France-Espagne / Euro espoirs: La Rojita était plus fraîche, et surtout plus forte... Revivez la défaite des Bleuets en direct

FOOTBALL Les Bleuets ont ouvert le score, puis ont sombré

N.C.

— 

France-Espagne, demi-finale de l'Euro Espoirs 2019.
France-Espagne, demi-finale de l'Euro Espoirs 2019. — Miguel MEDINA / AFP

FRANCE - ESPAGNE: 1-4
Mateta (16e, sp); Roca (28e), Oyazabal (45e+5 sp), Olmo (47e), Mayoral 67e

22h59Bonne fin de soirée à tous, merci d'avoir été là pour suivre ce match. Rendez-vous demain, pour THE gros match, France-USA en quart de finale de la Coupe du monde. On espère que ça va être grand. Bises !

22h58: On retrouvera quand même les petits Bleus l'été prochain, aux JO de Tokyo, et ça c'est cool. Avec Mbappé ? Ce serait encore plus cool, mais on n'y est pas encore. 

90e+4TERMINE. Les Bleuets ont ouvert le score mais n'ont pas fait le poids, finalement, contre l'Espagne. Victoire sans appel de la Rojita, plus fraîche et surtout plus forte. 

90e+2Le cinquièèèème NON, Ballo-Touré revient comme un dératé et se jette sur la ligne pour sortir ce délicieux lob de Soler. 

90e: En tout cas, même à 4-1 pour eux, les Espagnols ne se renient et continuent de mettre des tacles horribles. C'est beau une telle constance dans ses valeurs. 

89e :Oh bah si on a failli, mais c'était les Espagnols. Frappe un peu trop croisée de Mayoral. 

87e: Un petit but avant la fin quand même ? Non, personne ? 

85e: Il est bizarre cet Euro des Bleuets finalement, parce qu'ils sont, déjà, et que c'est déjà mieux que les générations précédentes, et qu'en plus ils ont réussi à se qualifier pour les JO. Mais le niveau de jeu proposé, c'est plus que léger. Ils battent les Anglais sur deux miracles dans les cinq dernières minutes, la Croatie sur un petit but venu sauvé une bouillie et arrachent un nul contre la Roumanie... Et là contre une grosse nation l'écart est énorme. C'est un peu inquiétant, tout de même.

83e: Aie, la tentative de reprise acrobatique d'Aouar... Il a ripé (et non pas accroché ! Si vous avez la ref). 

81e: On joue à la baballe derrière, on est bien. Allez trois buts à remonter on y va. 

79e: C'est reparti. On aurait pu s'arrêter là aussi, ça aurait gêné personne je pense. 

77e: Ah bah en parlant de ça, pause fraîcheur pour tout le monde. Je vais moi-même aller chercher un peu d'eau. Hydratez-vous et appelez vos proches, c'est important. 

75e: Comme l'impression que le dernier quart d'heure va être un long calvaire. Il fait 50 degrés, plus personne n'a envie de jouer. Elle est oùùùù la douche ? 

73e: Le seul à créer un peu des choses, ou au moins à tenter, c'est Ikoné. Mais il peut pas faire grand-chose le pauvre. 

71e: Bon, c'était pas vraiment la lulu en fait, mais on s'enflamme comme on peut hein. 

70e: Ouuuh, le coup franc d'Ikoné qui partait en lulu opposée, mais Seviral se détend bien pour la sortir. 

68e: Et tout ça part d'une relance manquée devant notre surface... Si en plus on leur fait des cadeaux les gars. 

67eLE QUATRIEME DE L'ESPAGNE ! On se fait ridiculisé complet ! Centre extér pied droit de ouf de Fornals et Mayoral allume une mine de volée au second poteau, sous la barre de Bernardoni. 

65e: Aaaah Bernardoni qui s'en sort bien sur cette frappe d'Oyarzabal ! Le ballon lui file entre les jambes mais il la dévie quand même juste ce qu'il faut pour la sortir du cadre. Mais encore une fois, on était à la rue en défense. 

63e: Ah oui et je vous ai pas dit encore, mais c'est l'Allemagne qui s'est qualifiée pour la finale, tout à l'heure, face à la Roumanie. Une belle victoire 4-2, avec deux buts dans les arrêts de jeu. 

61e: Le rythme est nettement retombé là. Les Espagnols se mettent à gérer leurs efforts, et les Français n'en peuvent plus. On rappelle quand même qu'ils ont eu 48h de récupération en moins avant ce match... La Rojita est meilleure, mais ça c'est un petit scandale quand même. 

58e: Dembélé qui remplace Tousart, on tente le tout pour le tout côté Ripoll. 

56e: C'est tristoune Aouar ce soir, comme depuis le début du tournoi d'ailleurs. Il a l'air carbo le Lyonnais. 

54e: Il n'y a plus rien qui va en phase offensive pour les Bleuets. On enchaîne les passes pour l'adversaire et les passes dans le mauvais tempo. Autant vous dire que c'est dur de se montrer dangereux dans ces conditions. 

52ePopopo Fornals qui fait ce qu'il veut d'Upamecano encore et qui se présente devant Bernardoni. Le gardien évite la déroute en sortant vite dans les pieds. 

50e: Ils y sont plus du tout là par contre, attention parce que ça peut faire cher. 

48e: Un but juste avant la pause, un autre juste après. Masterclasse de mauvaise gestion pour les Français. Et là, ça s'annonce très compliqué. 

