NBA: Fracture de la main gauche pour Steph Curry... Le cauchemar des Warriors n'est pas près de s'arrêter

BASKET Stephen Curry pourait être éloigné des parquets pendant plusieurs mois

W.P, avec AFP

— 

Steph Curry a bien essayé de continuer, mais sa main était rop douloureuse
Steph Curry a bien essayé de continuer, mais sa main était rop douloureuse — Ben Margot/AP/SIPA

Si ce n’est pas un calvaire, ça y ressemble fortement. Déjà privé pour de longs mois de Klay Thomson, Golden State vient de perdre Stephen Curry sur blessure, pour une durée encore floue mais que l’on imagine aussi très longue. La star des Warriors est sortie tête basse contre Pheonix, touché à la main gauche.

« Curry a la main gauche cassée ». Le verdict est tombé brutalement sur le compte Twitter de la franchise de San Francisco, une vingtaine de minutes à peine après la défaite concédée face aux Suns (121-110), la troisième en quatre matchs pour l’équipe de Steve Kerr en plein naufrage.

« C’est un vrai coup dur pour nous », a commenté, très marqué, l’entraîneur des Warriors, en conférence de presse. C’est sur une action offensive que Curry s’est blessé au début du troisième quart-temps, alors qu’il tentait de sonner la révolte chez des Warriors qui ont été d’une apathie indigne de leur statut, encaissant un désolant 43-14 lors des douze premières minutes. En pénétrant dans la raquette, Curry a percuté Aron Baynes puis basculé au sol, avant que l’intérieur des Suns ne chute à son tour, mais sur sa main gauche.

Le meneur des Warriors s’est immédiatement tenu le poignet en grimaçant et a tenté de secouer sa main comme pour évacuer une douleur. En vain : après avoir essayé de rester dans la partie pour les lancers francs qui lui ont été accordés, il a fait signe à son banc pour un temps mort et a dû regagner le vestiaire tête basse.

La grande poisse continue pour Golden State

Même si sa main gauche n’est pas celle avec laquelle il shoote, Curry pourrait être éloigné des parquets pour plusieurs mois. Une grave blessure qui est en fait la troisième à frapper les Warriors lors de ses six derniers matchs NBA, à cheval sur les deux saisons. En juin, Kevin Durant – depuis parti chez les Nets - avait été victime d’une rupture du tendon d’Achille droit lors du match 5 des finales contre Toronto, avant que Klay Thompson ne se fasse une rupture des ligaments croisés du genou gauche lors du suivant, qui a sacré les Raptors. La poisse.