Albanie – France : Antoine Griezmann, auteur de son 30e but en sélection, a régalé à Tirana

FOOTBALL L'attaquant tricolore n'avait plus marqué en équipe de France depuis sept matchs. 

J.L. avec AFP

— 

Antoine Griezmann a retrouvé le chemin du but en Albanie.
Antoine Griezmann a retrouvé le chemin du but en Albanie. — Hektor Pustina/AP/SIPA

Une bouffée d’air frais bienvenue dans un automne délicat. Pas vraiment acclimaté au jeu de sa nouvelle équipe espagnole et poissard en équipe de France depuis sept matchs, Antoine Griezmann a vécu sa meilleure soirée de footballeur depuis la rentrée lors de la victoire des Bleus en Albanie (0-2). Auteur de son 30e but en sélection après une bonne finition pied droit sur un centre tendu de Dubois, un chiffre qui lui permet d'égaler Papin et Fontaine, Grizou a aussi régalé à la passe, offrant un coup-franc parfait à Tolisso et deux caviars mal exploités par Giroud, entre autres. Deschamps a apprécié :

« Antoine a été rayonnant, comme très souvent, Au dernier rassemblement, il était déjà très bien. Sur la Moldavie (jeudi, victoire 2-1), comme l’ensemble de l’équipe il a été beaucoup mieux en deuxième période, de par ce qu’il peut faire sur plan technique. Aujourd’hui, il est buteur, c’est bien car ça c’est vrai que cela fait un petit moment. Mais je ne peux pas le dissocier d’Olivier (Giroud) et de Wissam (Ben Yedder). Quand vous évoluez avec ces joueurs-là, cela vous donne envie de faire des efforts pour eux. »

« Antoine (Griezmann) a la liberté de se balader entre les lignes et il l’a très bien fait, ajouté Lenglet. C’est toujours bien de faire des bonnes performances. Antoine a été très bon ce soir, avec une passe décisive et un but.​ Il aurait pu en mettre d’autres, donner d’autres passes décisives. C’est un match vraiment complet, autant offensivement que défensivement où il a amené beaucoup d’agressivité à la récupération du ballon aussi. Il nous a beaucoup aidés et c’est un plaisir de le voir comme ça». Plaisir partagé après ce 26e match consécutif avec l’équipe de France sans en manquer un seul. Même Zizou, qui émargé à un petit but devant Griezmann, n’a jamais dû en jouer autant d’affilée.