Ineos: Si une affaire de dopage arrivait, «nous quitterions immédiatement le cyclisme» prévient le nouveau boss de la Sky

CYCLISME Jim Ratcliffe, qui a rachété l'équipe de Chris Froome, ne veut pas entendre parler dopage

B.V.

— 

Ineos, le nouveau sponsor de la team Sky
Ineos, le nouveau sponsor de la team Sky — Oli SCARFF / AFP

Ne lui parlez pas de dopage. Le nouveau propriétaire de la team Sky, désormais appelée Ineos, n'est pas venu dans le vélo pour gagner en trichant. C'est ce qu'il a expliqué lors de la conférence de presse de présentation de l'équipe avant le Tour de Yorkshire, sa première sortie sous ses nouvelles couleurs. « Quel est l'intérêt de gagner une course si vous trichez ? Il n'y en a vraiment aucun à se doper ou à tricher. Le jour où quelque chose comme ça arrive, nous quitterions immédiatement le monde du cyclisme » a-t-il expliqué à la BBC.

Ineos sera en juillet au départ du Tour de France avec l'idée de conserver un titre qui ne lui échappe plus depuis quatre ans, entre Chris Froome et Geraint Thomas. « Je crois  que si nous avons les meilleurs athlètes au monde et la meilleure préparation, il n'y a pas besoin de tricher. Vous ne pouvez pas condamner un sport uniquement sur son passé. »