Serie A : Le gouvernement italien n’entend pas rouvrir les stades avant septembre

FOOTBALL Plusieurs dirigeants de clubs avaient demandé à pouvoir faire entrer un nombre limité de supporters d'ici à la fin de saison 

N.C. avec AFP

— 

Ronaldo lors de Sassuolo-Juventus, le 15 juillet 2020.
Ronaldo lors de Sassuolo-Juventus, le 15 juillet 2020. — Massimo Paolone/AP/SIPA

Le ministre italien des Sports Vincenzo Spadafora a évoqué jeudi un possible retour des supporters dans les stades en septembre, confirmant de fait que la saison en cours se terminerait à huis clos. « Avec le ministre de la Santé et le Comité technique et scientifique, nous considérons qu’il faut maintenir la ligne de prudence qui nous a permis de faire repartir progressivement les activités sportives », a déclaré le ministre devant le Sénat.

« Nous nous préparons sérieusement pour que, en septembre, à la reprise du prochain championnat, il y ait vraiment les conditions permettant de rouvrir les stades et permettant à des dizaines de milliers de tifosi de participer », a-t-il ajouté. Interrompu le 9 mars par la progression du coronavirus, qui a fait plus de 35.000 morts en Italie, le championnat a repris le 20 juin dans des stades vides.

Plusieurs dirigeants ont depuis demandé à pouvoir faire entrer un nombre limité de supporters, mais les déclarations de Vincenzo Spadafora rendent cette hypothèse désormais très improbable. « Il est vrai qu’il y a dans les stades l’espace nécessaire pour garantir la distanciation sociale. Mais il est également vrai que nous considérons très risqué de devoir gérer un flux énorme de gens au moment des contrôles à l’entrée. Alors qu’il ne reste qu’un peu plus de deux semaines avant la fin du championnat, ce serait difficile à organiser », a expliqué le ministre des Sports.

« Mon travail est de faire en sorte que les conditions soient réunies pour que l’accès au stade puisse se faire à la reprise du prochain championnat, au mois de septembre », a-t-il conclu.