Coronavirus : « Des bouteilles d’eau comme haltères », comment faire du sport et garder la forme en confinement ?

SPORT Cours à distance, bricolage, pompes, ménage, alimentation… Garder sa ligne va devenir un défi !

Clément Carpentier

— 

Il est conseillé de faire au moins 30 minutes d'activité physique par jour
Il est conseillé de faire au moins 30 minutes d'activité physique par jour — Seth Wenig/AP/SIPA
  • Après l’Espagne et l’Italie, la France est entrée à son tour ce mardi en confinement général. Depuis midi, les Français ne peuvent plus sortir de chez eux ni se réunir sans raison valable et « toute infraction sera sanctionnée ».
  • Dans ce contexte, impossible de poursuivre ses activités physiques. Coach, médecin, diététicien, kiné… Ils vous donnent leurs conseils pour garder votre ligne.
  • Abdos, pompes, cours à distance, bricolage, ménage, jardinage… Tout est bon pour transpirer un peu. Il va aussi veiller à son alimentation et son sommeil dans les prochaines semaines.

« Tout le monde me manque déjà ! », le cri du cœur de Pascale Fabardines fait chaud au cœur en ces temps-ci. Cette coach sportive, installée à Fronton entre Toulouse et Montauban, ne va pas voir ses élèves pendant quelques semaines en raison des mesures de confinement annoncées par Emmanuel Macron. Si « faire un peu d’activité physique » seul, type jogging, est encore possible, le mot d’ordre reste le même pour tous les Français : « Restez chez vous ! ». Alors dans ces conditions si particulières, comment continuer à faire du sport et garder la forme à la maison ?

Pas facile et pourtant si important selon Olivia Lubiato, diététicienne à Bordeaux : « On va être un peu comme en période de vacances, c’est-à-dire près des placards et des frigos, donc grosse tendance au grignotage. Il va y avoir aussi le stress et généralement l’alimentation joue un rôle tampon dans ce cas-là. » Autant dire que garder une certaine activité physique ne sera pas de trop pour éviter la surcharge pondérale et surtout garder la forme. « Plus votre corps est sain, plus il résiste », glisse au passage Pascale, alors que l’épidémie de coronavirus s’accélère.

Première solution, les cours à distance

D’ailleurs, Arnaud Cugerone, médecin généraliste, le rappelle tout de suite : « Il faut essayer de faire au moins 30 minutes de sport par jour. Confinement ou pas ! » Si tout le monde n’a pas un jardin ou des agrès de sport sous le coude, « beaucoup ont un tapis ou même juste une serviette, souligne un coach sportif, il est donc possible de faire des pompes, des abdos, des squats… Le mieux, c’est de faire des séries et de répéter les efforts sinon c’est beaucoup moins efficace. Les gens peuvent prendre facilement des programmes sur Internet. »

Pascale, elle, s’est organisée ces derniers jours : « Je me suis dit : qu’est-ce que je peux faire pour aider mes élèves ? Je me suis renseignée, j’ai regardé des tutos et je suis tombée sur une application [Zoom]. Il peut y avoir jusqu’à 50 connexions en même temps et je peux voir tout le monde ! » Celle qui donnera ses cours gratuitement jusqu’à nouvel ordre va pouvoir « vérifier et corriger » ses élèves en cas de « mauvaises postures ». Yoga, pilate, tabata, step, aérodance… « L’objectif est de proposer des activités sans matériel. Après si certains veulent aller plus loin, ils peuvent se servir de bouteilles d’eau comme haltères par exemple (sourires). »

Ménage, bricolage, jardinage… Ça marche aussi !

Selon plusieurs témoignages, des clubs de sport ont également envoyé des mails à leurs adhérents avec un lien vers des cours en ligne à distance. Il est aussi « possible de suivre à la télévision les cours de sport car ça va être important de s’aérer l’esprit », insiste Pascale. Et puis si vous voulez joindre l’utile à l’agréable, Arnaud Cugerone a une petite idée pour vous : « Les gens peuvent aussi faire le ménage, du bricolage ou encore du jardinage. Ça reste un effort physique et du sport. » A vos serpillières, marteaux et râteaux donc !

Bien sûr toutes les bonnes idées sont les bienvenues. Chez nos voisins italiens et espagnols, elles ne manquent pas à l’image de ces joueurs de paddle à la fenêtre, ces parties de ping-pong sur la table de la cuisine avec les paquets de pâtes pour filet ou encore ces Chinois qui jouent au curling avec casseroles et balais.

Enfin pour les personnes en rééducation, c’est au cas par cas. « On a arrêté lundi midi. Je suis les cas les plus importants notamment ceux qui viennent juste de subir une intervention chirurgicale. On discute via les réseaux sociaux avec souvent des petites vidéos », affirme Guillaume, kinésithérapeute au Poiré-sur-Vie en Vendée.

Repas et sommeil… Ne changez rien

Mais pour rester complètement en forme, n’oublions pas notre alimentation ! A quoi bon multiplier les abdos ou pompes si c’est pour aller se goinfrer de tout et de rien après. Dans cette période de confinement, Olivia Lubiato rappelle quelques principes pour garder sa ligne :

Déjà, il faut garder la structure, c’est-à-dire manger à des heures régulières comme d’habitude. Manger des choses vraies, pas transformées. Manger varié, pas que des pâtes ou du riz. Manger des protéines, les œufs par exemple. Ce n’est pas cher. C’est aussi l’occasion d’aller voir dans le fond de ses placards. De se faire des lentilles, des flageolets, des fèves… Tout est très bon en fibre et protéine. »

La diététicienne bordelaise souligne aussi à quel point « le sommeil est important car il régule l’appétit, il ne faut pas passer ses nuits devant Netflix et maintenir à tout prix les heures ordinaires en temps normal ! » Au risque de voir le chiffre sur la balance augmenter de façon significative. Et la balance, le confinement, elle s’en moque.