Amiens-OM: Marseille n'a pas trouvé le secret de la Licorne... Amiens remporte une victoire de prestige

FOOTBALL Après trois matchs nuls consécutifs, l'OM subit sa deuxième défaite (3-1) de la saison face à Amiens, spécialiste dans la chasse aux gros. 

J.S.-M.

— 

André Villas-Boas peut être agacé par le match de l'OM à Amiens.
André Villas-Boas peut être agacé par le match de l'OM à Amiens. — F. Lo Presti / AFP

Fin du match. Très amoindri par les blessures et les suspensions, l'OM s'incline 3-1 sur la pelouse d'Amiens. Amiens a fait une super entame, a bien joué le coup en contre attaque en deuxième mi-temps... et a bénéficié d'un penalty selon moi très généreux. On n'est pas loin de la crise pour l'OM, qui est très en retard sur ses objectifs de points. Je vous laisse, et comme son match a encore été indécent, petite pub pour ce papier assassin sur Nemanja Radonjic :

 

90e : MENDOZA S'AMUSE ET HUMILIE L'OM. Troisième but sur un contre fatal des Amiénois. Mendoza a laissé le défenseur revenir (Perrin, je crois ?) pour mieux le dribbler et marquer dans le petit filet de Mandanda. L'extérieur du pied sur la passe décisive est magnifique !

87e : L'HORIZONTALE DE GURTNER SUR CETTE FRAPPE DE RADONJIC ! Marseille va pousser jusqu'au bout

83e : QUEL RATE DE GUIRASSY ! Il vise à côté après avoir dribblé Mandanda. Le but était vide devant lui. Sans regret pour l'Amiénois qui était de toute façon hors jeu. 

78e : Frappe lointaine et relativement useless de Khaoui.

76e : Le rush de Radonjic qui se prend pour un coureur de 400 dans le couloir droit. Sauf que les championnats du monde d'athlétisme, c'est à Doha, pas au stade de la Licorne. Il finit tout ça par une passe pourrie, évidemment. 

75e : BOUNA SARR TOUT SEUL SUR CE CENTRE DE SAKAI ! Mais il foire complètement sa tête, quel dommage. Fin de match passionnante, ça va d'un but à l'autre comme on dit.

73e : OULALA C'EST CHAUD POUR L'OM. Centre en retrait de Guirassy, heureusement pour Marseille il n'y a personne au deuxième poteau. Les Amiénois sont vraiment dangereux en contre.

70e : Centre de Bouna Sarr, remise de la tête de Benedetto... Pour personne !

69e : Bonne nouvelle, Khaoui va entrer. Cela fait un moment que les supporters de l'OM veulent le (re)voir. Mauvaise nouvelle, par contre : il semblerait que ça ne soit pas à la place de Radonjic...

65e : La volée de Sanson contrée ! Sur un centre de...

de...

de...

de Nemanja Radonjic !!! Ils ne savaient pas que c'était impossible donc ils l'ont fait. 

65e : +1 comme on disait en 1999

 

62e : Otero dégage le ballon en corner et ce gros malin de Radonjic trouve le moyen de toucher la balle. Et donc c'est une sortie de but. Ce joueur est incroyable.

56e : MANDANDA LE SAUVEUR ! IL FENOMENO SORT DANS LES PIEDS D'OTERO ! Deuxième ballon de but vendangé par les Amiénois dans cette deuxième période. Ce match peut encore tourner les amis.

55e : OUUUH LE COUP FRANC DE BENEDETTO ! Bien boxé par Gurtner. La défense d'Amiens se débrouille aussi sur le corner suivant, avec Guirassy notamment qui contre une reprise de Maxime Lopez.

54e : Incroyable. Radonjic se saisit du ballon et le coach d'Amiens gueule "il va la perdre, il va la perdre !"

49e : LE CENTRE DE MENDOZA... C'est contré par Sakai, excellent ce soir.

47e : ET ÇA REPART FORT !!! GUIRASSY LANCE TOUT SEUL EN CONTRE TAPE LA TRANSVERSALE. Il n'était pas hors jeu, Perrin s'est loupé sur le coup.

46e : C'EST REPARTI ! 

Mi-temps. Amiens mène 2-1, c'est très chanceux pour les Picards, qui ont été dominés de la 15e à la 40e, avant de bénéficier d'un penalty selon moi sévère. Marseille va tenter de limiter la casse et d'obtenir un match nul.

42e : Je suis assez d'accord avec Sidney Govou par contre, le pénalty est assez limite. Caleta-Car fait une grosse erreur en ceinturant son vis à vis, qui tombe opportunément... Je ne suis aps sûr qu'avant la VAR ce genre de petite faute dans la surface aurait été sifflée.

40e : Allez bim, Guirassy nettoie la lucarne de Mandanda sur le péno.

39e : PENALTY POUR AMIENS ET CARTON JAUNE POUR CALETA CAR ! LE CAUCHEMAR POUR L'OM

(oui je suis de retour, vous venez d'assister à la grève la plus courte de l'histoire des mouvements sociaux).

37e : Message à mes chefs : j'exerce mon droit de retrait. Je refuse d'écrire un seul article sur l'OM tant que Radonjic est titulaire.

36e : MAIS RADONJIC C'EST PAS POSSIBLE QUEL BOURRICOT

33e : LE RETOUR DE SAKAI DANS LES PIEDS DE DIBASSY !!! C'était tellement chaud cette contre-attaque ! Mais le Japonais fait un tacle magnifique dans les pieds de l'Amiénois. Ce match s'anime et permettez moi de vous dire que c'est pas dommage.

32e : Dans la foulée, sortie bien crade de Gurtner sur un coup franc de Sarr, malheureusement pour les Marseillais Valère Germain ne fait pas le bon geste.

