Le pilote britannique Stirling Moss, quatre fois vice-champion du monde de Formule 1, est décédé le 12 avril 2020. (Archives)
Le pilote britannique Stirling Moss, quatre fois vice-champion du monde de Formule 1, est décédé le 12 avril 2020. (Archives) — Oliver Dixon/Shuttersto/SIPA

DISPARITION

Stirling Moss, quatre fois vice-champion du monde de Formule 1, est décédé

Le pilote britannique a été l’un des grands rivaux de Fangio mais n’a jamais réussi à le devancer au classement des pilotes

Un « champion sans couronne ». Stirling Moss est décédé à l’âge de 90 ans des suites d’une longue maladie. C’est la femme de l’ex-pilote britannique de Formule 1, de 1951 à 1961, qui l’a annoncé ce dimanche.

« C’était le tour de trop. […] Il a simplement fermé les yeux », a déclaré Susie Moss à l’agence britannique PA. Eclipsé par Fangio, Moss a fini quatre fois deuxième du championnat du monde entre 1955 et 1958 sans jamais le remporter, ce qui lui valut le surnom de « champion sans couronne ».

Seize victoires en F1, un succès aux 24 Heures du Mans

Durant sa carrière dans la catégorie-reine du sport automobile, entre 1951 et 1961, il a remporté 16 victoires en Grand Prix au volant de voitures des écuries Vanwall, Maserati et Mercedes. Moss s’est également illustré dans le Championnat du monde de voitures de sport en remportant l’édition 1955 des Mille Miglia avec Mercedes et aux 24 Heures du Mans, qu’il gagna en 1956.

Il avait dû mettre un terme à sa carrière de pilote en 1962 après un violent accident sur le circuit britannique de Goodwood à l’issue duquel il était resté un mois dans le coma et paralysé partiellement pendant six mois.