Formule 1 : "Je n'ai pas vu la crevaison venir", Hamilton l'emporte à Silverstone en finissant sur trois roues

AUTOMOBILE Le pilote britannique a crevé lors du dernier tour du Grand Prix de Grande-Bretagne et a failli être rejoint par Verstappen avant la ligne d'arrivée

J.L. avec AFP

— 

Lewis Hamilton, le 2 août 2020 à Silverstone.
Lewis Hamilton, le 2 août 2020 à Silverstone. — Frank Augstein/AP/SIPA

Lewis Hamilton n'a «pas senti d'usure anormale», n'a «pas vu la crevaison venir» dans le dernier tour mais a fini à «l'adrénaline» pour remporter dimanche le Grand Prix de Grande Bretagne de Formule 1, sur trois roues, devant le Néerlandais Max Verstappen, alors qu'il gérait une avance confortable de plus de 20 secondes avant l'incident.

«Je n'ai eu aucun signe d'avertissement, pas d'usure anormale», a-t-il souligné en conférence de presse, indiquant que sa voiture se comportait bien jusqu'à la crevaison malgré la pression de Valtteri Bottas qui le suivait. «Normalement, ce type de pneus a une bonne résistance et nous pensions pouvoir terminer la course avec eux», a-t-il dit, confiant qu'une stratégie à deux arrêts pour en changer, au lieu d'un seul, aurait peut-être été plus judicieuse.

«Dans l'excitation du moment, j'ai eu une poussée d'adrénaline mais l'instinct de survie se déclenche aussi», a souligné le sextuple champion du monde après l'arrivée. «J'entendais (dans ma radio, ndlr) que Max (Verstappen) me rattrapait très très vite. J'essayais de conserver assez de vitesse mais les deux derniers virages ont été très difficiles et j'entendais 7, 6, 5», pour les secondes d'avance qui lui restaient. «Mais je suis arrivé à rester devant», a-t-il souligné, soulagé.

«Il va falloir voir pourquoi nous avons eu ces problèmes de pneus», a aussi indiqué Hamilton qui a remporté dimanche pour la 7e fois son Grand Prix national. Il compte désormais 87 victoires, contre 91 pour Michael Schumacher. Hamilton vise aussi un 7e titre mondial, comme «Schumi».

e