Bouches-du-Rhône: Un entraîneur de football soupçonné d'avoir agressé sexuellement ses joueurs

FAITS DIVERS Placé en détention provisoire, il a été mis en examen pour agressions sexuelle sur mineurs, atteinte à l'intimité de la vie privée et tentative de corruption de mineurs

J.S.-M.

— 

Un ballon de football. (Illustration)
Un ballon de football. (Illustration) — Frederic Scheiber/20 Minutes
  • L’entraîneur d’un club amateur de Port Saint Louis du Rhône a été placé en détention provisoire pour une série d’agressions sexuelles.
  • Fessées, films sous la douche et chantage à la photo nue : telles étaient ses pratiques envers ses jeunes joueurs, âgés de 14 ou 15 ans.

Ce devait être un mercredi classique à l’Etoile sportive de Port Saint Louis du Rhône : les renouvellements de licence et une réunion sur l’avenir de l’équipe U19 étaient censés rythmer la journée de ce club de foot. C’est finalement un tout autre type de permanence qui a été proposée à ces jeunes footballeurs : l’APERS (Association pour la prévention et la réinsertion sociale) rencontrait les victimes d’un entraîneur soupçonné d’avoir commis une série d’agressions sexuelles.

Cet homme a été placé en détention provisoire ces derniers jours, a-t-on appris ce mercredi, confirmant une information de La Provence. Agé de 28 ans, le coach des moins de 15 ans de Port Saint Louis du Rhône est mis en examen pour agressions sexuelles sur mineurs, atteinte à l’intimité de la vie privée et tentative de corruption de mineurs.

Fessées, films et photos des garçons nus

Le témoignage d’un jeune garçon a permis de dévoiler des dizaines de gestes déplacés : des fessées dans le vestiaire, des vidéos et des photos des adolescents sous la douche et même un étrange chantage. L’entraîneur lançait des paris à ses joueurs, et le perdant devait envoyer une photo de lui, nu. Des images pédopornographiques ont également été saisies sur son ordinateur lors de la perquisition de son domicile.

Dans une brève déclaration sur les réseaux sociaux, un entraîneur du club « confirme qu’une enquête judiciaire est actuellement diligentée » et assure « collaborer avec les services compétents » pour « participer à la recherche de la vérité. »

Omerta dans les vestiaires

Le maire de Port Saint Louis du Rhône, Martial Alvarez (divers droite), a quant à lui évoqué des « faits graves » : « J’accompagnerai les victimes dans toutes leurs démarches et ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour que la lumière soit faite sur cette affaire. »

Les enquêtes sur des agressions sexuelles et/ou des affaires de pédophilie sont en général complexes, une certaine omerta régnant dans les vestiaires.