Mercato : L’OGC Nice poursuit son recrutement de folie avec l’arrivée de Rony Lopes en prêt

FOOTBALL L’ancien Monégasque n’a jamais réussi à s’imposer au FC Séville

A.L.G. avec AFP

— 

Rony Lopes est de retour sur la Côte d'Azur, mais à Nice cette fois.
Rony Lopes est de retour sur la Côte d'Azur, mais à Nice cette fois. — CRISTINA QUICLER / AFP

Mine de rien, sans faire de bruit, l’OGC Nice est en train de réaliser un mercato de dingue​ à bientôt trois semaines de la reprise de la Ligue 1. En effet, après avoir enregistré les arrivées d’Hassane Kamara (Reims), Morgan Schneiderlin (Everton), Robson Bambu (Athlético Paranaense), Flavius Daniliuc (Bayern Munich) et Amine Gouiri (OL), les Aiglons ont officialisé mercredi le prêt de Rony Lopes, l’ailier droit international portugais de 24 ans du FC Séville. Ce prêt d’une saison est assorti d’une option d’achat.

Une fois le championnat espagnol bouclé le week-end dernier, le dossier a avancé rapidement dans ce sens entre Nice, qualifié en Ligue Europa grâce la victoire du Paris SG contre Saint-Etienne (1-0) en finale de Coupe de France, et le club andalou. Rony Lopes a été séduit par le projet sportif présenté par Patrick Vieira, son ancien entraîneur dans l’équipe réserve à Manchester City (2012-2014) lors de ses premiers pas professionnels.

Une expérience ratée en Liga

Recruté pour 25 millions d’euros à l’été 2019 par le FC Séville, Rony Lopes n’a jamais trouvé sa place en Andalousie, avec une grosse douzaine de matchs toutes compétitions confondues et très peu de titularisations en Liga.

Les responsables niçois ont cependant foncé, comme ils le font depuis l’ouverture du mercato, pour engager leur sixième recrue de l’été et apporter du soutien à leur avant-centre danois Kasper Dolberg, ce qui était l’une de leurs priorités estivales dans le 4-3-3 azuréen. Le joueur sera présenté jeudi à la presse et entrera vite dans le vif du sujet avec le second stage des Aiglons, en Autriche, du 31 juillet au 8 août.