Coupe du monde de rugby : Jouera ? Jouera pas ? Le décisif Japon-Ecosse toujours sous la menace du typhon Hagibis

RUGBY La rencontre entre le Japon et l’Ecosse, prévue dimanche, reste en suspens, alors que le typhon Hagibis a frappé le pays hôte de la Coupe du monde

N.S. avec AFP

— 

L'équipe du Japon et son sélectionneu Jamie Joseph à l'entraînement à Tokyo vendredi, deux jours avant le match contre l'Ecosse, menacé par le typhon Hagibis.
L'équipe du Japon et son sélectionneu Jamie Joseph à l'entraînement à Tokyo vendredi, deux jours avant le match contre l'Ecosse, menacé par le typhon Hagibis. — Koji Ito / AP / Sipa

Ce samedi en fin de matinée, le typhon Hagibis avait déjà provoqué un mort au Japon, et le déclenchement de l’alerte pluies maximale, avec des recommandations d’évacuations concernant désormais 3,2 millions d’habitants. Bien sûr, à côté de cette catastrophe qui frappe le centre et l’est du pays, un match de rugby, fût-il de Coupe du monde, semble bien dérisoire. Mais la nation hôte comme l’Ecosse attendent toujours de savoir s’ils pourront jouer leur dernière rencontre de poule, programmée dimanche à Yokohama, décisive pour la qualification en quart de finale.

Les organisateurs du Mondial ont indiqué samedi qu’ils prendraient « le plus vite possible » après le passage du typhon une décision sur la tenue des quatre matchs de dimanche. « Nous entreprendrons une inspection détaillée des sites dès que cela sera possible sur le plan pratique après le passage du typhon et des nouvelles seront publiées dès que ce processus aura été mené dans la matinée [de dimanche] », a indiqué World Rugby dans un communiqué, rappelant que « la sécurité constitue la priorité ».

Pour la première fois depuis la première édition, en 1987, World Rugby a été contrainte d’annuler deux matchs programmés samedi, Nouvelle-Zélande - Italie à Toyota et Angleterre – France à Yokohama, en raison du passage d’Hagibis, le plus puissant de l’année à frapper le Japon, selon l’agence météorologique nationale (JMA).

Quatre matchs programmés dimanche

Sur les quatre rencontres programmées dimanche, seul Japon-Ecosse est décisif. En cas d’annulation, synonyme de match nul (0-0), le Japon serait qualifié et l’Ecosse éliminée.
La fédération et l'encadrement du XV d'Ecosse ont fait pression sur World Rugby pour que le match soit joué coûte que coûte, à Yokohama ou ailleurs, dimanche ou lundi, brandissant la menace de recours devant les tribunaux.

L’organisateur, qui a qualifié de « décevante » la position écossaise, a rappelé que les Ecossais avaient signé les conditions de participation comme les 19 autres équipes.

Canada – Namibie également menacé ?

Par ailleurs, les Etats-Unis doivent affronter les Tonga à Hanazono, dans la région d’Osaka, d’où le typhon devrait avoir disparu dimanche, alors que Canada-Namibie est programmé à Kamaishi (est) qui devrait être la dernière région touchée par la tempête.

Enfin, le pays de Galles doit rencontrer l’Uruguay à Kumamoto, sur la grande île la plus méridionale (Kyushu) qui n’est pas concernée par le passage du typhon.