OL-PSG : Les Lyonnaises toujours au top… Un but de Kumagai leur permet de faire la course en tête en D1, comme d’habitude (1-0)

FOOTBALL FEMININ L’OL a une nouvelle fois raflé ce samedi le choc de D1 face aux Parisiennes (1-0). Les Lyonnaises prennent trois points d’avance au classement et ont obtenu leur record d’affluence au Parc OL (30.661 spectateurs)

Au Parc OL, Jérémy Laugier

— 

La Lyonnaise Amandine Henry et la Parisienne Perle Morroni avaient livré un Trophée des championnes très accroché le 21 septembre à Guingamp (1-1, 4-3 pour l'OL aux tirs au but).
La Lyonnaise Amandine Henry et la Parisienne Perle Morroni avaient livré un Trophée des championnes très accroché le 21 septembre à Guingamp (1-1, 4-3 pour l'OL aux tirs au but). — Fred TANNEAU / AFP

OL-PSG 1-0

Match terminé.

But de Kumagai (49e) pour l'OL.

La Ballon d'or lyonnaise Ada Hegerberg est la dernière joueuse à quitter la pelouse après avoir salué tout le stade. Avec en fond le mythique Don’t stop me now de Queen. Et non, les Lyonnaises ne semblent pas parties pour être stoppées, une nouvelle fois dans cette D1 qu’elles font leur depuis 2007. Elles prennent trois points d’avance (et un goal-average favorable) sur le PSG. Allez les amis, on vous laisse là-dessus. Merci beaucoup de nous avoir suivis. On file aux réactions des joueuses/coachs et on vous propose des articles de retour demain matin sur 20minutes.fr. La bise.

 

A noter les 30.661 spectateurs ce soir au Parc OL, un record pour un match de l'OL féminin.

 

Et c’est fini au Parc OL ! 1-0 et la hiérarchie historique de la D1… depuis 14 ans, a été respectée grâce au but de Saki Kumagai de la tête à la reprise.

90e+3 : A l’image d’une Buchanan efficace en remplacement de Renard suspendue, l’OL tient bon. Plus qu’une minute de temps additionnel et le PSG est sans soluce.

89e : Le temps passe et le PSG ne parvient pas à accentuer sa pression sur le but de Sarah Bouhaddi.

82e : Quel superbe rush de Delphine Cascarino ! Depuis l’aile gauche et après une remise d’Ada Hegerberg, elle fixe la défense parisienne et finit par une puissante frappe des 20 mètres repoussée en corner par Christiane Endler. Il peut encore tout se passer dans cette deuxième période bien plus enlevée, vous l’aurez compris.

76e : Mais quel raté d’Ashley Lawrence côté parisien !!!!!!!!!!! Centre parfait de Katoto et la Canadienne ouvre largement trop son pied face au but quasi vide. Sa compatriote Buchanan écarte le danger en balançant en corner. Le PSG a peut-être laissé passer sa chance.

73e : Voilà la papatte gauche d’Amel Majri à l’œuvre. Des 25 m sur un coup-franc plein axe, elle balance un ballon pleine lulu mais Christiane Endler se détend pour sortir cette superbe tentative.

71e : Ouch, Kadidiatou Diani peut s’en vouloir. Elle enrhume complètement Selma Bacha d’un crochet parfait mais enchaîne avec une frappe bien trop molle (et sur Sarah Bouhaddi) pour égaliser.

65e : La voilà la plus grosse occase du PSG ! Sarah Bouhaddi intervient dans les airs sur un coup franc de Sara Däbritz. Elle se saisit de la balle mais la relâche en percutant sa partenaire Lucy Bronze. La buteuse parisienne Marie-Antoinette Katoto a bien failli en profiter mais elle met le ballon juste au-dessus après avoir contré Amandine Henry. Il est là notre choc accroché espéré !

64e : Quelle esthète cette Dzsenifer Marozsan. Même pour dégager son camp, elle tente un retourné acrobatique (un peu raté pour le coup).

61 : Endler préfère justement assurer avec une petite claquette juste au-dessus de sa transversale sur une tentative lointaine de Marozsan.

60e : Bon, le PSG a un peu repris ses esprits après un quart d’heure cata. Mais autant vous dire que Sarah Bouhaddi est autrement plus tranquille que Christiane Endler, même à 1-0.

Et hop, voici le but lyonnais de Saki Kumagai en vidéo. 

 

51e : Incroyable entame de seconde période pour l’OL. Dans la foulée, Hegerberg s’infiltre dans la surface parisienne et centre en retrait. Seule face au but, Cascarino balance sa frappe sur la transversale d'Endler archi-battue. Plutôt sereines en première période, les Parisiennes sont déjà au bord du gouffre, cinq minutes après la reprise.

49e : Et le voilà le buuuuuuuuuut lyonnais ! Sur un corner de Marozsan, Kumagai fausse compagnie à Formiga et place un coup de tête parfait hors de portée d'Endler. Quelle entame !

C'est reparti à Décines !

Mi-temps au Parc OL. On ne va pas se mentir, on reste un peu sur notre faim. Ça manque d’histoires cette première période. Allez, on vous retrouve dans moins de 15 minutes les amis.

45e : Au tour de Marozsan de tenter sa chance de loin. C’est trop mou pour gêner Endler. Le rythme est bien descendu dans cette rencontre.

35e : Pas d’hécatombe côté OL : Amandine Henry a bien repris sa place au milieu. Quelle triplette d’ailleurs, entre Kumagai, Marozsan et elle dans le cœur du jeu.