31e : Oulalalalalala Steve Mandanda qui passe un gri gri à Mendoza, la peur de ma vie

30e : C'était joli, ce centre en retrait de Sanson, Benedetto qui laisse passer... Mais ça file en sortie de but. L'OM va mieux depuis environ 10 minutes. Faut dire qu'ils avaient complètement raté leur début de match.

27e : Coup franc super bien placé bazardé dans le mur par Dario Benedetto... J'men fiche, maintenant que j'ai ramassé pour mon pari, je veux que Germain gagne (pour MPG).

23e : LE BUUUUUUUT DE DARIO BENEDETTO ! Vrai but d'attaquant, qui décroche, contrôle, se retourne et envoie une frappe dans le petit filet de l'attaquant (et hop, quelques piécettes qui rentrent pour bibi, qui avait parié sur l'Argentin)

20e : Ce jeune homme s'amuse à compter les ballons perdus par Nemanja Radonjic... Quel désastre :/

 

18e : BOOOOUM LA FRAPPE DE SARR ! Magnifique arrêt de Gurtner qui sort la belle horizontale sur cette mine balancée sans préavis par l'ailier de l'OM. Premier tir marseillais de la rencontre, c'est vous dire...

17e : Corner de l'OM (le premier), tête de Perrin sur Gurtner. C'est ma foi assez naze, tout ça.

15e : Encore un coup franc pour Amiens, qui fait le siège du but de Mandanda. C’est – cette fois – mal tiré par Kakuta. Gros début de match des Picards, je le répète mais c’est vrai.

11e : BUT D'AMIENS !!! GROSSE SURPRISE A LA LICORNE, LES AMIENOIS MENENT FACE A MARSEILLE.

Excellent centre de Kakuta, Aleesami tout seul au deuxième poteau qui envoie une jolie reprise. Mandanda avait dégainé une parade magnifique mais il était dans son but.. La montre de l'arbitre a vibré, but accordé. 

10e : LE CEEEENTRE DE MENDOZA VERS OTERO... C'est trop court ! Il aurait pu centrer plus tard, il avait devancé son vis à vis et la défense marseillaise semblait battue. L'OM est dominé en ce début de match. 

8e : LE PREMIER TIR EST PICARD !

Amiens joue vite son premier corner, Kakuta balance un centre un peu dégueu et Gnahore balance une frappe absolument déglinguée.

6e : Petit bug entre Sanson et Rongier, qui ne se comprennent pas entre profondeur VS dans les pieds. Ce milieu de terrain new look est une des grosses interrogations du soir côté marseillais.

3e : Ça commence doucement. Petite stat' au passage : avec 13 buts encaissés, Amiens est la 17e pire défense de Ligue 1, ex aequo avec Sainté, Brest, et devant Monaco (16 pions). Gruyère. #OptaJSM

1e : C'EEEEEEEST

PAAAAAAR-

TIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

20h44 : Dibassy sur une jambe

La vache... Luka Elsner vient d'annoncer que Dibassy joue avec une entorse au genou. UNE ENTORSE AU GENOU. Moi je suis en PLS sur mon lit au moindre torticolis... 

20h43 : Tout le monde est sur la pelouse, allez messieurs, on commence plus tôt comme ça on finit plus tôt ?

20h40 : MAIS POURQUOI L'OM JOUE EN ROSE ?

Tout simplement parce que c'est octobre rose et que les Marseillais veulent sensibiliser les Français au cancer du sein. 

(PS : et si moi, j'écris en rose, c'est pour faire enrager Laure, une éditrice toujours très fan de mes choix colorés)

20h33 : Pendant ce temps-là, Canal + Sport diffuse quelques images à la gloire de Lucas Perrin, le jeune défenseur central de l'OM, titulaire pour le troisième match consécutif, en l'absence d'Alvaro et de Kamara. Bon, perso je trouve qu'on en fait beaucoup avec lui :

  • il n'est pas très rapide ;
  • il ne défend pas beaucoup et tacle beaucoup, ce qui fait très peur ; 
  • il n'est pas rassurant du tout sur les coups de pied arrêtés, point faible historique de l'OM.

Je sais qu'il est jeune et tout, mais je ne pense pas que l'OM tienne une pépite... J'espère qu'il va me faire mentir ce soir, évidemment.

Dites-moi tout, les chatons : vous le sentez comment, ce match ? J'annonce une purge, victoire 1-0 de l'OM avec un but de Benedetto. Et vous ?

20h20 : Des absents aussi à Amiens... Mais quelques surprises, avec notamment Dibassy qui débute, alors qu'il était incertain

 

20h15 : LES COMPOS... En commençant par celle de l'OM, légèrement flippante

Comme le dit joliment un supporter de Marseille sur Twitter, «AVB a tellement gratté l'effectif qu'on voit l'os.» Effectivement, entre Radonjic côté gauche, ce milieu ultra léger et ce banc qui pourrait être celui de la CFA, c'est effrayant.

Je vous rappelle ce Marseille compte cinq titulaires absents : Payet, Strootman et Kamara suspendus, Thauvin et Alvaro blessés.

Salut les sangs ! Aïoli les fratés. Et pour les supporters d’Amiens qui se pointeront sur ce live : adé les tiots gars ! On va vivre ensemble Amiens-OM, rencontre ma foi plutôt intéressante en ouverture de la 9e journée de Ligue 1. Après trois nuls, Marseille est scotché à la 5e place et doit à tout prix gagner. Amiens n’a gagné que deux matchs et doit engranger des points pour son maintien. Après, ne vous attendez pas à une avalanche de buts : les deux équipes ont chacune inscrit 9 buts en 8 matchs. Mais promis, je vais essayer d’être passionnant ! On se retrouve vers 20h15, voilà un peu de lecture pour patienter :