Le «bad boy» anglais Joey Barton, passé par l'OM, accusé de coups et blessures

FOOTBALL L'ancien milieu de terrain est aujourd'hui l'entraîneur de Fleetwood, en Angleterre

A.H. avec AFP

— 

Joey Barton est devenu entraîneur.
Joey Barton est devenu entraîneur. — Philip Oldham/BPI/REX/SIPA

Joey Barton, l’enfant terrible du football anglais, est accusé de lésions corporelles après un incident lors d’un match de troisième division à Barnsley en avril, a indiqué ce mercredi la police britannique dans un communiqué. L’ancien milieu de terrain de Manchester City et de Marseille​, actuel entraîneur de Fleetwood, qui nie les allégations à son encontre, devra comparaître devant le tribunal de première instance de Barnsley le 9 octobre 2019.

« Le samedi 13 avril 2019, un homme a été blessé au visage après un incident dans le tunnel du stade aux alentours de 17h, à la suite du match de Barnsley contre Fleetwood », a précisé la police du South Yorkshire. Les forces de l’ordre ont ainsi ouvert une enquête sur l’incident dans lequel Barton, 36 ans, aurait été confronté à Daniel Stendel, entraîneur de Barnsley. Le technicien allemand de 45 ans a subi des blessures aux deux dents de devant qui ont nécessité un traitement dentaire d’urgence. Joey Barton avait été nommé entraîneur de Fleetwood Town en juin.

L’ancien international anglais, formé à Manchester City où il a débuté en pro, est surtout connu pour ses frasques, ses altercations et son tempérament bouillant. Barton avait ainsi passé six mois en prison en 2008 pour une agression. Il avait ensuite rebondi chez les Queens Park Rangers, puis à l’OM en 2012-2013, avant de rentrer en Angleterre, à Burnley. Après une courte expérience chez les Glasgow Rangers, il était retourné chez les « Clarets » avant d’être licencié en mai 2017 suite à une suspension de 18 mois pour avoir parié 1260 fois sur des rencontres de football entre 2006 et 2016.