ASSE-Brest: «La bière on s’en fout, on a soif de libertés»... La banderole des ultras verts contre les interdictions de déplacement

FOOTBALL Les supporters de Saint-Etienne ont fait parler leur art de la punchline pour dénoncer les interdictions de déplacement des supporters des clubs français

W.P.

— 

Le kop sud stéphanois, ici lors du match ASSE-PSG (0-1) en février.
Le kop sud stéphanois, ici lors du match ASSE-PSG (0-1) en février. — JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

Les interdictions de déplacement sont devenue monnaie courante en Ligue 1, et tout ceci n’est guère au goût des ultras de l'AS Saint-Etienne. Pour dénoncer les nombreuses restrictions dont sont victimes les supporters des clubs en déplacement, les Stéphanois ont délivré un message clair à l’attention des dirigeants du foot français et des préfets.

« La reprise vient d’être sifflée et déjà J1 : interdiction de centre-ville à Dijon. J2 : GG amputé d’une tribune. J3 : match décalé au mercredi. J4 : interdiction d’aller à Marseille. Alors la bière on s’en fout, on a surtout soif de libertés », peut-on lire sur les banderoles. Allusion à la fois au possible retour de la bière dans les stades de L1 et aux arrêtés comme celui du ministère de l’Intérieur ayant interdit tout déplacement des supporters de l'OGC Nice à Nîmes​ ce week-end.