Violences sexuelles dans le patinage : Un entraîneur placé en détention provisoire pour viols

PATINAGE L’homme de 38 ans a été accusé par trois anciennes élèves de la patinoire d’Asnières-sur-Seine

J.L.

— 

Un nouvel entraîneur est soupçonné d'agression sexuelle dans le patinage.
Un nouvel entraîneur est soupçonné d'agression sexuelle dans le patinage. — Mladen ANTONOV / AFP

Les révélations sur les abus sexuels dans le patinage se poursuivent. Selon les informations du Parisien, un ancien entraîneur au club d’Asnières dans les Hauts de Seine, vient d’être mis en examen pour viols et agressions sexuelles, et placé en détention provisoire.

L’homme de 38 ans, en poste dans la patinoire olympique des Courtilles entre 2004 et 2014, est accusé par trois anciennes élèves pour des faits allant de 2005 à 2009. Les jeunes filles, alors âgées de 14 à 16 ans, ont déposé plainte le 4 février dernier, affirmant qu’elles ont été forcées à des relations non consenties à plusieurs reprises.

Il s’agit de rapports sexuels consentis lorsqu’il était jeune entraîneur, explique l’avocate de l’intéressé, Me Margaux Mathieu. Les deux plaignantes avaient une quinzaine d’années. Il n’y a jamais eu la moindre violence, ce n’est d’ailleurs pas contesté. Mon client réserve ses explications au magistrat qui instruit le dossier. »

L’homme arrêté n’est pas le seul ex-entraîneur du club d’Asnières à avoir été mis en cause ces dernières semaines. D'après les révélations de l'Equipe, Michel Lotz, aujourd’hui à la retraite, a été accusé formellement par plusieurs ex-patineuses de multiples viols et agressions sexuelles dans les années 1980 et 1990.