Canada - Nouvelle-Zélande / Coupe du monde féminine: Les Canadiennes tiennent leur rang avec sérieux (2-0)... Place à un choc contre les Pays-Bas pour elles...

FOOTBALL Après l’avoir emporté (1-0) en ouverture contre le Cameroun, les ambitieuses Canadiennes ont remis ça assez tranquillement face à la Nouvelle-Zélande (2-0), ce samedi à Grenoble

Au stade des Alpes à Grenoble, Jérémy Laugier

— 

Jessie Fleming a ouvert le score ce samedi contre la Nouvelle-Zélande, avant de célébrer ce but avec le banc canadien. Jean-Pierre Clatot / AFP)
Jessie Fleming a ouvert le score ce samedi contre la Nouvelle-Zélande, avant de célébrer ce but avec le banc canadien. Jean-Pierre Clatot / AFP) — AFP

CANADA - NOUVELLE ZELANDE 1-0 (Fleming 48e, Prince 79e pour le Canada). 
Match terminé.

 

On vous remercie tous d’avoir vécu ce match avec nous. Excellente fin de soirée à tous et on se retrouve demain matin avec (au moins) un article revenant sur la belle performance de cette sélection canadienne ce soir. Tschuiss les amis.

C’est fini à Grenoble, victoire assez tranquillou du Canada même si ça a mis un peu de temps à se dessiner. Grosse deuxième période quand même, avec une attaque offrant pas mal de possibilités. Il y aura donc bien un choc contre les Pays-Bas pour déterminer le premier du groupe E.

C’est clairement plié à Grenoble : le Canada tient son rang en deuxième période et les Néo-Zélandaises courent désespérément après le ballon.

79e : Encore malheureuse dans la finition, Christine Sinclair balance un gros coup de tête sur le poteau mais Nichelle Prince a bien suivi et marque dans le but vide. Une juste récompense pour l’attaquante de 24 ans, excellente en deuxième période.

79e: Et le voilà le break canadien (2-0) !!!!!!!!!!!

72e : Elle est là Erin Nayler pour sauver les Kiwis d’une superbe claquette. Tout part d’un super ballon de Christine Sinclair et d’une tête bien ajustée de Nichelle Prince. On est d’accord, on les a citées 78 fois toutes les deux ce soir tant le danger vient souvent d’elles ?

66e : Tout roule pour le Canada, nouvelle jolie tentative lointaine de Nichelle Prince bien captée par Erin Nayler, qui évolue à Bordeaux.

Le joli but canadien est à retrouver par ici.

 

59e : Nouveau festival de Janine Beckie sur son aile gauche mais Nichelle Prince est trop courte et ne peut pas reprendre. Le break est déjà dans l’air tant la Nouvelle-Zélande ne parvient pas à freiner les vagues canadiennes.

53e : C’est assez criant comme le Canada a amené de la vitesse dans le jeu depuis la reprise : Christine Sinclair et Ashley Lawrence viennent chacune d’avoir une grosse balle de 2-0. Il y a quasi eu plus d’occases en sept minutes que dans toute la première période.

Ça sent donc bien la finale de groupe entre les Pays-Bas et le Canada.

 

48e : Ça y est le plus dur est sans doute fait pour le Canada !!!! Super débordement de Nichelle Prince et conclusion parfaite du plat du pied de Jessie Fleming (1-0) !

46e : Le Canada repart au taquet avec une percée conclue par une frappe au-dessus de Janine Beckie dès les premières secondes de jeu. Les Canadiennes vont clairement mettre de la vitesse dans cette entame.

C'est reparti à Grenoble, sans nouveau changement.

Ouch, rude pour CJ Bott les images de sa blessure. Elle se serait donc cassé le poignet en contrant le centre de Janine Beckie. Elle aurait même pu subir un double coup dur mais le VAR ne s’est pas manifesté.

 

C’est la mi-temps à Grenoble. 0-0 et on s’ennuie quand même un peu. Ça tourne à l’attaque-défense sans trop d’inspiration côté canadien.

Wah les stats qui tuent et qu’on ne pensait pas si impressionnantes : 53 passes à 217, 1 tir contre 10, 27 % de possession de balle pour les Kiwis… mais elles tiennent le coup sans trop souffrir (0-0).

42e : Excellente remise de Christine Sinclair pour Jessie Fleming. Elle est balancée au sol dans son duel en pleine surface par Olivia Chance (décidément partout) mais l’arbitre ne dit rien. On est plutôt d’accord, mais comme on a coutume de dire, ça pouvait se siffler.

38e : Oh oh la surprenante réaction néo-z : super débordement à droite de Betsy Hassett qui balance un centre claqué à l’arrach' par la gardienne Stéphanie Labbe et repris de volée par Olivia Chance. La finition est totalement manquée mais les Kiwis peuvent donc bien exister dans ce match.

