Coupe de France: Revivez la victoire dans les arrêts de jeu de L'OL à Nice en 8e de finale (1-2)

FOOTBALL Lyon va-t-il rejoindre Paris et Marseille en quarts de finale de la Coupe de France

J.L.

— 

Moussa Dembélé, l'attaquant de l'OL.
Moussa Dembélé, l'attaquant de l'OL. — NICOLAS TUCAT / AFP

Nice - Lyon 1-2

Dembélé 15e, Aouar 92e sp

Ounas 90e

TERMINADOOOOOOOOOO. Fin de match totalement rocambolesque. Nice a cru emmener le match dans une prolongation incertaine après une prestation bof bof mais Dante a offert un penalty cadeau à Aouar. Lyon continue son mois de janvier de rêve avec un peu de chance. Des bises tout le monde

94e: Quelle erreur de Dante qui va faire un tacle suicidaire sur Toko qui était déjà sorti des limites du terrain ou presque et que son centre était passé devant tout le monde...

93e: AOUAR LE TRANSFORME !!!!! La chagate lyonnaise sur cette fin de match alors qu'on allait partir sur une prolongue de la mort. Enfin on va attendre un peu pour voir

92eLE PENO POUR LYON !!!! Toko se fait sécher par Dante. Incroyable cette fin de match alors qu'Ounas avait tout relancé après une aile de pigeon merveilleuse sur le contrôle

90e: OUNAAAAAAAS !! Et voilà la légendaire coulante lyonnaise en fin de match. A force de se faire peur tu prends un but d'une équipe moribonde. Encore Andersen qui se fait saucer sur un contrôle orienté. Super frappe ensuite. Prolongations...

88eLA PARAAAAAAADE DE TATARUSANU !!! Qu'elle fait du bien aux Lyonnais celle-là sur une talonnade à bout portant de Dolberg. Tout le virage y avait cru. 

85e: Si on reste là, ça fera donc une 7e victoire en 7 matchs pour Lyon en 2020. Plus qu'une et on sera peut-être sur la meilleure série de la décennie. Lol. (vous l''avez?)

82e: Aouar va remplacer Cherki pour gérer tranquillou la fin de match. Le milieu a été préservé pour dimanche, où on le verra plus longtemps. Match plus compliqué qu'à Nantes pour Ryan, qui est quand même monté en puissance après le repos. 

78e: Bien boxé par "Tata". Espérons que donne un peu d'allant aux Azuréens histoire de vibrer dix minutes. 

76e: Mal joué Ounas ce coup. Il veut la donner à Claude Maurice alors qu'il a Dolberg tout seul de l'autre côté. Ca donnera un coup-franc quand même.

72e: Toko va faire souffler un peu Dembélé qui n'a pas dû sortir une minute en janvier. Il est monstrueux l'ancien bison du Celtic alors qu'il ne mettait plus un pied devant l'autre avant la trêve

69e: Un peu déçu par le match des Niçois. Ils ne proposent pas grand-chose avec le ballon et défendent souvent à contretemps quand ils ne l'ont pas. Bon un pion sr corner et c'est plus la même histoire of course

66e: Entrée de mon chouchou Pierre Lees-Moulou. Allez je balance tout mon pognon sur un but de PLM pour nous envoyer en prolongue (pitié non)

63e CHERKIIIIIIIII !!! Pas loin du tout de planter après un beau jeu de corprs sur Hérelle je crois. Et derrière il foire son contrôle sur un contre tout fait. 16 ans, n'oublions pas. 

61e: Fin d'un gros temps fort lyonnais avec plusieurs corners succesifs mais Rafael décide que ça a assez duré et envoie une sacoche à Cannes. Pas sûr qu'on parte sur une idée de génie

58e: Jean Lucas il joue jamais mais je le trouve propre dans tout ce qu'il fait. Je sais pas ce que vaut l'autre Brésilien qui est arrivé, mais Lucas mérite largement de commencer qqes matchs à la place de Thiago Mendes. 

55e: Belle lecture de Tatarusanu sur cette ouverture du pic de Dante. L'OL nous fait croire qu'il peut défendre un avantage sereinement. J'attends de voir quand même. 

52e: Tiens ça a failli arriver mais très belle intervention de Marcelo qui est revenu à un très bon niveau depuis qu'il s'est frité avec le virage Nord. Comme quoi. 

49e: Vieira a dû faire couiner le vestiaire. les Niçois sont repartis avec une autre attitude, même si cela ne se matérialise pas encore par des occasions immenses. 

46e: On repart avec un changement surprenant de la part de Roudi. Marçal remplace Cornet. Surprenant pour une raison simple. 3e match en dix jours pour marçal = blessure assurée. Théorème jamais démenti

Mi-temps à l'Allianz Arena. Solide sans être génialissime, l'OL gère tranquillement son matcj depuis le but de Dembélé. Mais de là à parler de sérénité, n'exagérons rien

45e: Aie Aie Aie terminé pour Cyprien. La cuisse qui a lâché. Ca ne va pas aider les Niçois cette histoire. 

