US Open: Nadal et Federer face aux trouble-fêtes

TENNIS Les demi-finales du tournoi masculin ont lieu samedi, à partir 17heures...

Romain Scotto

— 

Le nouveau numéro un mondial, c'est lui.  A Flushing Meadows, Rafael Nadal  étrenne pour la première fois ses galons de meilleur joueur  au monde. Et ses adversaires en font les frais. En se hissant dans le dernier carré du tournoi, l'Espagnol réalise le meilleur US Open de sa carrière.
Le nouveau numéro un mondial, c'est lui.  A Flushing Meadows, Rafael Nadal  étrenne pour la première fois ses galons de meilleur joueur au monde. Et ses adversaires en font les frais. En se hissant dans le dernier carré du tournoi, l'Espagnol réalise le meilleur US Open de sa carrière. — K.Lamarque/REUTERS

La génération 1987 a les clés. En demi-finales, samedi soir, Andy Murray et Novak Djokovic ont la lourde tâche d’empêcher Rafael Nadal et Roger Federer de se retrouver pour leur troisième finale en grand Chelem de l’année. Après Roland-Garros et Wimbledon, les deux meilleurs joueurs au classement ATP ont bien l’intention de s’offrir un troisième round sur le central de Flushing Meadows.

Nadal (ESP) – Murray (GBR), à partir de 18h (heure française):
jusqu’à présent, l’Espagnol n’a pas eu à forcer son talent. Hormis un set perdu face aux Américain Sam Querrey et Mardy Fish, le numéro un mondial n’a pas laissé une manche en cours de route. En face, Andy Murray a connu cinq matchs beaucoup plus disputés. L’Ecossais, qui ne s’est jamais imposé face à l’Espagnol (en cinq confrontations), n’a pas non plus l’expérience des grands rendez-vous. Il disputera samedi soir sa première demi-finale en Grand Chelem. Sa cote est donc immense. Pour ne pas quitter le tournoi, Murray ne doit pas seulement jouer à son meilleur niveau. Il peut espérer une baisse de régime de son adversaire. Ou attendre le passage d’un ouragan…

Djokovic (SER) – Federer (SUI), à partir de 17h (heure française):
dépossédé de sa place de numéro un mondial et de son titre à Wimbledon, Roger Federer n’a plus que sa quadruple couronne de l’US Open à défendre pour sauver sa saison. Voilà une motivation suffisante pour passer l’obstacle Djokovic. Pour ce remake de la finale de l’an dernier, les deux joueurs présentent un parcours assez similaire. Apre et éreintant. «Je sais comment gagner ce tournoi, tente de se rassurer le Suisse. Ma médaille d'or en double aux JO m'a donné beaucoup de confiance.» En face, Novak Djokovic commence aussi à avoir l'expérience des grands matchs. Il a là l’occasion de briguer le titre non-officiel (mais prestigieux) de rival principal de Rafael Nadal.

Et vous, qu’en pensez vous? Nadal et Federer se dirigent-ils vers une nouvelle finale? Ou vont-ils trouver plus fort qu’eux sur leur route? Dites le nous dans les commentaires ci-dessous…