Côte d'Azur: Un Niçois a imaginé la nouvelle identité sonore de l’OGC Nice

FOOTBALL Le Gym devient ainsi « le premier club de Ligue 1 à se doter d’une charte sonore aussi complète, aussi aboutie »

Mathilde Frénois

— 

Les joueurs seront poussés par les supporters et l’ambiance sonore du Gym.
Les joueurs seront poussés par les supporters et l’ambiance sonore du Gym. — Daniel Cole/AP/SIPA

La bronca à l’entrée des joueurs. Et les hourras si but niçois il y a. Face au PSG ce vendredi soir à 20h45, l’ambiance s’annonce chaude à l’Allianz Riviera. Mais les supporters ne créent pas cette atmosphère seuls. Ils sont aidés par des sons et des bruitages qui animent chaque action de l’ OGC Nice.

Une identité sonore qui a changé depuis le début de la saison. Selon Virginie Rossetti, directrice de la communication et de la marque du club, le Gym devient ainsi « le premier club de Ligue 1 à se doter d’une charte sonore aussi complète, aussi aboutie ».

Tambourin et galoubet

Présentation des joueurs, célébration des buts, teasers sur la page Facebook et sur la chaîne YouTube… C’est le Niçois Michaël Boumendil qui est à l’origine de ces sonorités. « Ça commence dès l’entrée des drapeaux. Il faut une ambiance qui donne la chair de poule, avec une puissance spécifique, explique le créateur de l’agence Sixième son. L’Allianz Riviera avec l’OGC Nice, c’est une arène de sport avec une dimension familiale, mais aussi de spectacle. Il faut un côté frissons. »

Quand le Gym joue, on entend déjà le cri de l’aigle et Nissa la Bella​. « Il y a un patrimoine musical, dit-il. Il fallait quelque chose de différent mais de cohérent, avec de l’agressivité et de la puissance. » Michaël Boumendil a utilisé le tambourin et le galoubet, cette petite flûte que l’on retrouve dans les fêtes traditionnelles. Il a électronisé les sonorités de ces deux instruments. « Il y a un côté très percussif dans la musique provençale, analyse-t-il. Et ça nous permet de garder cette identité locale, avec ses dimensions familiale, agressive et combative. » De l’agressivité et de la combativité, les Aiglons devront en avoir besoin ce vendredi. Peut-être les puiseront-ils dans la musique.