Coronavirus : Pas de prise de position sur le sort de la NBA avant le mois de mai

BASKET Adam Silver, le patron de la NBA, prône la patience

W.P, avec AFP
— 
On ne reverra pas LeBron et Giannis tout de suite
On ne reverra pas LeBron et Giannis tout de suite — Mark J. Terrill/AP/SIPA

Quand reverrons-nous les joueurs de NBA sur les parquets américains et surtout, réussiront-ils à boucler l’exercice 2019-2020 ? Le patron de la NBA, Adam Silver, n’en sait pour le moment guère plus que vous et nous. Ce dernier a déclaré lundi qu’il ne prendrait pas de décision sur le maintien ou l’annulation de la saison avant le mois de mai, compte tenu de l’incertitude liée à l’évolution du coronavirus en Amérique du Nord.

« Nous devrions simplement accepter que, au moins pour le mois d’avril, nous ne serons pas en mesure de prendre des décisions », a dit Silver à Ernie Johnson, le présentateur de la chaîne TNT qui l’a interviewé en live sur Twitter. « Et je ne pense pas que cela signifie nécessairement que nous le serons le 1er mai », a-t-il ajouté.

La NBA a suspendu jusqu’à nouvel ordre sa saison au soir du 11 mars, après que le pivot français Rudy Gobert (Utah Jazz) a été le premier joueur de la Ligue testé positif au Covid-19. Depuis, une quinzaine d’autres joueurs de la Ligue ont également contracté le virus.

Reprendre ou passer directement aux play-offs ?

La saison régulière de la NBA devait se terminer le 15 avril et les play-offs débuter le 18 avril, pour aboutir aux finales début juin. Compte tenu de l’impossibilité de prévoir comment va évoluer la pandémie de coronavirus et encore moins quand celle-ci pourrait être contenue, Silver a déclaré qu’aucune décision n’avait été prise quant à savoir s’il fallait aller au bout de la saison régulière, soit un mois de matchs, ou si la saison devait repartir directement au stade des play-offs. Deux scénarios qui font l’objet de multiples spéculations dans la presse, tout comme la perspective d’une annulation de la saison, impossible à négliger.