Mercato : Aouar, Depay, Dembélé, vers une grande braderie estivale à l’OL ?

FOOTBALL Jean-Michel Aulas a paratiquement acté le départ de plusieurs joueurs majeurs en raison de la non qualification européenne

J.L.

— 

Houssem Aouar va-t-il quitter l'OL cet été?
Houssem Aouar va-t-il quitter l'OL cet été? — Laurent Cipriani/AP/SIPA

Jean-Michel Aulas poursuit son rythme de croisière, à savoir deux interviews par jour en moyenne pour dénoncer les mensonges de la LFP, gonfler les chiffres de pertes financières attenants (de millions, on est passé à 900 millions), et s’en prendre à certains de ses collègues présidents qui auraient acté dans leur coin la fin du championnat en ne servant que leurs propres intérêts.

Dans le Progrès, JMA a évoqué une nouvelle thématique qui devrait l’occuper (et nous avec) un moment : les conséquences d’une non qualification européenne encore virtuelle, puisque l’OL peut raccrocher les wagons grâce à la finale de la Coupe de la Ligue ou la Ligue des champions (soyons fous), sur le mercato estival du club lyonnais. « Je vais tout faire pour garder les joueurs. Mais des joueurs programmés pour jouer les compétitions européennes peuvent avoir envie d’aller voir ailleurs parce qu’on nous prive de coupe d'Europe ».

Un message clair qui devrait désespérer tous les suiveurs de l’OL. L'Equipe confirme ainsi que le cas Houssem Aouar a été tranché. Le très élégant milieu offensif, encore sur courant alternatif mais souvent décisif lors des grands matchs, ne sera pas retenu cet été si un club étranger (au hasard City, très intéressé), met 50 millions sur la table. Le tout après même pas trois saisons pleines dans son club formateur… Reste à connaître l’avis de l’intéressé, qui avait déjà dû lire dans la presse comment son président tentait de le vendre à la Juve avant le 8e de finale de C1 entre les deux clubs. Ce serait plutôt rigolo, d’ailleurs, que l’international espoir joue le retour avec le club italien en août, non ?

Qui d’autre, sinon. Ah oui, Memphis Depay, qui n’a plus qu’un an de contrat et se remet de sa grave blessure au genou. Selon Aulas toujours, le Néerlandais n'a pas envoyé le signal d'un joueur qui voudrait prolonger, ce qui n’est rien d’autre qu’une manière d’annoncer qu’il sera lui aussi transféré cet été, pour rapporter un peu d’argent plutôt que de partir libre dans un an. Et enfin Moussa Dembélé, la machine à scorer, venue se faire un nom en L1 avant de tenter sa chance en Premier League. Deux ans après son arrivée en France, il pourrait lui aussi partir si un club anglais met assez de zéros sur le chèque. Enfin, tant qu’on ne touche pas à Maxwel Cornet, l’honneur est sauf.