Racisme : « Je me suis senti comme une merde », Marega revient sur sa sortie à Guimaraes

FOOTBALL L'attaquant du FC Porto a reparlé de l'attitude honteuse des supporters de Guimaraes au micro de RMC

J.L.

— 

Moussa Marega est revenu sur sa sortie contre Guimaraes.
Moussa Marega est revenu sur sa sortie contre Guimaraes. — STR/AP/SIPA

Moussa Marega reste un homme bien élevé en toutes circonstances. Alors qu’il aurait pu en profiter pour dézinguer la moitié de la planète, dont ses équipiers et son président, l’attaquant malien du FC Porto n’a pas eu un mot plus haut que l’autre au micro de RMC, 24h après avoir quitté furieux la pelouse de Guimaraes pour protester contre les insultes racistes d’une large partie du public.

« Ça va mieux, hier c’était beaucoup plus difficile. Je me suis vraiment senti comme une merde, c’était vraiment une grosse humiliation pour moi, ça m’a vraiment touché. Mais à partir du moment où je suis rentré chez moi et j’ai vu mon fils ça m’a redonné le sourire. Et avec tous les messages de soutien que j’ai reçus, ça donne vraiment une force incroyable », a commenté l’ancien joueur d’Amiens, avant de s’étonner du comportement de certains supporters qu'il a pourtant gâté le temps d'une saison en prêt ​il y a trois ans.

« C’est ça qui me choque le plus, c’est que ça arrive à Guimaraes. J’ai toujours respecté le club et les supporters, j’ai mis 14 ou 15 buts avec eux, on finit quatrièmes et on qualifie le club pour la Ligue Europa, je pense que j’avais tout fait dans ce club-là. La première fois que j’y suis retourné, j’ai mis un doublé et j’ai fêté aucun de mes buts, à chaque fin de match j’allais les applaudir. Je les respecte totalement. Je ne savais pas qu’il y avait des imbéciles comme ça dans les tribunes ». Il y en a un peu partout, hélas.