 

32e : Premier coup dur de la soirée pour l’OL, qui va devoir se passer de sa capitaine du soir (en l’absence de Wendie Renard) Eugénie Le Sommer. Blessée, elle laisse sa place à Delphine Cascarino (tiens tiens, une autre attaquante internationale). L’Allemande Dzsenifer Marozsan hérite du brassard.

30e : Ah, il n’a pas manqué grand-chose sur ce coup à Ada Hegerberg pour reprendre une surprenante ouverture de Griedge Mbock.

Sans surprise, Corinne Diacre est de la partie, avec environ 72 joueuses sélectionnables entre les deux équipes phares du championnat.

 

26e : Lourde frappe lointaine de la toujours précieuse Saki Kumagai pour l’OL. Ça passe pas loin du tout cette affaire. Allez un petit but et ce choc de D1 serait lancé pour de bon.

24e : Puisqu’on parle groupes ultras, le CUP, présent l’an passé lors de la déroute parisienne à Décines (5-0) n'a pas souhaité faire le déplacement cette fois.

22e : Première frappe cadrée pour le PSG avec Kadidiatou Diani qui tente de se débarrasser de Kumagai et qui balance une frappe des 25 mètres à terre sans danger pour Sarah Bouhaddi. Dans la foulée, Ada Hegerberg connaît le même sort sur sa tentative face à Christiane Endler.

19e : A noter que le virage nord est pas mal rempli à la suite de la mobilisation des Bad Gones pour ce match, ce qui n’arrive pas si souvent que ça pour l’équipe féminine lyonnaise.

 

18e : Le PSG est parvenu à mettre un peu le pied sur le ballon et le danger est moins présent sur le but d'Endler.

10e : Entame de match de patronnes côté OL. Et nouvelle grosse occase : Kumagai lance parfaitement Le Sommer. L’attaquante des Bleues contourne Endler d’un superbe contrôle de la poitrine orienté. Mais elle est reprise (à la limite du penalty) par la capitaine parisienne Irene Paredes, masquée dans tous les sens du terme sur ce coup.

4e : Première grosse occase pour l’OL avec une belle percée d’Amel Majri depuis l’aile gauche. La milieu offensive lyonnaise bute sur Christiane Endler.

C'est parti au Parc OL !

17h28 : Pas de véritable surprise côté PSG, hormis Kadidiatou Diani qui tient bien sa place devant.

 

17h25 : Et hop nous voici en place au Parc OL avec les compos. A noter un changement par rapport à cette compo annoncée côté OL : Bacha remplace Greenwood au poste de latérale gauche. 

 

16h30 : En amont de ce match, nous avons pu échanger mercredi durant 40 minutes avec la milieu offensive lyonnaise Amel Majri​, qui reste sur un triplé avec les Bleues contre la Serbie la semaine passée (6-0). Celle-ci s’est notamment confiée sur son ancien rôle de latérale gauche qui lui a tant déplu depuis ses débuts en D1 en 2011. La joueuse de 26 ans reconnaît aussi qu’elle aurait pu rejoindre le PSG cet été, avant de prolonger jusqu’en 2022 dans son club formateur. Allez, on se retrouve à 17h15 pour l'avant-match de ce sommet.

 

16h30 : Pour vous faire patienter un peu, on vous invite à vous replonger dans le précédent affrontement décisif entre ces deux clubs rivaux, le 13 avril au Parc OL. Les Lyonnaises n’avaient pas goûté, mais alors pas du tout, aux sorties de joueuses parisiennes dans la presse avant cette rencontre. On vous explique comment elles avaient été piquées au vif au moment de prendre une option XXL sur leur nouveau titre en D1 à l’époque, avec une mémorable raclée (5-0) à la clé.

 

16h30 : Bien le bonjour à tous, les amis ! Bienvenue sur le site de 20 Minutes pour LE gros rendez-vous de la saison de foot féminin en France. Le 14e sacre national de rang, c’est déjà maintenant pour l’OL ? Sans aller jusque-là, un nouveau succès lyonnais, ce samedi (17h30) contre le rival parisien, permettrait aux partenaires d’Amandine Henry de faire pour de bon la course en tête en D1, cette saison encore. Et avec une telle machine à titres insatiable, on sait comment ce scénario-là se finit à tous les coups depuis 2007. Pour renverser l’hégémonie de l’OL, la bande à Olivier Echouafni doit réaliser un énorme coup dans un Parc OL qui va connaître son affluence record pour un match de football féminin (au moins 26.000 spectateurs ce samedi). Côté absences, l’incontournable Wendie Renard est suspendue pour ce choc, ce qui ne sera pas pour déplaire aux Parisiennes sur les coups de pied arrêtés notamment. Incertaine, Eugénie Le Sommer devrait par contre en être. Le PSG risque lui aussi d’avoir une absente de marque : son attaquante internationale Kadidiatou Diani est touchée au mollet et se dirige vers un forfait.

Bonjour m’sieurs dames, et bienvenue pour cette rencontre tant attendue de la 9e journée de D1 entre Lyonnaises et Parisiennes. OK, nous ne sommes que mi-novembre, à plus de six mois de la fin du championnat. Mais en vrai, une partie du titre va bel et bien se jouer ce samedi (17h30) au Parc OL, d’où nous allons vous faire vivre ce choc entre les deux coleaders en live. Ces deux clubs n'étant pas habitués à lâcher des points en route, les confrontations directes sont à chaque fois déterminantes.

>> Rendez-vous à 17h15 pour le début du live, et coup d’envoi du match à 17h30…