Bon, on se penche sur nos petites fiches et si le Canada est attendu parmi les gros outsiders sur ce Mondial, sa meilleure perf remonte quand même à 2003 (une quatrième place aux Etats-Unis). Depuis, les Canadiennes n’ont jamais passé les quarts.

36e: Pause fraîcheur improvisée des deux côtés avec la blessure de la Néo-Z Olivia Chance, qui va retrouver sa place quand même.

33e : Et hop, ça balance la première ola de la soirée à Grenoble, mine de rien.

28e : Bien sereine la défenseur kiwi Deanne Rose. En un contre un dans sa surface avec Nichelle Prince, elle s’en sort avec beaucoup de maîtrise. La Nouvelle-Zélande galère sévèrement pour passer le milieu de terrain mais il n’y a pas grand-chose à signaler pour le Canada depuis l’énorme occase de Sinclair.

18e : Enorme occase sur le corner qui suit pour le Canada. Sur un cafouillage, la redoutable Christine Sinclair balance un coup de tête sur la transversale. Buchanan suit mais deux défenseures néo-z s’arrachent pour dégager. C’est de plus en plus compliqué quand même pour la Nouvelle-Zélande.

17e : Coup dur pour le Canada avec la sortie de la défenseure CJ Bott, blessée à la main. Elle est remplacée par Annalie Longo.

11e : Bien plus inspirée et rusée Janine Beckie dans la foulée. L’attaquante de Man City feinte un centre et tente une frappe rapide et bien masquée de loin, de peu à côté.

9e : Première légère alerte pour la défense néo-z avec un ballon dans le dos mal apprécié mais Janine Beckie se manque avec une tête hypra molle dans les bras d’Erin Nayler.

Focus comme Christine.

 

2e : Bon on entend les consignes du coach canadien ainsi que les échanges entre les filles sur le terrain. Ça vous donne un aperçu de la ferveur dans les tribunes. Le Canada prend direct le jeu à son compte, avec un joli débordement de la Parisienne Ashley Lawrence sur son côté gauche mais ça n’a rien donné au final.

C'est parti au stade des Alpes !

20h58 : La Fifa lâche du « Big game klaxon » sur le compte Twitter du Mondial, on va lui faire confiance, hein ?

 

20h50 : Pour les grands connaisseurs, voici les compos du soir. A noter que les joueuses canadiennes que nous connaissons le mieux, à savoir la Lyonnaise Kadeisha Buchanan, la Parisienne Ashley Lawrence et la buteuse et capitaine Christine Sinclair sont bien titulaires.

 

20h46 : Bon en vrai, hormis cette belle playlist d’avant match, c’est moyen rempli et un peu poussif niveau ambiance. On est assez loin des 17.700 spectateurs de Brésil-Jamaïque de dimanche dernier qui nous avait bien branchés pour rentrer au mieux dans le Mondial en Auvergne-Rhône-Alpes. Souvenez-vous donc.

 

20h45 : Hello les gens, on est en place à Grenoble et c’est déjà la folie ici, Smells like teen spirit est balancé dans le stade des Alpes (et ouais, le DJ isérois a du goût).

20 h : Voici un autre sujet, à deux jours de Nigéria-France, sur la manière avec laquelle les remplaçantes tricolores vivent ce Mondial. Certaines d’entre elles pourraient être lancées par Corinne Diacre lundi (21 heures) pour ce dernier match de poule. Quant à nous, on vous retrouve à partir de 20h45 par ici pour Canada – Nouvelle-Zélande.

 

20 h : L’enjeu majeur pour les Canadiennes est de rejoindre en tête du groupe les Pays-Bas, vainqueurs cet aprem (3-1) du Cameroun, et ainsi s’offrir une finale pour la première place jeudi (18 heures) à Reims. On vous suggère deux lectures avant de suivre notre live, dont la première sur l'engouement incroyable des supporters néerlandais, ce samedi à Valenciennes.

 

20 h : Parmi les grosses curiosités du côté du Canada, on aura un œil fixé sur Christine Sinclair. Cette attaquante de 36 ans, qui évolue en NWSL à Portland (Etats-Unis), pourrait devenir durant ce Mondial la meilleure buteuse de l’histoire dans les compétitions internationales, toutes sélections confondues. Elle compte en effet 181 buts (et 283 capes) et il ne lui en manque que quatre pour s’offrir ce sacré record.

 

20 h : Hello tout le monde, ça n’est peut-être pas la rencontre la plus funky de cette Coupe du monde qui s’annonce ce samedi (21 heures) à Grenoble mais les Canadiennes font quand même partie des gros outsiders de la compétition. Leur entrée en lice, lundi contre le Cameroun (1-0), a été un peu poussive, mais grâce à la défenseure de l’OL Kadeisha Buchanan, l’essentiel a été assuré. On va vous faire vivre en live depuis le (superbe) stade des Alpes leur deuxième rencontre face à la Nouvelle-Zélande.

 

» Rendez-vous à partir de 20h45 pour suivre cette rencontre du groupe E de la Coupe du monde de football féminin entre le Canada et la Nouvelle-Zélande.