42e: Ounas qui se fait salement bouger par Tete après s'est déjà fait reprendre sur la course. Bon l'arbitre est sympa de lui donner faute parce que dans l'esprit il a perdu son duel. 

40e: Par contre le petit Cherki il s'amuse pas ce soir. Je le trouve même en dessous techniquement. Comme sur cette passe facile pour lancer Dembélé en contre qu'il ne met pas au bon endroit

38e: TOUSSSSSART !!!! Placé juste où il faut pour dévier la reprise en retrait de Cyprien. Les Niçois sont nettement plus incisifs, il manque juste un peu de réussite

35e: Plus ça va plus je me dis que Cornet ferait un formidable arrière-gauche. IL a un volume de courses supérieur à 90% des joueurs de L1 et son manque de qualité technique est moins pénalisant comme ça. Vraiment un schéma qui lui va bien le 3-4-3. 

31e: Ganago est le seul attaquant niçois à faire des différences individuelles. On ne voit pas assez Dolberg ni Ounas, qui part de trop loin. Mais dans le pressing c'est cohérent. 

28e: De bonnes séquences de conservation côté lyonnais, même si Tete et Andersen donnent toujours l'impression de pouvoir faire une connerie dans la seconde à la relance

25e: Ah ben enfin une trace de Cherki qui nous fait admirer ses gênes ambidextres. Crochet du gauche, frappe du droit, et Benitez qui dévie en corner par sécurité

21e: La maladresse de Traoré bon dieu. Un ballon qui tombe du ciel dans la surface et il est infoutu de cadrer. Je sais pas où il a caché son sens du but mais ça fait bien un an qu'il le retrouve plus. 

18e: Le beau plongeon de Tatarusanu pour empêcher Ganago d'égaliser !! Le gardien roumain gère très bien l'intérim en l'absence de Lopez, faut le signaler. C'est déjà lui qui les qualifie la semaine passé en Coupe de la Ligue

15e: DEMBELEEEEEEEE !!! Le but de patron. Contrôle poitrine et demi-volée parfaite après une galette de Cornet. Mais quelle naïveté de Nsoki qui est lobé comme un gamin sur ce centre. Nice se met déjà dans la panade

 

 

12e:  ANDERSEN !! Le sauvetage aussi hasardeux que miraculeux du défenseur danois qui était encore aux fraises sur cet appel en profondeur de Boudaoui. 

9e: Pas mal cette frappe coup de pied de Tousart. L'occasion de rappeler que Le milieu formé à VA jouera en Allemagne l'an prochain pour le transfert le plus WTF du mercato. 25 millions pour un joueur somme toute moyen sans pouvoir en disposer tout de suite. Quelle mouche à piqué le Herta Berlin?

6e:  Les Lyonnais ont mis leurs grosses papates sur le ballon. Ca circule plutôt intelligemment jusqu'aux ailes ou les centres de Rafael et Cornet sont moyenasses. C'est sûr que c'est pas le pied droit de Beckham au départ

3e: Ah mais j'apprends que le tirage au sort des quarts a déjà eu lieu et que le vainqueur affrontera Marseille. Si Lyon passe, miam miam

 

1eALLEZ C'EST PARTI !!! Du monde en tribunes, une belle pelouse, j'ai envie de vibrer sur un 4-4 en prolongues, pas vous?

20h38: Assez sexy côté Patoche Vieira aussi. Dolberg, Claude-Maurice, Ounas, il y a largement de quoi faire mal à l'adversaire.

 

20h35: Alors j'ai mis la main sur celle de l'OL. 3-4-3 audacieux de Rudi Garcia avec le frisson Cherki pour accompagner Dembélé et Traoré devant. 

 

20h30Salut les loulous, excusez pour la prise d'antenne un peu tardive, j'étais en train de coucher la marmaille. Je me renseigne de ce pas sur la composition des équipes

 

Il est loin le Lyon moribond qui traînait sa peine à l'automne. Presque parfait depuis le 1er janvier au niveau des résultats, même si le fonds de jeu laisse encore à désirer parfois. L'OL a décidé de s'offrir une semaine sur la Côte d'Azur pour fêter ça. Bon, pas tout à fait des vacances quand même. Il s'agit de se coltiner les Niçois ce soir en 8e de finale de la Coupe de France, puis dimanche en championnat. Et entre nous, les hommes de Rudi Garcia ne peuvent pas se dire qu'il faut mieux gagner l'un que l'autre. ils sont trop à la rue en L1, et une élimination en Coupe serait mal vécue en interne, alors qu'une 2e finale de Coupe au Stade de France la même saison ne semble pas un rêve irréalisable. Mais Nice casse souvent les pieds aux Lyonnais ces derniers temps. A voir, donc.