Mercato PSG : « Ce n’est pas le Monopoly ici », Tuchel ne veut pas lâcher Cavani cet hiver

FOOTBALL L'entraîneur allemand ne veut pas laisser partir l'Uruguayen à six mois de la fin de son contrat

J.L. avec AFP

— 

Au tour précédent, Edinson Cavani et le PSG avaient battu le club francilien de Linas-Montlhery.
Au tour précédent, Edinson Cavani et le PSG avaient battu le club francilien de Linas-Montlhery. — CHRISTOPHE SAIDI/SIPA

Edinson Cavani restera-t-il au Paris SG jusqu’à la fin de la saison ? Le directeur sportif parisien Leonardo a prévenu le buteur uruguayen, annoncé partant à l’Atletico Madrid, qu’il ne le laisserait pas partir en janvier, a annoncé mardi l’entraîneur Thomas Tuchel.

« On n’aime pas trop changer pendant l’hiver »

« Nous avons le même avis. Nous deux, nous n’aimons pas trop changer pendant l’hiver parce que ce n’est pas le Monopoly ici », a déclaré Tuchel en conférence de presse, confirmant une information du quotidien L'Equipe. « Leonardo est très expérimenté, il sait comment gagner des titres et sait ce qui est nécessaire pour qu’une équipe soit capable [de le faire]. On veut gagner tous les titres possibles et pour ça on a besoin d’une grande équipe », a ajouté l’entraîneur parisien.

Cavani, meilleur buteur de l’histoire du PSG (198 buts), est en fin de contrat à l’issue de la saison. Selon RMC, l’Uruguayen s’est mis d’accord lundi avec le club madrilène autour d’un contrat de deux ans et demi pour cet hiver.

« Ce sont des humains, un vestiaire, une équipe qui travaille vraiment bien ensemble, et qui ont créé un "esprit" entre eux. Donc à chaque fois qu’un joueur part ou vient, c’est toujours un peu incertain, et on n’aime pas trop ça. Nous sommes contents avec le groupe maintenant », a encore souligné Thomas Tuchel.

Quid de son temps de jeu à venir ? Depuis le recrutement de Mauro Icardi cet été, Cavani, victime également de blessures à répétition, a perdu sa place de titulaire en attaque. « Kylian [Mbappé] et Mauro [Icardi] ont super bien joué ensemble. C’était dur pour "Edi" de combattre et d’être blessé. Il recommence maintenant à se battre pour sa place, c’est ce qu’on demande », a déclaré l’entraîneur parisien. « C’est une situation avec une grande concurrence, tout le monde veut jouer, mais je ne peux rien promettre à personne. C’est toujours une compétition, et c'est une force pour une équipe comme le PSG», a-t-il encore prévenu.