santé de Fabio est la chose la plus importante. Je pense à lui tout le temps », a écrit Groenewegen.

Jakobsen finalement maintenu dans le coma

« Dylan se sent très mal à cause de ce qui s’est passé. Il en a été profondément affecté. Bientôt, nous discuterons en détail de l’incident avec lui », a indiqué Richard Plugge, le manager général de la formation Jumbo-Visma.

Fabio Jakobsen, dont l’état de santé demeure grave mais stable, a subi une opération de cinq heures à la tête pendant la nuit de mercredi à jeudi, ont indiqué les médecins de l’hôpital où il est soigné. Ces derniers, qui avaient dit vouloir sortir le coureur de Deceuninck-Quick Step de son coma jeudi, ont finalement préféré attendre.