47eLE BUT ESPAGNOL DIRECT ! Rien à dire, les Bleuets se sont fait ouvrir bien comme il faut. Passe dans l'intervalle, fixation et petit ballon au centre pour Olmo qui n'a plus qu'à la mettre au fond devant Bernardoni. 

46eOn est reparti dans cette demie. Allez les petits bleus. 

45e+6Mi-temps, dans la foulée. Gros gâchis des Bleuets, qui ont ouvert le score, raté la balle de 2-0 et qui se sont fait rejoindre juste après, avant de concéder un penalty bête comme tout avant la pause. Allez, c'est pas fini, on se retrouve dans quelques minutes. 

45e+5: Oyarzabal le met ! Pfffffff

45e+3Nannn PENO POUR L'ESPAGNE !! Faute légère et qui ne sert à rien de Konaté, il était de dos dans l'angle de la surface l'Espagnol. 

 

45eFORNALS encore !! A deux doigts du deuxième pour l'Espagne, il était parti dans le dos de la défense sur son côté gauche mais sa frappe est un peu trop croisée. Heureusement pour les Bleuets. 

43e: Le Lyonnais qui se signale encore avec un gros retour dans sa surface. Fornals se voyait déjà marquer. 

42e: Voilà, le taquet de Tousart ! C'est ça qu'on veut voir (enfin, dans la limite des cartons disponibles). 

40e: Je propose que TP passe faire un petit tour dans le vestiaire des Bleuets à la pause pour leur dire deux-trois mots. Les France-Espagne où on se fait un peu marcher dessus, il connaît. 

38e: Nan mais Ballo-Touré c'est pas possible ces centres... Il est tout seul, pas attaqué, sur son pied gauche, et il envoie une saucisse directement en sortie de but. C'est NON. 

35e: C'est l'Espagne là qui est mieux dans ce match. Avec la tactique française il faut être très juste devant pour ne pas trop subir et ce n'est pas le cas sur ces dernières minutes. 

33e: Amian a remplacé Dagba au fait, je vous avais pas dit. 

32e: Pause fraîcheur. Tu m'étonnes, il doit bien faire 36-37 encore à cette heure là à Reggio Emilia. 

30e: A sa place j'insulte tout le monde sérieux. Il sauve la maison une première fois, une deuxième dans la foulée et il finit par prendre un pétron à bout portant. Abusé. 

28eBUT DE L'ESPAGNE ! Mais c'est pas vrai personne pour aider Bernardoni là ??!! Le gardien bleu sort un énorme arrêt sur le corner qui suit mais Roca a tout le temps de la reprendre et de le fusiller à deux mètres. 

27eQUEL ARRET DE BERNARDONI ! Exceptionnel, vraiment !! Je la voyais déjà au fond et le gardien français se détend à 1000 à l'heure pour la sortir au sol sur sa gauche, énorme. 

25eNAN MAIS SERIEUX faut les calmer là les Espagnols !! C'est attentat sur attentat ! Ruiz là encore qui vient déboiter Guendouzi dans un petit coin. Jaune plus que mérité. 

24e: Aaaaah le centre de Fornals devant le but mais personne ne le reprend heureusement! Belle frayeur encore. 

22e: Ah oui il a pris une énorme semelle du mec qu'il venait de tacler. J'ai mal pour lui. 

21e: Aie, Dagba reste au sol et apparemment on demande le changement... 

19e: Cette action, c'est exactement ça qu'il faut faire en tout cas... Récupération haute, passe dans la profondeur directe pour un joueur qui part et un autre qui va se planter au centre. C'était parfait, sauf la finition mais bon ça va revenir allez. 

17eOH NON LE RATE !! Il aurait dû y avoir 2-0 làààà c'est pas vraiiiiii. Belle action collective, Ikoné décale Mateta dans l'axe il a plus qu'à la mettre mais il tire sur le gardien. 

16eMATETAAAAA c'est dedans !! Contre pied parfait !! 

15e: Oui c'est bon c'est confirmé. Il aurait plus manquer que ça...

14ePENALTY POUR LA FRANCE !! Reine-Adelaïde s'engouffre dans la surface et se fait pousser. On va attendre la VAR quand même. 

12e: Les Bleuets dans un style très France 2018. On fait rien et on explose dès qu'on peut. Par contre, faudra être chirurgical devant les gars. 

10e: Rha, faut être plus précis là mon petit Colin. Y'aura des choses à faire avec Mateta dans la surface, faut juste bien le viser quoi. 

8e: Pouah la faute très moche d'Oyarzabal sur Guendouzi... Ca mérite carton ça oh ! Faut pas les laisser commencer à faire des choses comme ça. 

6e: Pour revenir un peu sur la compo choisie par Ripoll, on voit qu'il a bien muscler son milieu, et décaler Reine-Adelaïde sur un côté. On est prêt à souffrir, quoi. 

4e: Ouuuh la première situation chaude dans la surface française, c'est sauvé à l'arrache par Upamecano. 

3e: On rappelle l'enjeu de ce match, au-delà de la finale. Il faut TOUJOURS botter les fesses des Espagnols quand on en a l'occasion. 

1èreALLEZ ON EST PARTI. 

20h56: La compo. Mateta et Guendouzi titulaires, petites surprises. 

 

20h53: Désolé, on est un peu à la bourre entre tous les lives et les articles à boucler. MAIS ON EST LA pour nos Bleuets. 

20h50SALUT A TOUS ! Bienvenue chez nous pour cette demi finale de l'Euro espoirs entre la France et l'Espagne !